Mick Jones (musicien de Foreigner)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mick Jones
Description de cette image, également commentée ci-après
Mick Jones jouant avec Foreigner à San Francisco le 2 septembre 2009
Informations générales
Nom de naissance Michael Leslie Jones
Naissance (75 ans)
Portsmouth, Hampshire, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Musicien, compositeur, producteur
Genre musical Hard rock, rock
Instruments Guitare, claviers, chant
Années actives Depuis 1961
Labels Atlantic, Warner

Michael Leslie Jones, dit Mick, né le à Portsmouth au Royaume-Uni est un musicien britannique. Il est connu comme guitariste, compositeur et producteur, il a été membre de Spooky Tooth et Foreigner.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le guitariste Mick Jones commence sa carrière musicale début 1960, en tant que membre du groupe Nero and the Gladiators (en). Le groupe produit deux singles qui eurent un succès britannique mineur en 1961.

Après la dissolution du groupe, Mick Jones, accompagné par le batteur Tommy Brown, se rend en France. Engagés dans l'orchestre d'Eddie Vartan, à la même période, les deux musiciens collaborent également avec la sœur cadette de ce dernier, Sylvie Vartan[1].

Puis de 1965 à 1974, Mick Jones est le guitariste attitré de Johnny Hallyday. Il accompagne le rockeur français sur scène jusqu'en 1970 et collabore avec lui sur disque jusqu'en 1974. Il n'est pas uniquement instrumentiste pour Hallyday, mais aussi compositeur d'une trentaine de titres souvent écrits en collaboration avec le batteur Tommy Brown[2], avec qui il partage la tâche de chef d'orchestre au sein du groupe The Blackburds[3],[4]. En 1971, le claviériste américain Gary Wright, anciennement du groupe Spooky Tooth, publie l'album Footprint avec Mick Jones ainsi que George Harrison, Klaus Voormann, Alan White, Nanette Workman, etc.

En 1972, Jones est parmi les musiciens qui forment avec Gary Wright, le bassiste Archie Legget et le batteur Bryson Graham le groupe Gary Wright and the Wonderwheel. Ils enregistrent deux singles, dont I know et Ring of changes. Et même s'ils avaient assez de matériel pour un album complet, il ne sortira qu'en 2016 intitulé Ring of changes, avec George Harrison à la guitare slide sur une chanson, Goodbye Sunday. Wonderwheel est dissout en 1972.

Puis en 1973 Mick Jones et Gary Wright reforment Spooky Tooth, le temps de graver trois albums: You Broke My Heart So I Busted Your Jaw et Witness en 1973 puis The Mirror en 1974.

Après la dissolution du groupe, Mick Jones est guitariste sur l'album éponyme du Leslie West Band. Il joue également sur les albums Wind of Change (1972) de Peter Frampton, et Dark Horse (1974) de George Harrison.

En 1976, il forme Foreigner avec Ian McDonald, membre fondateur du premier King Crimson, et le chanteur de Black Sheep, Lou Gramm. Il produit pratiquement tous les albums du groupe et écrit la plupart de leurs chansons avec Lou Gramm. Des tensions se développent au sein du groupe durant les années 1980 avec, pour principale cause, les différences de goûts musicaux entre Lou Gramm, qui préférait un rock dur et tranchant et Mick Jones, plus porté vers les synthétiseurs. Lou Gramm quitte le groupe en 1989. Il y est remplacé par Johnny Edwards, sur l'album Unusual Heat, pour y revenir en 1991.

En 1989, Mick Jones réalise son unique album solo, intitulé simplement Mick Jones, sur le label Atlantic Records, sur lequel on retrouve entre autres, Billy Joel, Carly Simon, Simon Kirke de Bad Company et Dennis Elliott de Foreigner. La même année, le guitariste collabore avec Eric Clapton pour son album Journeyman, il écrit les paroles de Bad Love (en), chanson dont la musique est composée par Clapton. Phil Collins est à la batterie et Pino Palladino à la basse. Avec cette chanson, Eric Clapton reçoit le prix Grammy de la meilleure interprétation vocale masculine l'année suivante.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mick Jones a eu deux enfants avec Ann Dexter, Alexander et Annabelle Dexter-Jones.

Discographie[modifier | modifier le code]

Johnny Hallyday (guitariste, compositeur, direction d'orchestre - partagée avec le batteur Tommy Brown)
Johnny Hallyday & The Blackburds

- Singles :

The Blackburds
  • 1967 : Super 45 tours Philips M 437 323 BE Play The Bugaloo : The In Crowd - Absolument Hyde Park - Get Out Of My Life Woman - Don't Go Home[6]
Mick Jones et Tommy Brown

1967 :

  • Super 45 tours Mercury 152 095 MCE State Of Micky And Tommy : With Love From I To 5 - Sunday's Leaving - I Know What I Would Do - Quelqu'un qui part (chanson composée et interprétée en français par Mick Jones et Tommy Brown, les paroles sont de Long Chris)[6]
  • Super 45 tours Mercury 152 102 MCE : Frisco Bay - Julien Waites - Nobody Knows Where You've Been - Good Time Music[7]

1969 : 45 tours de Mick Jones et Tommy Brown parut sous le nom de Nimrod :

  • 45 tours Mercury 154 664 IF : The Bird - Don't Let It Get The Best Of You[8]

1970 :

1971 :

  • 33 tours Vertigo 6325 250 Wednesday's Child de Tommy Brown (Mick Jones coproduit le disque avec Tommy Brown, Raymond Donnez et Lee Hallyday ; il joue de la guitare et participe à l'écriture et aux arrangements des titres)[11]
Wonderwheel

- Singles :

