La Légende de Jimmy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la comédie musicale. Pour la chanson, voir La Légende de Jimmy (chanson).
La Légende de Jimmy
Livret Luc Plamondon
Musique Michel Berger
Première Théâtre Mogador Paris
Pays d’origine Drapeau de la France France Drapeau du Canada Canada

La Légende de Jimmy est le deuxième opéra-rock de Michel Berger et Luc Plamondon qui fut à l'affiche au Théâtre Mogador à Paris du , dans une mise en scène de Jérôme Savary en février 1991 sans rencontrer le succès de Starmania. Il a été remonté en 1992 à Montréal et en 1993 à Essen en Allemagne. Le titre est aussi celui d'une chanson de Diane Tell faisant partie de l'opéra.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le cimetière de Fairmount, Indiana, lieu de pélerinage des fans de James Dean... Un teenager et une groupie se rencontrent devant la tombe du célèbre acteur. Le teenager est surnommé Jimmy par ses amis car il ressemble et s'identifie à James Dean. Virginie, la groupie, pleure son idole dont elle ne peut accepter la mort et dont elle reste désespérément amoureuse. Les deux jeunes gens assistent à un spectacle étrange : deux fantômes apparaissent au cours de cette nuit qui les marquera définitivement. Le Révérend J.W. (le Clergyman) a été une sorte de second père pour James Dean et lui a beaucoup appris au cours de son adolescence. Angelica, la Diva, est une étoile oubliée d'Hollywood qui a vécu une folle histoire d'amour vouée à l'échec avec James Dean. Elle n'a jamais pu se remettre de la fin de sa relation avec lui. Les deux fantômes évoquent leurs souvenirs et leurs regrets à propos de cet éternel rebelle. Le teenager et la groupie voient alors se dérouler le film de la vie de James Dean devant eux : la mort de la mère du petit Jimmy, son arrivée à Hollywood, ses histoires d'amour, son accident tragique... Au petit jour, lorsque la légende de Jimmy s'achève, les deux jeunes gens se retrouvent seuls et décident d'oublier leurs fantasmes d'adolescents et de s'aimer enfin pour eux-mêmes.

Montage du projet[modifier | modifier le code]

1988 : Michel Berger et Luc Plamondon n'ont pas participé à un nouveau projet de spectacle commun depuis le succès de la première version de Starmania en 1978-1979. Ils éprouvent pourtant tous les deux le besoin de se retrouver. C'est au moment de la création de la nouvelle version de Starmania, dont ils assurent eux-mêmes la mise en scène au Théâtre Marigny, que le parolier et le musicien se lancent dans une autre aventure. Le thème est l'univers du légendaire et fascinant James Dean.

La préparation du spectacle prendra deux ans. Michel Berger et Luc Plamondon ont appris que Jérôme Savary avait vu et apprécié la dernière mouture de Starmania. L'estime réciproque qui existe entre ces trois créateurs fait que Jérôme Savary mettra en scène l'opéra-rock La Légende de Jimmy (avant de participer avec Diane Tell à un autre spectacle musical Marilyn Montreuil en 1991).

Mais en 1990, l'enregistrement et les répétitions prennent du retard. Un véritable contre-la-montre est engagé, ce qui provoque parfois des tensions vite dissipées. L'œuvre est composée au fur et à mesure de la préparation du spectacle. Quelques jours avant la première, des éléments sont encore ajoutés. Il arrive aussi que les essais des interprètes soient enregistrés à leur insu. Renaud Hantson, Nanette Workman, deux anciens interprètes de Starmania, Diane Tell et Tom Novembre, le comédien-chanteur, forment la distribution.

Mogador[modifier | modifier le code]

Le spectacle est enfin à l'affiche au Théâtre Mogador à Paris en septembre 1990. Mais cette œuvre naît dans une période trouble, celle de la Guerre du Golfe. À ce moment précis, les menaces d'attentats terroristes perturbent la vie parisienne et le public hésite à fréquenter les salles de spectacles, cibles potentielles.

Au bout de cinq mois, La Légende de Jimmy quitte la scène parisienne en février 1991. Elle ne rencontre pas le succès de Starmania, ce qui affecte les deux auteurs. Michel Berger et Luc Plamondon s'étaient investis très fortement dans ce projet qu'ils considéraient comme leur œuvre maîtresse.

La Légende aujourd'hui[modifier | modifier le code]

La Légende de Jimmy n'a toujours pas été reprise en France, hormis par des troupes amateurs. Cependant, le spectacle a été créé en 1993 en Allemagne, à Essen. Il a d'ailleurs remporté le prix du meilleur spectacle de théâtre musical aux International Musical Awards Germany (IMAGE) en 1996. Il a été de nouveau monté dans ce pays au cours de la saison 1999-2000. Il existe un enregistrement studio de cette version allemande sous le titre de Jimmy Dean.

Distribution originale[modifier | modifier le code]

Distribution Paris 1990

Distribution Montréal 1992

Bibliographie[modifier | modifier le code]