Mojang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mojang Specifications)
Aller à : navigation, rechercher
Mojang
Description de l'image Mojang logo 1.svg.
Création Mai 2009
Dates clés 2011 : Sortie de Minecraft
2013 : Sortie de Scrolls
2014 : Rachat par Microsoft
2015 : Sortie de Minecraft: Story Mode
2016 : Sortie de Cobalt
Fondateurs Markus Persson, Carl O. Manneh, H. Jakob Porsér
Forme juridique AB (Aktiebolag), Société à responsabilité limitée
Siège social Drapeau de Suède Stockholm (Suède)
Direction Jonas Mårtensson (PDG)
Vu Bui (DOP)
Karin Severinson (DAF)
Activité Jeux vidéo
Produits Minecraft
Scrolls
Cobalt
Minecraft: Story Mode (en association avec Telltale Games)
Société mère Microsoft (division Microsoft Studios)
Effectif 55 (décembre 2015[1])
Site web Site officiel

Mojang est un studio suédois de jeux vidéo, fondé en mai 2009 sous la dénomination Mojang Specifications (société renommée par la suite en Mojang AB) par Markus Persson alias « Notch », Carl Manneh et Jakob Porsér. Mojang est principalement connu pour avoir créé le jeu Minecraft, mais l'équipe travaille également sur plusieurs autres projets.

Le 15 septembre 2014, Mojang a été racheté par Microsoft pour la somme de 2,5 milliards de dollars (USD)[2]. À cette occasion, le groupe a également annoncé sur son site le départ de ses fondateurs Notch, Carl et Jakob[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Studio indépendant (2009-2014)[modifier | modifier le code]

Ancien logo de Mojang (2009-2013).

À la suite d'un voyage payé et d'une offre d'emploi de la société Valve en septembre 2010, Markus Persson fonde Mojang au côté de son meilleur ami Jakob Porsér, avec Carl Manneh, qui deviendra plus tard un PDG[3]. Comme M. Persson a désiré exécuter un studio indépendant qui a réussi tout seul pour le développement de Minecraft[4]. Dans la même année, l'entreprise a grandi avec 12 salariés supplémentaires, pour son deuxième jeu vidéo, Scrolls, et dans lequel le développement sert aussi à Cobalt[5].

En 2011, le fondateur de Napster et l’ancien président de Facebook Solidarité, Sean Parker, ont offert un investissement dans Mojang, mais il a été refusé.

Vers mars 2012, l'entreprise avait accumulé les revenus de plus de 80 millions de dollars[6]. En septembre 2012, Mojang a commencé un partenariat avec le programme des Nations Unies pour les établissements humains appelés "Block by Block" ("Bloc par bloc" en français), les joueurs de Minecraft construisent des sites dans le jeu pour l'utiliser comme base pour le développement du village de Kibera dans le domaine du Nairobi au Kenya par exemple.

Filiale de Microsoft[modifier | modifier le code]

Le siege de Mojang AB dans 83 Maria Skolgata[7].

Dans la semaine du 7 septembre 2014, des rumeurs circulent sur ce rachat. Aucunee des deux sociétés n'a commenté cette rumeur[8]. Finalement, le 15 septembre, Mojang est racheté par Microsoft pour 2,5 milliards de dollars. Mojang explique que Minecraft, leur plus grand jeu, était devenu trop difficile à gérer et que depuis 2012, il travaillait en collaboration avec Microsoft, celui-ci était donc le meilleur choix[2]. Markus Persson a aussi rajouté qu'il voulait se séparer depuis longtemps de Minecraft et s' occuper d'autres jeux comme Cobalt et Scrolls. Markus Persson subissait des pressions de sa communauté quant au manque de contenu dans son jeu principal, Minecraft. Il profita, donc de cette occasion pour se séparer de son entreprise, qu'il ne souhaitait plus gérer. Carl Manneh et Jakob Porsér quittent aussi Mojang.

Par ailleurs, Markus Persson a affirmé sur son blog personnel, peu après la revente de Mojang à Microsoft, qu'il n'était pas question d'argent, mais que son départ était lié à une trop forte pression due à une communauté de plusieurs millions de personnes qui suivaient de près ce qu'il faisait, ainsi que le fait de devoir gérer une entreprise, ce qu'il ne voulait, à la base, pas faire[9].

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a déclaré que la raison majeure d’acquérir Mojang était HoloLens.

Jeux[modifier | modifier le code]

Mojang est bien connu pour son jeu à succès : Minecraft sortie en Alpha en 2009 et en version officielle en 2011, Minecraft et encore en développement, il est actuellement en version 1.8.9. Minecraft cumule aujourd’hui plus de 22 millions de vente (en janvier 2016)[10].

Mais Mojang ne s’arrête pas là, avec en 2014 la sortie de leur deuxième jeu : Scrolls, un jeu de cartes à collectionner en ligne, mais Mojang décide brusquement de mettre fin à son développement en juin 2015[11].

Fin 2015, Mojang et Telltale Games nous présentent : Minecraft: Story Mode, un jeu vidéo épisodique en pointer et cliquer se déroulant dans l'univers de Minecraft.

