Grant Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grant.
Grant Park
Image illustrative de l'article Grant Park
Les immeubles de New Eastside depuis le Rose Garden à Grant Park, avec la Buckingham Fountain au centre.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Commune Chicago
Quartier Downtown Chicago
Superficie 1,29 km²
Histoire
Création 29 avril 1844
Caractéristiques
Type Parc
Lieux d'intérêts Institut d'art de Chicago, Millennium Park, Court President, Buckingham Fountain, Rose Garden, Museum Campus
Gestion
Propriétaire Chicago Park District
Ville de Chicago
Protection National Register of Historic Places depuis 1993
Accès et transport
Gare Millennium Station
Métro       : Randolph/Wabash
Localisation
Coordonnées 41° 52′ 33″ Nord, 87° 37′ 08″ Ouest

Géolocalisation sur la carte : Chicago

(Voir situation sur carte : Chicago)
Grant Park

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Grant Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Grant Park

Grant Park est un grand parc public d'une superficie de 1,29 km² situé dans le centre de la ville de Chicago, dans l'État de l'Illinois. Appelé Lake Park lors de sa création en 1844, il fut renommé Grant Park en 1901 en l'honneur du 18e président des États-Unis Ulysses S. Grant. La superficie du parc a été élargie à plusieurs reprises au cours de son histoire par le biais de l'expansion des terres acquise sur le lac Michigan. Le parc a été réaménagé par l'urbaniste Edward H. Bennett, le concepteur avec Daniel Burnham du Plan de Chicago de 1909.

Depuis 1993, Grant Park est protégé au titre des National Register of Historic Places (NRHP).

Grant Park offre de nombreuses attractions différentes dans son grand espace ouvert. Il est également traversé par de grands boulevards dont South Columbus Drive. À Grant Park, on peut y voir la célèbre Buckingham Fountain, visiter l'Institut d'art de Chicago, admirer les œuvres monumentales du Millennium Park, et contempler le panorama urbain de Chicago depuis le Museum Campus (qui contient certains des musées les plus prestigieux de la ville tels que le Muséum Field, l'aquarium John G. Shedd, et le planétarium Adler). Un grand parking souterrain à plusieurs niveaux se trouve dans le coin nord-est du parc.

Situation[modifier | modifier le code]

Grant Park se trouve principalement dans le secteur financier du Loop dont il constitue sa partie Est, et déborde légèrement dans le secteur de Near South Side au sud-est (environ 1/10e de Grant Park). Il est délimité par le quartier de New Eastside au nord (East Randolph Street), Michigan Avenue à l'ouest, la marina de DuSable Harbor sur le lac Michigan à l'est (Lake Shore Drive), et Roosevelt Road au sud. Grant Park comprend l'intégralité du Millennium Park, dans sa partie nord-ouest et le Museum Campus, dans sa partie sud-est.

Description[modifier | modifier le code]

Plan de Grant Park.

En 1835, les habitants cherchèrent à protéger l'espace le long du lac Michigan de l'urbanisation. La ville créa un premier parc le 29 avril 1844. Avec les gravats du Grand incendie de 1871, le terrain s'agrandit sur le lac[1]. Officiellement nommé Lake Park en 1847, le site commença a souffrir de l'érosion de ses berges situées au bord du lac. Le 9 octobre 1901, le parc a été rebaptisé « Grant Park » en l'honneur du général et 18e président américain Ulysses S. Grant (1822-1885).

En 1904, la firme d'architectes-paysagers Olmsted Brothers proposa que le muséum Field déménage de son emplacement initial au palais des Beaux-Arts de Chicago et devienne une pièce centrale du parc. Finalement, c'est au Museum Campus que le muséum Field fut déplacé. Les célèbres architectes-urbanistes Edward H. Bennett et Daniel Burnham imaginèrent Grant Park dans leur Plan de Chicago de 1909 comme étant un vaste espace vert intégrant des musées et des bâtiments municipaux. Cependant, la construction a été bloquée par des procès lancés par correspondance par le magnat Aaron Montgomery Ward, qui a cherché à protéger le caractère ouvert du parc. Enfin, en 1911, la Cour suprême de l'Illinois a statué en faveur de Ward. Une nouvelle extention du parc dans le coin sud-est permit la construction de trois institutions dédiées aux sciences naturelles dans ce qui est connu aujourd'hui comme étant le Museum Campus et Grant Park commença à évoluer doucement. En 1934, la Commission de South Park a été consolidée dans le Chicago Park District (CPD), qui a achevé des améliorations à l'aide des fonds de subventions fédérales.

