Numéro d'identification éducation nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le terme latin, voir Numen.

Le NUMEN, numéro d'identification éducation nationale, est un identifiant associé à tout employé de la fonction publique dépendant du Ministère de l'Éducation nationale française (enseignants, inspecteurs, administration, services, etc.).

Il fut créé durant le mandat de René Monory en tant que Ministre de l'Éducation nationale (1986 – 1988), à la suite de l'action entreprise par la CNIL pour dissuader les administrations de recourir au NIR ou convaincre celles qui l'utilisaient sans y être autorisées de se doter d'un numéro spécifique[1],[2].

Le NUMEN est considéré comme confidentiel[3].

Structure[modifier | modifier le code]

« 01 E 95 01234ABC »

Il se compose de treize caractères dont :

  • un code géographique caractérisant sur deux caractères l'académie d'immatriculation (numérotation de 01 à 33 - 30 exclus -, modifiée plusieurs fois)
01 Paris 02 Aix-Marseille 03 Besançon 04 Bordeaux 05 Caen
06 Clermont-Ferrand 07 Dijon 08 Grenoble 09 Lille 10 Lyon
11 Montpellier 12 Nancy-Metz 13 Poitiers 14 Rennes 15 Strasbourg
16 Toulouse 17 Nantes 18 Orléans-Tours 19 Reims 20 Amiens
21 Rouen 22 Limoges 23 Nice 24 Créteil 25 Versailles
26 N'existe plus 27 Corse 28 Réunion 29 Détachés (TOM)
31 Martinique 32 Guadeloupe 33 Guyane
  • une lettre caractérisant le système d'information (G pour le premier degré, E pour le second degré public, P pour le second degré privé, A pour les agents administratifs, ...)
  • les deux derniers chiffres de l'année d'entrée dans le système d'information (la numérotation a débuté en 1992)
  • un numéro aléatoire de 8 caractères, dont cinq chiffres et trois lettres, attribué à l'agent au sein de son système de gestion initial

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]