En février 2016 Mojang sort le jeu Cobalt, développé avec Oxeye Game Studio, un jeu vidéo d'action à défilement horizontal, ce dernier est d’abord sortie en Alpha en 2011[12].

Titre Année Plates-formes Notes
Minecraft 2011 Premier jeu sorti. La version alpha de Minecraft est devenue disponible pour le public en 2009.
Minecraft: Story Mode 2015 Android, iOS, PlayStation 3, PlayStation 4, Windows, Xbox 360, Xbox One, OS X, Wii U Développé en collaboration avec Telltale Games.
Scrolls 2014 Fin du développement en juin 2015.
Cobalt 2016 Windows, Mac OS X, Xbox 360, Xbox One, Steam Développé en collaboration avec Oxeye Game Studio.

Mini-jeux[modifier | modifier le code]

Menu principal du jeu Catacomb Snatch.
Titre Année Genre
Catacomb Snatch 2012 (pour Mojam) shoot 'em up
Endless Nuclear Kittens 2013 (pour Mojam 2) Action
Nuclear Pizza War 2013 (pour Mojam 2) Tower defense
Battle Frogs 2013 (pour Mojam 2) side-scrolling
Docktor 2014 (pour Games Against Ebola)
Healthcore Evolved 2014 (pour Games Against Ebola)
Snake Oil Stanley 2014 (pour Games Against Ebola)

Mojang a commencé sa tradition de développer des projets plus petits pour l'Humble Bundle Mojam avec des jeux de tir, de stratégie et de "steampunk" . Le premier mini-jeu fait par Mojang est celui avec des thèmes de l’Égypte Antique appelé "Catacomb_Snatch".

87 575 bundles ont été vendus, pour un total de 458 248,99 dollars. Tous les revenus ont été reversés à 4 organisations à but non lucratif, y compris Charity: Water (en), Child's Play, Electronic Frontier Foundation et la Croix-Rouge Américaine. Le genre et le thème ont été choisis par une enquête sur le site Web de Mojang[13]. L'année suivante, trois mini-jeux ont été simultanément développés pour le Bundle Humble Mojam 2[14].

Jeux non sortis[modifier | modifier le code]

Jusqu'en juillet 2012, Mojang co-développait un jeu vidéo appelé Rex Kwon. Fait à côté de ce développeur, ce jeu a finalement été non révélé. Avant que le titre n'ait atteint une étape significative de développement, Mojang a annulé la collaboration, en raison de leur manque de participation (d'engagement) et d'influence sur le projet[15].

En mars 2012, M. Persson a révélé qu'il concevrait un jeu de bac à sable spatial. Bien que Mojang taquinât avec un site web de premier avril basé autour de l'effet de mars, il a été confirmé que le jeu était en effet en développement, bien qu'avec un nom différent[16]. Le 4 avril de la même année, Mojang a révélé le titre du jeu pour être 0x10c, soit l'année 281,474,976,712,644 ap J.-C. d'un univers parallèle[17]. En avril 2013, M. Persson a annoncé que le jeu a été mis en suspens, en raison d'un blocage créatif. En août de cette année, il a prétendu que le jeu a été indéfiniment reporté, avec la motivation que d'autres membres du personnel de Mojang pourraient continuer sa production s'ils le désiraient.

Block By Block[modifier | modifier le code]

En septembre 2012, Mojang a commencé le projet "Block By Block" (Bloc par bloc en français), ce projet d'œuvre de bienfaisance (de charité) en coopération avec le UN-Habitat pour créer et concevoir des environnements réalistes dans Minecraft[18]. Le projet permet aux jeunes qui vivent dans ces environnements pour participer à la conception des changements, ils voudraient voir et les impliquer dans l'urbanisme. En utilisant Minecraft, la communauté a aidé à reconstruire des zones (domaines) de préoccupation. Les citoyens sont alors invités à entrer dans les serveurs Minecraft et modifier leurs propres voisinages. Carl Manneh, ancien directeur général de Mojang, appelle le jeu "l'outil parfait pour faciliter ce processus" en ajoutant que "le partenariat de trois ans supportera(soutiendra) le réseau de Développement Urbain Durable du UN-Habitat pour mettre à jour (améliorer) 300 espaces publics avant 2016". Mojang a assigné la communauté de constructeur (dans Minecraft), FyreUK, pour aider à rendre les environnements dans Minecraft. Le premier projet pilote à commencer dans le Kibera, un des règlements(implantations) informels de Nairobi est dans la phase de planification.

Le projet "Block By Block" est basé sur une initiative précédente commencée en octobre 2011, Mina Kvarter (My Block), qui a donné aux jeunes dans des communautés suédoises un outil pour visualiser comment ils ont voulu changer leur partie de ville. Selon Manneh, le projet était une façon utile (serviable) de visualiser des idées d'urbanisme sans nécessairement avoir une formation dans l'architecture[19].

Mojang Specifications

Avant 2016, 300 des zones (domaines) que le UN-Habitat planifie de réorganiser seront recréées dans Minecraft[20].