Comme pour la plupart des parcs et espaces verts de la ville de Chicago, Grant Park est entretenu par le Chicago Park District. La ville de Chicago est propriétaire de certains éléments de Grant Park (dont les aménagements du Millennium Park, ou encore de la Buckingham Fountain entre autres).

Depuis plusieurs décennies, Grant Park est le lieu de nombreux grands événements civiques. En 1865, il a servi de base arrière pour le cortège funèbre du président Abraham Lincoln où des milliers de personnes étaient présentes pour lui rendre un dernier hommage[2]. En 1911, le parc a accueilli le Chicago International Aviation Meet, une représentation aéronautique internationale[3]. En 1959, pour célébrer l'ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent et la Foire internationale de 1959 à Chicago, une foire liée au commerce, la reine Élisabeth II, débarqua à Grant Park à bord du yacht britannique connu sous le nom de Britannia. Le parc a été le théâtre d'affrontements entre la police de Chicago et des manifestants pendant la convention nationale démocrate de 1968. De nos jours, il accueille toujours des événements tels que des manifestations politiques ou des célébrations.

Lieux d'intérêts[modifier | modifier le code]

En plus d'être doté de plusieurs musées et d'institutions culturelles (l'Institut d'art de Chicago et le Museum Campus, qui est composé de trois autres musées), du Millennium Park (qui est en quelque sorte "un parc dans un parc") avec ses œuvres monumentales, ses promenades, et ses salles de spectacles, Grant Park possède également de nombreux jardins fleuris et biens entretenus (le plus important étant le Rose Garden, entourant la Buckingham Fountain) ornés de statues et d'œuvres contemporaines dont des grandes sculptures, d'un grand carré dédié au président Abraham Lincoln (lieu connu sous le nom de Court President, environ 1/6 de Grant Park), de plusieurs courts de tennis, d'un skatepark (le Skate Plaza), de plusieurs terrains de baseball et d'un grand parking souterrain de 2 218 places.

Millennium Park[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Millennium Park.
Vue d'ensemble du Millennium Park, avec au centre le pavillon Jay Pritzker, au nord le Lurie Garden, à l'ouest la passerelle BP, à l'est la Cloud Gate, au sud le théâtre Harris, au nord-est la Crown Fountain, et au sud-est le Wrigley Square (depuis l'Aon Center).

En 1997, la ville de Chicago reprit le contrôle des anciennes friches ferroviaires et de la gare de triage de l'Illinois Central Railroad situées à l'angle nord-ouest de Grant Park (jusqu'alors propriété de la compagnie de chemin de fer) et envisagea la reconvertion de cette zone sans projet défini. C'est en 1999 que le conseil municipal dévoila au public l'un de ces grands projets de ville : l'extension de Grant Park par la création du Millennium Park, un parc moderne doté de nombreux aménagements. Le parc se connecte au reste de Grant Park la passerelle BP et le Nichols Bridgeway.

D'une superficie de 99 000 m², ce parc a été voulu par Richard M. Daley, maire de Chicago de 1989 à 2011. Les travaux ont commencé au mois de juin 1999 et ont été achevé au début de l'année 2004. Millennium Park a ouvert au public le 16 juillet 2004 après cinq ans de travaux et a été inauguré par une cérémonie et des festivités qui rassemblèrent plus de 300 000 personnes. Il est l'une des attractions incontournables de la ville.

Le Millennium Park comprend :

Institut d'art de Chicago[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Institut d'art de Chicago.

Deuxième plus grand musée d'art du pays après le Metropolitan Museum of Art de New York, l'Institut d'art de Chicago (Art Institute of Chicago) abrite l'une des plus importantes collections d'art des États-Unis. Ouvert au public depuis 1879, le musée fut établi initialement à l'angle sud-ouest de State Street et de Monroe Street. Depuis 1893, il se trouve au Grant Park juste au sud du Millennium Park. Le musée est particulièrement renommé pour ses collections de peintures impressionnistes et post-impressionnistes. Selon un consensus bien établi, ces collections arrivent juste après celles du musée d'Orsay par leur importance. En 2014, le site d'avis et de conseils touristiques Tripadvisor a classé l'Institut d'art de Chicago « meilleur musée du monde »[4]. Une campagne de communication à la tonalité décalée, visant à faire connaître cette distinction en mettant en scène l'index tendu en mousse (Foam finger) des supporters sportifs américains, a été organisée en 2015 par le musée dans la ville de Chicago et sur les réseaux sociaux[5].

