Carsten Arriens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carsten Arriens
image illustrative de l’article Carsten Arriens
Arriens (au milieu avec la coupe) en 2011
Carrière professionnelle
1991 – 2001
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance (49 ans)
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Francfort
Taille 1,93 m (6 4)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 314 588 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 109e (26/07/1993)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 892e (19/11/2001)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/32 - 1/32
Double - - - -

Carsten Arriens, né le à Francfort-sur-le-Main, est un joueur allemand de tennis professionnel devenu entraîneur puis capitaine de l'équipe d'Allemagne de Coupe Davis. Il a remporté un titre en simple durant sa carrière de joueur.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant que qualifié, Arriens remporte en octobre 1992 le Tournoi de Guaruja en battant en finale l'Espagnol Àlex Corretja (7-65, 6-3). Il a également remporté un tournoi Challenger à Kyoto en 1997.

En 1995, Arriens devient le premier joueur dans l'histoire des Internationaux de France à être disqualifié en cours de match[1]. Il avait jeté sa raquette involontairement sur un juge de ligne, le blessant à la jambe. La précédente disqualification d'un joueur lors d'un tournoi du Grand Chelem est celle de John McEnroe à l'Open d'Australie 1990.

En 1996, il a perdu un match contre Greg Rusedski à Sydney en 29 minutes, record battu 17 ans plus tard[2].

Une fois sa carrière terminée, Arriens devient entraîneur fédéral allemand à partir de 2003. En 2012, il est nommé capitaine de l'équipe d'Allemagne de Coupe Davis après la démission en 2012 de Patrik Kühnen[3]. En 2014, il annonce après la défaite de l'Allemagne contre la France en quart de finale qu'il écarte Philipp Kohlschreiber de la sélection allemande. Kohlschreiber avait notamment refusé de jouer un match de simple sans enjeu en huitième de finale contre l'Espagne[4]. Sa mésentente avec Kohlschreiber l'amène à être remplacé à son poste par Michael Kohlmann, l'ancien vice-capitaine de l'équipe, en février 2015[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 26-10-1992 Drapeau : Brésil Almanara CupGuarujá World Series 130 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Àlex Corretja 7-65, 6-3

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1993 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis M. Washington 1er tour (1/64) Drapeau : Afrique du Sud L. Bale
1994
1995 1er tour (1/64) Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Steven 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne Bo. Becker

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

N'a jamais participé à un tableau final.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Germany's Arriens thrown out », New Straits Times,‎ (lire en ligne)
  2. Un match de 27 minutes aux qualifs à Doha, sur sport365.fr, 29 décembre 2013
  3. « Nouveau capitaine pour l'Allemagne », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  4. « Le capitaine de l'équipe d'Allemagne ne compte plus sur Philipp Kohlschreiber », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. Jean-Julien Ezvan, « L’Allemagne prend Kohlmann, pas Becker », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro,

Liens externes[modifier | modifier le code]