Attaque en justice (procès)[modifier | modifier le code]

ZeniMax Media vs Mojang AB[modifier | modifier le code]

ZeniMax Média, la société-mère de Bethesda Softworks, a intenté un procès contre Mojang le 27 septembre 2011, prétendant que la marque déposée planifiée de Mojang du titre, Scrolls, violés sur la marque déposée de Bethesda de la série de The Elder Scrolls[21]. Le 18 octobre, Markus Persson a annoncé que Mojang avait gagné l'injonction provisoire, mais que Bethesda avait toujours l'option pour déposer un appel[22]. En mars 2012, Mojang et Bethesda ont atteint un stade[pas clair], dans lequel Mojang ne déposerait pas Scrolls, mais Bethesda ne contesterait pas la désignation de Mojang aux jeux Scrolls, tant que ce ne serait pas un concurrent direct des The Elder Scrolls[23].

Uniloc USA vs Mojang AB[modifier | modifier le code]

Le 20 juillet 2012, Uniloc a intenté un procès contre Mojang, citant Minecraft - l'Édition de Poche est comme une infraction sur les brevets qui donnent des droits exclusifs à Uniloc d'accorder une licence aux contrôles sur des dispositifs d'Android. En réponse à une quantité écrasante de courrier de haine, Uniloc (en) l'inventeur Ric Richardson a nié (refusé) sa propre participation (engagement) personnelle, revendiquant avoir seulement déposé (classé) le brevet et que le procès contre Mojang n'était pas par son faire, bien qu'approuvait la sécurité du brevet[24].

Putt-Putt Fun Center vs Mojang AB[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2013, le Centre Amusant de Putt-Putt a accusé Mojang de permettre des vidéos Minecraft sur YouTube avec "le Putt-Putt" dans le titre. Cependant, Mojang ne s'est pas soumis pour démonter des vidéos Minecraft de YouTube et le Putt-Putt n'a pas donné suite à leur accusation[25].

Distinctions et récompenses [modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mojang Employees » (consulté le 27 décembre 2015).
  2. a, b et c « Yes, we’re being bought by Microsoft », sur mojang.com : « Yes, the deal is real. Mojang is being bought by Microsoft. »
  3. « Mojang uncovered », sur www.develop-online.net (consulté le 27 décembre 2015)
  4. « Hiring some people, getting an office, and all that! », sur notch.tumblr.com (consulté le 27 décembre 2015)
  5. « Happy birthday, us! », sur notch.tumblr.com (consulté le 27 décembre 2015)
  6. « Minecraft Rakes In $80 Million », sur www.GameInformer.com, https://plus.google.com/104569341456857245757/ (consulté le 27 décembre 2015)
  7. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 27 décembre 2015)
  8. (en) Evelyn M. Rusli, Shira Ovide, Sven Grundberg, Joann S. Lublin, « Microsoft Near Deal to Buy Minecraft Maker Mojang », The Wall Street Journal, 9 septembre 2014.
  9. (en) « I’m leaving Mojang », sur Notch.net,‎ (consulté le 21 novembre 2014).
  10. « Minecraft », sur minecraft.net (consulté le 16 janvier 2016)
  11. « It’s been a Blast Automaton! | Scrolls », sur scrolls.com (consulté le 16 janvier 2016)
  12. « Cobalt Official Homepage », sur playcobalt.com (consulté le 16 janvier 2016)
  13. (en) « First Mojam Game Gets a Name: Catacomb Snatch [UPDATE] », sur Kotaku (consulté le 27 décembre 2015)
  14. « Humble Bundle Mojam 2: The Mojammening live stream up now », sur Engadget (consulté le 27 décembre 2015)
  15. Jul 25, « Notch on why Minecraft still isn't on Steam », sur PC Gamer (consulté le 27 décembre 2015)
  16. « Minecraft creator scores April Fool with 'Mars Effect' - | movies, TV, videogames, crowd-funding - Shadowlocked: find the future! », sur www.shadowlocked.com, https://plus.google.com/102463951599361460327 (consulté le 27 décembre 2015)
  17. « Mojang Registers Website For Its New Game '0x10c' », sur Forbes (consulté le 27 décembre 2015)
  18. « Minecraft UN Block By Block project to help young people redesign their neighbourhoods », sur PC Gamer, https://plus.google.com/113923018375494418149 (consulté le 27 décembre 2015)
  19. Sep 05, « Minecraft UN Block By Block project to help young people redesign their neighbourhoods », sur PC Gamer (consulté le 27 décembre 2015)
  20. « Minecraft to aid UN regeneration projects », sur BBC News (consulté le 27 décembre 2015)
  21. « Mojang and Bethesda Are Going to Court », sur The Escapist (consulté le 27 décembre 2015)
  22. « Notch Wins First Round Against Bethesda - IGN », sur IGN (consulté le 27 décembre 2015)
  23. « Bethesda, Mojang settle 'Scrolls' trademark lawsuit », sur www.gamasutra.com (consulté le 27 décembre 2015)
  24. « Uniloc Creator Denies Mojang Lawsuit Involvement », sur The Escapist (consulté le 27 décembre 2015)
  25. « Markus Persson on Twitter », sur Twitter (consulté le 27 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]