Boystown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le quartier de Boystown lors de la Gay Pride.

Boystown est un quartier situé dans la partie est du secteur communautaire de Lake View à Chicago, aux États-Unis. Chicago est la première ville en Amérique du Nord à avoir un quartier dédié à la communauté homosexuelle[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la fin des années 1970, le quartier est mal famé lorsque les premiers homosexuels commencent à s'installer dans les rues Halsted et Broadway. Les bars Roscoe et Side Tracks s'implantent dans les années 1980 et contribuent à la popularité du quartier auprès des personnes LGBT - donnant au quartier le surnom de « Boystown » (ce qui signifie « ville des garçons » en anglais). Richard M. Daley, maire de Chicago de 1989 à 2011, renforce le caractère homosexuel de Boystown en faisant élever des pylônes en métal colorés de l'arc-en-ciel, symbole de cette communauté, sur la rue Halsted entre les rues Belmont et Addison. Le quartier est devenu le bastion de la communauté homosexuelle de la région de Chicago[2],[3].

Situation[modifier | modifier le code]

Boystown est situé près du lac Michigan autour de Belmont 3200N, Addison 3600N, Halsted 800W et Broadway. Le métro de Chicago mène directement du centre-ville de Chicago à Boystown en quinze minutes. Les stations qui desservent le quartier sont Belmont (lignes rouge et brune) et Addison (ligne rouge). À cause de la situation enviable du quartier et de son accessibilité au centre-ville, le quartier devient très recherché et la « gentrification » qui s'ensuit chasse beaucoup de gays célibataires issus de la classe moyenne vers le quartier d'Andersonville. Ce dernier, plus au nord, devient un quartier gay et non lesbien. Les lesbiennes sont les premières à avoir redécouvert et développé ce quartier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ann Durkin Keating, Chicago Neighborhoods and Suburbs: A Historical Guide, University of Chicago Press,‎ , 113 p. (ISBN 978-0-226-42883-3, lire en ligne)
  2. (en) Sam Weller, Secret Chicago: The Unique Guidebook to Chicago's Hidden Sites, Sounds & Tastes, ECW Press,‎ , 50–52 p. (ISBN 978-1-55022-493-1, lire en ligne)
  3. (en) Karla Zimmerman, Lisa Dunford et Nate Cavalieri, Chicago: City Guide, Lonely Planet,‎ , 81 p. (ISBN 978-1-74104-767-7, lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]