  • 1972 : I know/Tonight It's Right
  • 1972 : Ring Of Changes/Somebody

- Album :

  • 2016 : Ring of changes - Avec George Harrison à la slide sur Goodbye Sunday.
Spooky Tooth
  • Albums Studio :
  • 1973 : You Broke My Heart So I Busted Your Jaw
  • 1973 : Witness
  • 1974 : The Mirror
  • Compilations :
  • 1972 : Gary Wright - Spooky Tooth – That Was Only Yesterday
  • 1976 : The Best of Spooky Tooth
  • 1999 : The Best Of Spooky Tooth: That Was Only Yesterday
  • 2001 : That Was Yesterday : Introduction
  • 2009 : Lost in My Dream : An Anthology 1968-1974
  • 2015 : The Island Years : An Anthology 1967-1974 - Coffret 8 CD
Foreigner
  • Albums Studio :
  • 1977 : Foreigner
  • 1978 : Double Vision
  • 1979 : Head Games
  • 1981 : 4
  • 1984 : Agent Provocateur
  • 1987 : Inside Information
  • 1991 : Unusual Heat
  • 1994 : Mr Moonlight
  • 2009 : Can't Slow Down
  • Albums Live :
  • 1993 : Classic Hits Live/Best of live
  • 2006 : Extended Versions
  • 2010 : Can't Slow Down... When It's Live - DVD Inclut dans la réédition de l'album CD Can't Slow Down.
  • 2012 : Alive & Rockin'
  • 2014 : The Best Of 4 And More
  • 2016 : In Concert : Unplugged
  • 2018 : Foreigner with the 21st Century Symphony Orchestra & Chorus Live
  • Compilations :
  • 1982 : Records
  • 1992 : The Very Best of
  • 1992 : The Very Best of... and Beyond
  • 1994 : Juke Box Hero : Best of
  • 1999 : The Platinum Collection
  • 1999 : Rough Diamonds No. 1
  • 2000 : Hot Blooded and Other Hits
  • 2000 : Anthology : Juke box Heroes
  • 2002 : Complete Greatest Hits
  • 2002 : The Definitive
  • 2005 : The Essentials
  • 2006 : The Definitive Collection
  • 2008 : No End in Sight: The Very Best of Foreigner
  • 2011 : Acoustique and More - coffret de 2 CD Acoustique the Classics Unplugged et Juke Box Heroes Brand New Rock Recordings Of Foreigner's Greatest Hits + 1 DVD Live In Chicago.
  • 2014 : I Want to Know What Love Is: The Ballads
  • 2014 : The Complete Atlantic Studio Albums 1977–1991 - coffret 7 CD + 9 chansons bonus
  • 2017 : 40: Forty Hits From Forty Years 1977-2017'
Solo
  • 1989 : Mick Jones
Collaborations
  • 1971 : Footprint de Gary Wright.
  • 1972 : Wind of change de Peter Frampton - Mick guitare rythmique sur All I Want To Be (Is By Your Side).
  • 1974 : Dark Horse de George Harrison - Guitare acoustique sur Ding Dong, Ding Dong.
  • 1975 : Rainbow Rider de Mike Harrison
  • 1976 : The Leslie West Band de Leslie West.
  • 1989 : Storm Front de Billy Joel - Joue sur la pièce-titre et sur State Of Grace.
  • 1997 : In Deep de Tina Arena - Mick guitare, percussions et chœurs.
Auteur
  • 1989 : Journeyman Eric Clapton - A participé à l'écriture de la chanson Bad Love avec Clapton.
  • 2001 : Beyond Good and Evil de The Cult - A participé à l'écriture de la pièce Breathe.
Production
  • 1986 : 5150 - Van Halen - Coproducteur avec Donn Landee et Van Halen.
  • 1986 : Fame and Fortune - Bad Company - Producteur exécutif
  • 1989 : Dead, White and Blue - Flesh and Blood
  • 1989 : Save The Last Dance For Me - Ben E. King
  • 1989 : Storm Front - Billy Joel
  • 1997 : In Deep - Tina Arena - Produit 8 des 13 chansons de l'album.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livret du CD State of Micky and Tommy, 2008, Mam Productions 3930773, auteur Jean Marcou.
  2. http://www.hallyday.com/Auteurs/Compijkl/jonesm.html / consulté le 30 octobre 2019.
  3. Frédéric Quinonéro, Johnny immortel, Archipel, , 924 p. (lire en ligne).
  4. http://www.hallyday.com/Son/Concert/concer67.html / consulté le 30 octobre 2019.
  5. https://www.discogs.com/fr/Johnny-Hallyday-Avec-The-Blackburds-Noir-CEst-Noir-La-Generation-Perdue/release/8779075 / consulté le 1 novembre 2019.
  6. a et b « The Blackburdds - Play the Bugaloo », sur discogs.com (consulté le 1er novembre 2019).
  7. https://www.discogs.com/fr/State-Of-Micky-Tommy-Frisco-Bay/master/1549837 / consulté le 1 novembre 2019.
  8. https://www.discogs.com/fr/Nimrod-The-Bird-Dont-Let-It-Get-The-Best-Of-You/release/5315869 / consulté le 1 novembre 2019.
  9. https://www.discogs.com/fr/Micky-Jones-Tomy-Brown-Lours-Et-La-Poup%C3%A9e/master/1480662 / consulté le 1 novembre 2019.
  10. https://www.discogs.com/fr/Micky-Jones-Tommy-Brown-Tumuc-Humac/release/4157606 / consulté le 1 novembre 2019.
  11. https://www.discogs.com/fr/Thomas-F-Browne-Wednesdays-Child/release/1789685 / consulté le 1 novembre 2019.

Liens externes[modifier | modifier le code]