Markus Persson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Markus Alexej Persson
Description de l'image Notch receives the Pioneer Award at GDC 2016 (cropped).jpg.
Nom de naissance Markus Alexej Persson
Alias
Notch
Naissance (38 ans)
Stockholm, Suède
Profession
Développeur

Markus Alexej Persson (né le 1er juin 1979), plus connu sous le nom de Notch, est un développeur suédois. Il est principalement connu pour être le principal concepteur et développeur de Minecraft, un jeu vidéo indépendant devenu une licence à succès. En parallèle du développement de ce jeu, il fonde la société Mojang Specifications[1]. Le 15 septembre 2014, Microsoft annonce le rachat de Minecraft pour 2,5 milliards de dollars, dont environ 70 % reviennent directement à Markus Persson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Markus Persson naît le 1er juin 1979 d'une mère finlandaise et d'un père suédois dans le quartier de Farsta à Stockholm, en Suède. Dès l'âge de 7 ans, il commence à apprendre la programmation et participe régulièrement à des concours organisés par King.com.

Il accède à la renommée en développant le jeu Minecraft, présenté au public à partir de 2009 en version alpha et inspiré de Dwarf Fortress, Dungeon Keeper et Infiniminer. Ce jeu en vue subjective et proposant des graphismes dans un style 16-Bits, propose à l'utilisateur de collecter des ressources dans un monde ouvert pour survivre et pour réaliser des structures un peu à la manière d'un jeu de construction.

Ce jeu, dont la version commerciale sort en 2011, connaîtra un succès critique et commercial hors du commun pour un jeu vidéo indépendant[2],[3] et permet à son auteur de créer sa propre entreprise, Mojang[4],[5].

Après la sortie officielle de Minecraft, Markus laisse la suite de son développement à ses collaborateurs pour se concentrer sur un nouveau projet de jeu vidéo, appelé 0x10c (en)[6] (prononcer Ten to the C). Ce jeu devait proposer aux joueurs de contrôler des vaisseaux spatiaux dans un monde persistant grâce à des ordinateurs programmables en DCPU-16, un langage de programmation inspiré de l'ASM créé pour ce jeu. Le vaisseau était censé être modifiable et les joueurs pouvaient s'y déplacer en vue à la première personne ainsi que tirer des lasers. Le projet a été finalement abandonné par son créateur qui a déclaré qu'il ne comptait plus faire que de petits jeux le reste de sa carrière[7]. Depuis, les bases du jeu ont été reprises par la communauté, notamment avec le projet Trillek[8].

À travers sa société, Persson a par ailleurs co-finance Age of Wonders III, développé par Triumph Studios et sorti en 2014[9].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Suite à la revente de sa société, Markus Persson a surtout fait parler de lui pour son activité sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Le , il estime à travers un tweet que les femmes humilient les hommes à travers le terme de mansplaining et insulte publiquement une utilisatrice du réseau social qui a utilisé ce mot[10].

Le , il insulte publiquement la créatrice jeux vidéo Zoë Quinn suite à sa réaction sur la polémique concernant la participation du développeur du jeu The Last Night au Gamergate[11].

Le , Markus Persson crée à nouveau la polémique à travers un tweet déclarant : « Si vous êtes contre le concept d'un jour de la fierté hétérosexuelle, vous êtes un putain de connard et méritez d'être abattu. »[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas Arnroth, Dans les coulisses de Minecraft : Un an avec les fondateurs du studio Mojang, DTC, , 224 p., 17 x 1,2 x 13,5 cm (ISBN 2952241287 et 978-2952241281)

Liens externes[modifier | modifier le code]