Chinatown (Chicago)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chinatown.
Chinatown
La Wentworth Avenue traverse le quartier.
La Wentworth Avenue traverse le quartier.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Illinois
Ville Chicago
Code postal 60616
Démographie
Population 8 000 hab.
Géographie
Coordonnées 41° 51′ 41″ nord, 87° 38′ 42″ ouest
Site(s) touristique(s) Pui Tak Center
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chicago

Voir sur la carte administrative de Chicago
City locator 14.svg
Chinatown

Géolocalisation sur la carte : Illinois

Voir sur la carte administrative de l'Illinois
City locator 14.svg
Chinatown

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir sur la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Chinatown

Chinatown est le principal quartier asiatique de la ville de Chicago aux États-Unis. Il se trouve dans le secteur d'Armour Square (au sud-ouest du secteur financier du Loop), sur une vaste zone située entre Cermak Avenue et Wentworth Avenue. Chinatown jouxte le quartier de South Loop à l'est.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2010, le census tract 8411 qui représente Chinatown, comprend 7 254 habitants dont 6 283 Chinois, soit 87 % de la population[1]. En 2013, environ 8 000 habitants vivaient dans le quartier chinois[2] et 90% étaient d'origine chinoise[2]. À cette date, de nombreux résidents étaient des retraités.

En 1990, environ 10 000 Chinois vivaient dans le quartier des affaires de Chinatown et dans la zone située au sud de la 26e rue, dont un certains nombre d'Italo-Américains qui vivaient également dans le quartier[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers immigrants chinois sont arrivés à Chicago à la fin des années 1870 : il s'agissait principalement d'anciens ouvriers qui travaillaient dans des mines et à la construction de chemins de fer dans l'Ouest américain. Avec la Révolution communiste en Chine et l'assouplissement des règles de l'immigration aux États-Unis, la population du quartier augmenta fortement dans les années 1950-1960. Actuellement, le chinatown de Chicago est le troisième du pays par le nombre d'habitants, derrière ceux de New York et de San Francisco. Il accueille toujours des immigrés venant de Taïwan et de Chine.

Le quartier est doté d'un musée chinois (Ling Long Museum) qui abrite des archives historiques avec photos, témoignages et documentations sur l'histoire des premiers immigrants chinois arrivés dans la ville vers 1870, longtemps après les premiers peuplements de la Californie, de l'Oregon et de Washington, et ceux de la seconde vague d'immigration, qui vinrent s'établir dans les années 1950 et 1960, après la victoire de la révolution communiste de Mao Zedong en Chine[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le quartier chinois de Chicago est comme dans beaucoup de villes américaines, très caractéristique, avec son hôtel de ville chinois, son temple chinois et son musée. Le quartier chinois est également réputé pour ses nombreuses banques, ses restaurants chinois, ses boutiques, ses épiceries, ses magasins de médecine chinoise et possède un grand nombre de services qui s'adressent aux personnes qui s'intéressent à la culture chinoise, y compris des écoles pour apprendre à parler le chinois, en particulier le dialecte cantonais.

Il s'agit d'un centre pour le peuple chinois dans la ville de Chicago, un centre d'affaires pour le chinois dans le Midwest, ainsi qu'une destination populaire pour les touristes et la population locale. On peut y voir des peintures murales relatant l'histoire de coolies aux États-Unis, le Pui Tak Center, le Chinese-American Museum of Chicago, le Ping Tom Memorial Park (jardins chinois le long de la rivière Chicago).

Le quartier est accessible par la ligne rouge du métro de Chicago à la station Cermak-Chinatown.

Monuments et centres d'intérêts[modifier | modifier le code]

Porte de Chinatown
  • Le Chinatown Mural, une murale montrant l'histoire des immigrants chinois aux États-Unis
  • Chinatown Square, centre commercial ouvert en 1993. Décoré avec des sculptures d'animaux dans le zodiaque chinois.
  • La Wentworth Avenue, principale avenue commerçante du quartier, avec des boutiques, des restaurants et des sites d'intérêt, dont la Porte de Chinatown.
  • Le Pui Tak Center a été désigné Chicago Landmark le 1er décembre 1993 par la ville de Chicago. Il s'agissait à l'origine de la chambre de commerce du quartier et s'appelait On Leong Merchants Association Building.
  • Le musée sino-américain de Chicago (Chinese-American Museum) mène des recherches et expose des objets et des images sur l'histoire des chinois dans le Midwest américain. Le musée a subi un incendie le 19 septembre 2008 et a été temporairement fermé. Grâce à un fort soutien communautaire, il a rouvert à l'automne 2010 avec des installations améliorées.
  • Le Ping Tom Memorial Park, ouvert en 1999 avec des jardins chinois sur le bord nord de Chinatown le long de la rivière Chicago.
  • Chicago Fire Department Engine 8 Firehouse de la société, une caserne de pompiers utilisée dans le film Backdraft, réalisé par Ron Howard et sorti en 1991.
  • Porte de Chinatown, qui enjambe l'avenue Wentworth à l'intersection de Cermak Road, conçue par Peter Fung.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Data Access and Dissemination Systems (DADS), « American FactFinder - Results », census.gov (consulté le 15 mai 2016).
  2. a et b Lee, Sophia, « Changing neighborhood, changing perceptions », Chicago Tribune,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  3. Laureman, Connie, « Changing Chinatown », Chicago Tribune,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  4. Site internet de la Ville chinoise de Chicago

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]