Penelope Fillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Penelope Clarke)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fillon.
Penelope Fillon
Penelope Fillon en 2007.
Penelope Fillon en 2007.
Épouse du Premier ministre français
 – 
(4 ans 11 mois et 23 jours)
Prédécesseur Marie-Laure de Villepin
Successeur Brigitte Ayrault
Biographie
Nom de naissance Penelope Kathryn Clarke
Date de naissance 1956 (60-61 ans)
Lieu de naissance Llanover (pays de Galles,
Royaume-Uni)
Conjoint François Fillon

Penelope Fillon, née Clarke en 1956 à Llanover, est l'épouse de François Fillon depuis 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Penelope Kathryn Clarke, née à l’été 1956 à Llanover, près d'Abergavenny, est la fille d'un juriste gallois[1] et d'une mère anglaise[2]. Elle se considère comme « anglo-galloise »[3].

Élève au King Henry VIII Grammar School (en)[4], Penelope Clarke rencontre son futur époux en 1974 lors d'un diner au Mans[2] alors qu'elle est étudiante en France pour devenir professeur des collèges[2] et lui étudiant en droit[2]. Elle et François Fillon ont cinq enfants[2]. Sa sœur, Jane, a épousé Pierre, l'un des frères de François Fillon[5].

Naturalisée française, elle dit ne jamais avoir eu le mal du pays, bien que les Français lui paraissent parfois un peu exaspérants en raison de leur tendance à se croire « supérieurs aux autres »[3]. Baptisée dans l'anglicanisme, elle est convertie au catholicisme[6].

Présence médiatique[modifier | modifier le code]

Peu présente dans les médias, qu'elle ne considère pas comme son « habitat naturel »[7], elle apparaît toutefois, le , au côté de son époux sur le perron de l'hôtel Matignon lorsque celui-ci est nommé Premier ministre par le président de la République, Nicolas Sarkozy[8] ; âgée de cinquante-et-un ans, elle devient la seconde femme d'origine étrangère mariée à un chef du gouvernement de la Ve République, la première étant Eva Barre, hongroise de naissance[9]. Son mari dirigeant le gouvernement durant tout le quinquennat de Nicolas Sarkozy, Penelope Fillon vit à Matignon de 2007 à 2012[10],[11]. Elle accepte alors de sortir de sa réserve, acceptant de s'exprimer en public dans le cadre, notamment, de l'émission Une ambition intime, présentée par Karine Le Marchand et diffusée le sur M6.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Avocate de formation, elle n'a cependant jamais exercé ce métier et s'est principalement consacrée à sa famille tout en encourageant, dans l'ombre, la carrière politique de son mari[1]. En 2016, durant la campagne pour la primaire présidentielle de droite, elle s'engage au côté de son mari, notamment comme marraine du mouvement « Les Femmes avec Fillon », destiné à promouvoir les propositions de François Fillon en faveur des droits des femmes[12],[13].

Elle a par ailleurs été élue en 2014 conseillère municipale de Solesmes (Sarthe)[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Julie Mazuet, « François Fillon candidat : Penelope Fillon, l'ultra-discrète » sur Madame Figaro, 21 novembre 2016.
  2. a, b, c, d et e "Penelope, la très discrète épouse de François Fillon" par Ronan Tésorière, leparisien.fr.
  3. a et b (en) She'll always have Paris... sur The Daily Telegraph, 20 mai 2007.
  4. (en) Welsh wife of new French premier sur BBC News, 17 mai 2007.
  5. R.L., « Primaire à droite : ces infos inattendues sur François Fillon » sur Le Parisien, 24 novembre 2016.
  6. Jean-Marie Guenois, « François Fillon : un chrétien assumé mais sans ostentation », Le Figaro,‎ , p. 5.
  7. Annabel Benhaiem, « Pénélope Fillon : les médias britanniques découvrent leur potentielle première dame » sur Le Huffington Post, 28 novembre 2016.
  8. "Adios" les Villepin, bonjour les Fillon: Matignon a changé de locataires sur La Dépêche du Midi, 17 mai 2007.
  9. Gouvernement : Penelope Fillon, une Galloise à Matignon sur le site de LCI / TF1, 17 mai 2007.
  10. Virginie Le Guay, « Penelope et François Fillon, l'union fait la force  » sur Paris Match, 13 octobre 2010.
  11. Bruno Jeudy, « Penelope Fillon, l'interview exclusive de l'épouse de François Fillon  » sur Paris Match, 23 septembre 2015.
  12. a et b Audrey Kucinskas, Qui est Penelope Clarke, l'épouse si discrète de François Fillon ? sur L'Express, 21 novembre 2016.
  13. Sébastien Billard, « Penelope Fillon, l'hémisphère conservateur et thatchérien du candidat » sur L'Obs, 23 novembre 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]