Olivier Frapolli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Frapolli
image illustrative de l’article Olivier Frapolli
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France US Boulogne (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (46 ans)
Lieu Hyères (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 19912004
Poste Défenseur central puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1978-1984 Drapeau : France Vitrolles
1984-1988 Drapeau : France AS Aix-en-Provence
1988-1991 Drapeau : France Toulouse FC
Parcours senior1
Saisons Club 0M.0(B.)
1991-1996 Drapeau : France Toulouse FC 054 0(0)
1994-1995 Drapeau : France Perpignan FC 032 0(1)
1995-1996 Drapeau : France Stade poitevin 033 0(0)
1996-1999 Drapeau : France AS Beauvais Oise 118 0(1)
1999-2001 Drapeau : France FC Martigues 060 0(1)
2001-2004 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos 061 0(1)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1993 Drapeau : France France espoirs 003 0(0)[1]
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2003-2006 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos rés.
2006 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos (intérim)
2006-2008 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos (adjoint)
2008-2009 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos
2009-2010 Drapeau : France US Sénart-Moissy
2010-2012 Drapeau : France US Orléans (adjoint)
2012-2016 Drapeau : France US Orléans
2017- Drapeau : France US Boulogne
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 janvier 2018

Olivier Frapolli, né le à Hyères, est un footballeur français reconverti entraîneur[2],[3]. Il est actuellement l'entraîneur de l'US Boulogne en National.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Frapolli passe son enfance à Vitrolles, proche de Marseille. À seize ans, et malgré les relances de Michel Hidalgo, le patron technique de l'Olympique de Marseille, il opte pour le Toulouse FC. « En matière de formation, Toulouse offrait de meilleurs atouts »[4].
Dans la ville rose, Frapolli enchaîne sur le terrain, comme défenseur central, et en dehors avec le baccalauréat mais aussi le tronc commun du Brevet d'État d'éducateur sportif (BEES) et un BTS action commerciale. Avec le TFC, il dispute 50 matches de Division 1 dont « son premier au Parc des Princes qui reste un super souvenir ou celui contre l'OM juste après son titre de champion d'Europe. On avait fait la fête ensemble »[4].

Avide d'un véritable statut de titulaire, le joueur s'exile vers la Division 2 à Perpignan puis au Stade poitevin et à l'AS Beauvais.
Il finit par évoluer un niveau en dessous, en National avec le FC Martigues avec lequel il finit vice-champion du championnat en 2000.

Olivier Frapolli reste en Division 2 et termine sa carrière à l'US Créteil-Lusitanos, où il aide le club à se maintenir.
Il enchaîne sur le banc en tant qu'entraîneur-joueur de l'équipe réserve cristolienne puis une expérience d'adjoint aux côtés d'Artur Jorge[4], allant même jusqu'à entraîner l'équipe première pendant un peu plus d'une saison.

À l'issue de la saison 2008-2009, il n'est pas conservé par le club et s'engage en cours de saison 2009-2010 avec l'US Sénart-Moissy. Il remporte la Coupe de Paris, son premier trophée en tant qu'entraîneur.

En juin 2010, il rejoint l'US Orléans comme adjoint de Yann Lachuer et prend la succession de celui-ci à son départ deux ans plus tard[4].
En 2014, deux ans seulement après son arrivée sur le banc de l'US Orléans, il parvient à faire remonter le club en Ligue 2, chose qui n'était plus arrivée depuis 22 ans[5]. L'USO finit en prime champion de National devant Luzenac et le Gazélec Ajaccio. Cependant l'année suivante le club termine 18e de Ligue 2 et se voit être relégué en National seulement un an après l'avoir quitté[6].
Olivier Frapolli a néanmoins la confiance des dirigeants orléanais[7], et est reconduit dans ses fonctions en ayant pour objectif la remontée immédiate dans l'échelon supérieur. Il parvient au terme de la saison 2015-2016 à remplir cet objectif en menant l'équipe qui finira deuxième de National derrière le RC Strasbourg[8].
Le , il est démis de ses fonctions à la tête de l'US Orléans, dernier du championnat de France de Ligue 2. Il est remplacé par Didier Ollé-Nicolle.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière de joueur, il dispute 50 matches en Division 1 et 254 matches en Division 2.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Frapolli chez les espoirs sur rsssf.com
  2. Fiche d’Olivier Frapolli sur footballdatabase.eu
  3. (en) « Olivier Frapolli », sur soccerdatabase.eu (consulté le 24 septembre 2014)
  4. a, b, c et d « Olivier Frapolli sera l’entraîneur de l’US Orléans la saison prochaine en remplacement de Yann Lachuer », sur larep.fr, (consulté le 24 septembre 2014)
  5. « L'USO est en Ligue 2 ! - US Orléans Loiret Football (45) », sur www.usofoot.com (consulté le 20 juin 2016)
  6. « Angers récompensé, Valenciennes et Ajaccio soulagés, Orléans condamné », sur Eurosport, (consulté le 20 juin 2016)
  7. « Officiel : Olivier Frapolli prolonge d'une saison à l'USO - US Orléans Loiret Football (45) », sur www.usofoot.com (consulté le 20 juin 2016)
  8. Centre France, « L'US Orléans s'impose face au CA Bastia (0-1) et monte en Ligue 2 ! », sur www.larep.fr (consulté le 20 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]