Chicago blues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chicago Blues

Origines stylistiques Blues
Delta Blues
Origines culturelles Drapeau des États-Unis Chicago, Illinois, États-Unis
À la fin des années 1940
Instruments typiques Guitare
Saxophone
Piano
Orgue
Batterie
Chant
Guitare basse
Harmonica
Contrebasse
Popularité Très populaire aux États-Unis dans les années 1950 et 1960.
Le Chicago Blues a eu une large influence sur le Rock 'n' Roll
Scènes régionales Dans le monde entier, principalement aux États-Unis et Europe.

Genres associés

Blues - Delta Blues - Rhythm and Blues - Texas Blues - Rock 'n' roll

Le Chicago Blues est une forme de blues qui s'est développée à Chicago dans l'Illinois par l'ajout d'instruments comme la guitare électrique, la guitare basse, la batterie, le piano, voire des cuivres, à la base classique du Delta blues, à savoir guitare acoustique et harmonica. C'est cette structure orchestrale qui sera plus tard à la base de l'orchestre de Rock.

Origines[modifier | modifier le code]

L'essor du Chicago Blues est dû principalement à l'exode rural, lors de la Grande Dépression, des ouvriers noirs et pauvres du sud des États-Unis vers les villes industrialisées du nord, Chicago en particulier, au cours de la première moitié du XXe siècle. Au début le Chicago Blues s'est surtout forgé dans les rues et les clubs de Chicago. Mais très vite il a fortement gagné en popularité jusqu'à toucher l'ensemble des États-Unis puis l'Europe, particulièrement le Royaume-Uni.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Les principaux artistes qui ont joué du Chicago blues sont Big Bill Broonzy, Buddy Guy, Elmore James, Freddie King, Howlin' Wolf, J.B. Lenoir, John Primer, Little Walter, Luther Allison, Magic Slim, Magic Sam, Muddy Waters, Paul Butterfield, Sonny Boy Williamson I, Sonny Boy Williamson II et Willie Dixon.

Muddy Waters, figure historique du Chicago Blues

Chess Records[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chess Records.

Mené par les frères Leonard et Phil Chess, Chess Records fut le plus important label de Chicago Blues, ils ont produit la plupart des grands artistes de l'époque.

Héritage[modifier | modifier le code]

Le Chicago Blues a une très grande influence sur de nombreux artistes rock et de Hip-hop de la fin des années 1950 à nos jours, comme les Rolling Stones, Jimi Hendrix, Led Zeppelin ou encore le rappeur Common.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]