Buckingham Fountain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Buckingham Fountain.

Buckingham Fountain est l'une des plus grandes fontaines au monde[6]. Pièce centrale de Grant Park, la Buckingham Fountain est située sur Columbus Drive et Congress Parkway, en bordure du lac Michigan. Elle a été conçue par l'architecte-urbaniste Edward H. Bennett et le sculpteur Jacques Lambert, sur le modèle du parterre de Latone, dans les jardins de Versailles. Son nom vient de Kate Buckingham, qui est à l'origine d'une donation de 300 000 dollars destinés à assurer la maintenance de la fontaine. Elle est inaugurée le 26 août 1927 et fonctionne tous les jours entre 8h00 et 23h00, de mi-avril à mi-octobre. Elle contient quelques 5,7 millions de litres d'eau et possède un total de 193 jets.

Museum Campus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Museum Campus.
Statue de Bertel Thorvaldsen trônant devant l'entrée du planétarium Adler, l'une des trois institutions du Museum Campus.

Attenant au Grant Park, dans son coin sud-est, le Museum Campus (parfois appelé Museum Park - « parc des musées ») est un espace vert d'une superficie de 23 hectares situé entre le lac Michigan à l'est, la voie rapide de Lake Shore Drive à l'ouest, et le stade de Soldier Field au sud, dans le secteur de Near South Side. Il fut créé par le Chicago Park District pour mettre en valeur et transformer le cadre de ces trois institutions en parc boisé aménagé en promenade. Un isthme étroit le long de la Solidarity Drive, dominé par des sculptures néo-classiques en l'honneur de Kościuszko, Havlíček et Nicolas Copernic, se connecte à Northerly Island à hauteur du planétarium qui est rataché au continent dans l'est du Museum Campus[7]. Les musées, tous dédiés aux sciences naturelles, figurent parmi les destinations les plus prestigieuses de la ville :

Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

Grant Park est le lieu de nombreuses manifestations culturelles dont des concerts, des festivals mais aussi des représentations officielles. C'est à cet endroit que le Président Barack Obama a tenu son discours de victoire le jour de son élection dans la nuit du 4 novembre 2008. Chaque année depuis 1931, date de sa création, se tient le Grant Park Music Festival, une série annuelle de concerts de musique classique. Elle est la seule série de concert de musique classique en plein air aux États-Unis. Le Chicago Jazz Festival est un festival de jazz populaire se déroulant sur quatre jours à Grant Park pour la célébration du jazz libre. Chaque année, le Taste of Chicago, le plus grand festival de la gastronomie du monde s'y déroule durant cinq jours au mois de juillet. Enfin, depuis 2005, le festival de musique Lollapalooza se déroule à Grant Park et y accueille des groupes comme les Pixies, Rage Against the Machine, Daft Punk, Red Hot Chili Peppers, Nada Surf, Weezer ou encore Manu Chao.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dennis H. Cremin, « Waterfront », dans James R. Grossman, Ann Durkin Keating, Janice L. Reiff, The Encyclopedia of Chicago, The University of Chicago Press, , 864–6 p. (ISBN 978-0226310152, lire en ligne)
  2. (en) « Grant Park: The Evolution of Chicago's Front Yard », Editors notes, Amazon (consulté le 19 août 2013)
  3. (en) Gerry Souter, « Guts and Glory: The Last Great Aerial Tournament », Chicago History Journal,‎ (lire en ligne)
  4. « Les 20 meilleurs musées du monde selon les visiteurs », Atlantico,‎ (consulté le 22 mai 2015)
  5. « L’Art Institute of Chicago lance une campagne de communication décalée « Champions du monde de l’Art » », Club Innovation & Culture France,‎ (consulté le 22 mai 2015)
  6. (en) « Buckingham Fountain », Chicago Park District (consulté le 28 février 2011)
  7. (en) John Graf, Chicago's Parks, Arcadia Publishing, , 13–14 p. (ISBN 0-7385-0716-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]