Noms des habitants des départements français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette liste présente les gentilés des habitants des départements français.

ref>

Liste des gentilés[modifier | modifier le code]

Département Gentilé
01 Ain Aindinois. Ce gentilé a été choisi en 2017 après une consultation de la population locale pour choisir entre 3 noms (Aindinois, Initiains et Ainains)[1].
02 Aisne Aisniers[2],[3] ou Axonais
03 Allier Bourbonnais[4] et, moins fréquemment, Élavérins[4]. Alliérins est inconnu de ses habitants, Alliénais est également inconnu de ses habitants.
04 Alpes-de-Haute-Provence Bas-Alpins[2],[3]
05 Hautes-Alpes Hauts-Alpins[2],[3]
06 Alpes-Maritimes Maralpins
07 Ardèche Ardéchois[2],[3]
08 Ardennes Ardennais[2],[3]
09 Ariège Ariégeois[2],[3]
10 Aube Aubois
11 Aude Audois
12 Aveyron Aveyronnais[2],[3]
13 Bouches-du-Rhône Bucco-Rhodaniens
14 Calvados Calvadosiens[2]
15 Cantal Cantalous[2] ou Cantaliens[2],[3]
16 Charente Charentais[2],[3]
17 Charente-Maritime Charentais[2],[3], Maricharentais ou Charentais-Maritimes
18 Cher Berrichons (la majeure partie du Cher recouvre une partie de l'ancien Berry).
19 Corrèze Corréziens[2],[3]
2A Corse-du-Sud Corses du Sud
2B Haute-Corse Corses du Nord, parfois Alticorses
21 Côte-d'Or Côte-d'Oriens
22 Côtes-d'Armor Costarmoricains
23 Creuse Creusois[2],[3]
24 Dordogne Dordognais[2],[3], Dordognots, ou Périgordins (le département de la Dordogne recouvrant à peu de chose près l'ancienne province du Périgord, les habitants de Périgueux s'appellent eux les Périgourdins).
25 Doubs Doubiens ou Doubistes[5] (les habitants de la commune de Doubs située dans ce département s'appellent les Doubsiens).
26 Drôme Drômois[2],[3] (et parfois, par dérision, les Dromadaires[2])
27 Eure Eurois
28 Eure-et-Loir Euréliens
29 Finistère Finistériens[2],[3]
30 Gard Gardois
31 Haute-Garonne Garonnais[2] ou Haut-Garonnais
32 Gers Gersois
33 Gironde Girondins[2],[3]
34 Hérault Héraultais
35 Ille-et-Vilaine Bretilliens. Ce gentilé a été choisi en 2013 après le vote d'une commission d'élus au Conseil Général d'Ille et Vilaine pour choisir entre 3 noms (Britillien, Bretillien et Haut-Breton)[6]
36 Indre Indrois[2],[3] ou Indriens, mais le plus souvent Berrichons
37 Indre-et-Loire Tourangeaux, Indroligériens ou Indréloiriens
38 Isère Isérois[2],[3] ou Iserans
39 Jura Jurassiens[2],[3]
40 Landes Landais[2],[3], ainsi que Landescots[2],[3] et Lanusquets[2],[3]
41 Loir-et-Cher Loir-et-Chériens, Lédocariens
42 Loire Ligériens
43 Haute-Loire Loirains[2] ou Altiligériens
44 Loire-Atlantique Loirains[2] ou Mariligériens[7]
45 Loiret Loirétains. Ce gentilé a été choisi en 2013 après une consultation de la population locale organisée par le Conseil général du Loiret pour choisir entre 3 noms (Loirétain, Loiréanais et Ligéritains), retenus par un jury de professionnels et de personnalités parmi près de 1800 gentilés proposés par la population[8].
46 Lot Lotois
47 Lot-et-Garonne Lot-et-Garonnais
48 Lozère Lozériens[2],[3]
49 Maine-et-Loire Les habitants de Maine-et-Loire n'ont pas de nom officiel. Certains[9] parlent de Mainoligériens mais la dénomination Angevins reste cependant largement employée. En , le quotidien Ouest-France lance un sondage pour choisir le nom des habitants de Maine-et-Loire avec une dizaine de propositions différentes[10]. Le résultat place Angevin loin devant les autres propositions avec un peu plus de 56 % des voix sur près de 2 500 votants.
50 Manche Manchois ou Manchots
51 Marne Marnais[3],[2]
52 Haute-Marne Haut-Marnais[3],[2]
