Thierry Goudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry Goudet

Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade lavallois FC (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (54 ans)
Lieu Château-Gontier (France)
Taille 1,66 m (5 5)
Période pro. 1980 - 1994
Poste Milieu puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1980-1986 Drapeau : France Stade lavallois 211 (24)
1986-1988 Drapeau : France Brest Armorique FC 082 0(3)
1988-1991 Drapeau : France Stade rennais 100 0(3)
1991-1993 Drapeau : France Le Havre AC 048 0(1)
1993-1994 Drapeau : France Stade lavallois 023 0(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1994-1997 Drapeau : France ES Bonchamp
1997-2000 Drapeau : France Thouars Foot 79
2000-2004 Drapeau : France Le Mans FC
2004-2006 Drapeau : France Grenoble Foot 38
2006-2007 Drapeau : France Stade brestois
2007-2008 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos
2013-2014 Drapeau : France US Changé
2014-2015 Drapeau : France Le Havre AC
2016-2017 Drapeau : Belgique AFC Tubize
2017- Drapeau : France Stade lavallois FC 8 (1v 3n 4d)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Thierry Goudet, né le 11 novembre 1962 à Château-Gontier, est un footballeur et entraîneur de football français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Formé au Stade lavallois, sous la houlette de Michel Le Milinaire, il débute dans l'équipe première en 1980. Malgré son jeune âge, le poste de meneur de jeu lui est rapidement confié. Il côtoie à cette époque des joueurs comme Éric Stéfanini, Jacky Paillard, Oumar Sène ou encore Jean-Pierre Tempet.

Il participe au plus grand exploit du Stade lavallois en Coupe de l'UEFA lors de la saison 1983-1984 en éliminant l'équipe soviétique du Dynamo de Kiev. Au tour suivant, les Lavallois sont éliminés par les Autrichiens de l'Austria Vienne emmenés Herbert Prohaska.

En 1986, après huit années passées en Mayenne, Thierry Goudet décide de rejoindre le Brest Armorique FC. Il y évolue aux côtés de Vincent Guérin, Maurice Bouquet ou Gérard Buscher. Le club finistérien réalise une bonne saison et termine à la 8e place du championnat. La saison suivante, le club descend en deuxième division et Thierry Goudet quitte le club pour rejoindre le Stade rennais qui évolue en deuxième division et souhaite retrouver la D1. Après une première saison de Thierry Goudet dans son nouveau club, à l'issue de laquelle le club échoue aux portes de la première division, la saison 1989-1990, l'équipe rennaise, emmenée par Laurent Delamontagne, Patrick Delamontagne ou encore Serge Le Dizet accède à l'élite. La saison suivante, le club finit denier et est relégué en D2.

Thierry Goudet signe ensuite au Havre Athletic Club qui vient d'être sacré champion de deuxième division. Le club réussit son maintien en 1re division. Après deux saisons dans ce club, Thierry Goudet retourne au Stade lavallois, où il effectue la majorité des rencontres en tant que remplaçant. À l'issue de la saison 1993-1994, il met un terme à sa carrière professionnelle.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur, il connaît son heure de gloire au Mans Football Club lorsque celui-ci accède à la Ligue 1 pour la première fois de son histoire. Après quatre années passées à la tête de l'équipe mancelle, il est cependant contraint de démissionner après les résultats catastrophiques du club, qui oscille entre la dernière et l'avant-dernière place du championnat. Il ne retrouve alors jamais au plus haut niveau français, puisqu'il entraîne par la suite des équipes de deuxième ou troisième division : le Grenoble Foot 38, l'Union sportive Créteil-Lusitanos ou le Stade brestois.

En octobre 2010, Thierry retourne de nouveau dans sa Mayenne natale, où il reprend en main l'Union sportive changéenne[1].

Pendant quatre ans, il ne vit plus du football et travaille dans un commerce.

Le 28 décembre 2014, il est nommé à la tête du Havre AC pour succéder à Erick Mombaerts. Il fait alors son retour dans le monde professionnel, 6 ans après l'avoir quitté[2]. Ayant rempli les objectifs fixés par le club, il prolonge de 2 ans, le 19 mai 2015, son aventure avec le HAC, étant ainsi lié au club jusqu'en 2017[3]. Après n'avoir pris que dix points en neuf matchs et le club se trouvant à la quinzième place du classement, Thierry Goudet est écarté le 28 septembre 2015 par les dirigeants[4].

En juin 2016, il s'engage à l'AFC Tubize, en D2 belge mais suite à une mauvaise ambiance et des résultats décevants, il n´y reste que 3 mois.

Il devrait entrainer le Stade Lavallois à partir du 12 avril 2017 en remplacement de Marco Simone.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Thierry Goudet », sur stade-rennais-online.com (consulté le 26 août 2012)
  2. « Football - L2 : Thierry Goudet succède à Erick Mombaerts au HAC », sur paris-normandie.fr,
  3. « Thierry Goudet prolonge avec le HAC pour 2 saisons », sur hac-foot.com,
  4. « Le Havre : Thierry Goudet part déjà » (consulté le 28 septembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]