Taro Daniel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daniel.

Taro Daniel
Image illustrative de l’article Taro Daniel
Taro Daniel à Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2010
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Naissance (26 ans)
New York
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur José Altur
Gains en tournois 1 656 147 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 64e (27/08/2018)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 454e (01/04/2019)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/64 1/32
Double 1/32 1/32

Taro Daniel, né le à New York, est un joueur de tennis japonais, professionnel depuis 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à New York d'un père américain et d'une mère japonaise, il grandit au Japon puis en Espagne. Il s'installe à l'âge de 14 ans dans la région de Valence[1] où il perfectionne son tennis et devient un spécialiste de la terre battue. Passé professionnel fin 2010, il remporte ses premiers tournois Futures en 2012. Il évolue principalement sur le circuit Challenger à partir de 2013 et y atteint sa première finale à Yeongwol. En 2014, il accède aux quarts de finale du tournoi ATP de Viña del Mar en battant Thomaz Bellucci (6-3, 6-3) et Federico Delbonis (1-6, 7-65, 7-67) avant de s'incliner face à Nicolás Almagro (6-2, 7-5)[2]. Début avril, il est sélectionné pour jouer le quart de finale de la Coupe Davis contre la République Tchèque à la suite du forfait de Kei Nishikori[3]. Il perd son premier match contre Lukáš Rosol (6-4, 6-4, 3-6, 4-6, 6-2) et le second sans enjeu face à Jiří Veselý (6-4, 6-4).

Il se révèle en 2015 en s'imposant à trois reprises dans des tournois Challenger à Verceil en avril, Fürth en juin et Yokohama en novembre, ce qui marque son entrée dans le top 100[4]. Il se qualifie également pour de nombreux tournois du circuit principal dont les Internationaux de France où il perd au premier tour contre Fernando Verdasco. En Coupe Davis, il permet à son équipe de rester dans le groupe mondial grâce à une victoire décisive contre Alejandro Falla (7-6, 6-3, 6-2) en barrages. En 2016, il remporte ses premiers matchs dans des tournois majeurs à Monte-Carlo contre Adrian Mannarino et à Roland-Garros où il profite de l'abandon de Martin Kližan (3-6, 4-6, 7-5, 6-4, 3-0, ab.) pour affronter le n°4 Stanislas Wawrinka contre lequel il s'incline en trois sets. Il se fait également remarquer lors du tournoi olympique des Jeux de Rio où il écarte Jack Sock puis Kyle Edmund avant de ne céder qu'en trois sets contre le futur finaliste Juan Martín del Potro. Il enchaîne la semaine suivante en remportant le tournoi de Cordenons.

Quart de finaliste à Estoril en 2017, il réalise cependant ses meilleurs résultats en Challenger avec un nouveau titre à Tigre et quatre finales. En Grand Chelem, il sort des qualifications à Roland-Garros et bat Jerzy Janowicz au premier tour (6-4, 6-4, 6-4), tandis qu'à l'US Open, il écarte Tommy Paul en cinq sets (6-1, 4-6, 4-6, 6-2, 6-2) puis perd contre le n°1 mondial Rafael Nadal après avoir remporté le premier set (4-6, 6-3, 6-2, 6-2)[5].

En mars 2018, au tournoi d'Indian Wells, après être sorti des qualifications et avoir éliminé le Britannique Cameron Norrie au premier tour (6-3, 1-6, 6-1), il bat Novak Djokovic (7-63, 4-6, 6-1)[6]. Début mai, il remporte son premier titre sur le circuit ATP à Istanbul[7] après avoir notamment battu Aljaž Bedene, Jérémy Chardy puis Malek Jaziri en finale.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 30-04-2018 Drapeau : Turquie TEB BNP Paribas Istanbul OpenIstanbul ATP 250 426 145  Terre (ext.) Drapeau : Tunisie Malek Jaziri 7-64, 6-4 Parcours

Finale en simple[modifier | modifier le code]

Aucune

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Canada Milos Raonic
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Verdasco
2016 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Lukáš Rosol 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Juan Mónaco
2017 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne P. Carreño-Busta 1er tour (1/64) Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Rafael Nadal
2018 1er tour (1/64) Drapeau : France Julien Benneteau 1er tour (1/64) Drapeau : Italie Fabio Fognini 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Alex De Minaur
2019 2e tour (1/32) Drapeau : Canada Denis Shapovalov

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1er tour (1/32)
Drapeau : Japon Y. Nishioka
Drapeau : Croatie Antonio Šančić
Drapeau : Biélorussie Andrei Vasilevski
2019 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie John Millman
Drapeau : Royaume-Uni Dominic Inglot
Drapeau : Croatie Franko Škugor

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2016 2e tour
Drapeau : Autriche D. Thiem
2017
2018 3e tour
Drapeau : Argentine L. Mayer
2019 1er tour
Drapeau : Serbie D. Lajović
1er tour
Drapeau : Russie A. Rublev
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 978 en augmentation 467 en augmentation 280 en augmentation 241 en augmentation 177 en augmentation 96 en diminution 127 en augmentation 99 en augmentation 77

Source : (en) Classements de Taro Daniel sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]