53 Mayenne Mayennais[3],[2]
54 Meurthe-et-Moselle Meurthois[3],[2] ou Meurthe-et-Mosellans
55 Meuse Meusiens [3],[2] (ou Meusois dans certains cantons)
56 Morbihan Morbihannais[3],[2]
57 Moselle Mosellans[3]
58 Nièvre Nivernais[3],[2]
59 Nord Nordistes (Nordique, plus correct[réf. nécessaire], n'est pas employé)
60 Oise Oisiens ou Isariens
61 Orne Ornais
62 Pas-de-Calais Pas-de-Calaisiens
63 Puy-de-Dôme Puydomois
64 Pyrénées-Atlantiques Béarnais ou Basques (entre Basques : Labourdins, Manex, Bas-Navarrais ou Souletins) ; rarement Basco-Béarnais
65 Hautes-Pyrénées Haut-Pyrénéens ou Bigourdans (nom des habitants de Bigorre couverte en partie par les Hautes-Pyrénées)
66 Pyrénées-Orientales Catalans, Roussillonnais, Pyrénéens-Orientaux, Pyrénaliens. Le dernier est rarement usité et compris. Roussillonnais vient que les Pyrénées-Orientales recouvrent le territoire de l'ancienne province du Roussillon, partie française de la Catalogne.
67 Bas-Rhin Bas-Rhinois
68 Haut-Rhin Haut-Rhinois
69 Rhône Rhodaniens
70 Haute-Saône Haut-Saônois
71 Saône-et-Loire Saône-et-Loiriens
72 Sarthe Sarthois[3],[2]
73 Savoie Savoyards[3]
74 Haute-Savoie Haut-Savoyards
75 Paris Parisiens
76 Seine-Maritime Seinomarins
77 Seine-et-Marne Seine-et-Marnais
78 Yvelines Yvelinois
79 Deux-Sèvres Deux-Sévriens
80 Somme Samariens
81 Tarn Tarnais[3],[2]
82 Tarn-et-Garonne Tarn-et-Garonnais
83 Var Varois
84 Vaucluse Vauclusiens[3],[2] ou Vauclusois[3],[2]
85 Vendée Vendéens[3],[2]
86 Vienne Viennois
87 Haute-Vienne Haut-Viennois
88 Vosges Vosgiens[3],[2]
89 Yonne Icaunais[2] (le plus utilisé) ou Yonnais[3],[2] (inutilisé par ses habitants)
90 Territoire de Belfort Terrifortains (anciennement Belfortains comme ceux de la ville de Belfort)
91 Essonne Essonniens
92 Hauts-de-Seine Altoséquanais ou Hauts-Seinais
93 Seine-Saint-Denis Séquano-Dionysiens
94 Val-de-Marne Val-de-Marnais
95 Val-d'Oise Val-d'Oisiens
971 Guadeloupe Guadeloupéens
972 Martinique Martiniquais
973 Guyane Guyanais
974 La Réunion Réunionnais
976 Mayotte Mahorais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tous Aindinois ! »
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq et ar « Noms des habitants des départements et pays de la France », in Édouard Charton, Le Magasin pittoresque, no 49, Paris, 1881
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al et am Lucien Merlet, Dictionnaire des noms vulgaires des habitants de diverses localités de la France, 2e édition, Chartres, Petrot-Garnier, 1884
  4. a et b Stéphanie Ména, « Les habitants de l'Allier auront officiellement un nom ce jeudi : les Bourbonnais ! », La Montagne,‎ (lire en ligne)
  5. « Les Doubistes ou les Doubiens », sur http://besancon-franche-comte.over-blog.com, (consulté le )
  6. « Nom des habitants d’Ille-et-Vilaine. Ce sera Bretillien ! », sur Ouest France,
  7. Pierre-Henri Billy, Dictionnaire des noms de lieux de la France, Errance, Paris, 2011, p. 330.
  8. « Et les habitants du Loiret s'appellent… », sur lci-tf1.fr.
  9. « Le nom des habitants de Maine-et-Loire », sur Habitants.fr, .
  10. « Un vote pour le nom des habitants de Maine-et-Loire », sur Ouest-France, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rubrique « Adjectifs correspondants aux départements français », revue L'Intermédiaire des chercheurs et curieux (ICC), années 1986 à 1989
  • Le Monde (support papier) du mardi , page 27 : article surtitré « TOPONYMIE     DÉPARTEMENTS ET RÉGIONS », titré « Comment nommer les habitants » et signé par Olivier Razemon

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]