McLaren MP4-31

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McLaren MP4-31
McLaren MP4-31
Jenson Button sur sa MP4-31 à Bahreïn en 2016.
Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni McLaren Honda Formula 1 Team
Constructeur McLaren Racing
Année du modèle 2016
Concepteurs Tim Gloss
Neil Oatley
Peter Prodromou
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite en fibre de carbone
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tirants et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Nom du moteur Honda RA616H hybride
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbo-compresseur ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses McLaren, séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless, en fibre de carbone composite
Nombre de rapports 8 + marche arrière, système Quickshift
Électronique Boîtier électronique McLaren Electronic Systems
Système de carburant Réservoir de 100 kg d'essence
Système de freinage Disques et étriers Akebono
Poids 702 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Carburant ExxonMobil High Performance (5,75 % biocarburant) sans plomb
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes Enkei
Partenaires SAP
Histoire en compétition
Pilotes 14. Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso
22. Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button
47. Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne
Début Grand Prix d'Australie 2016
Courses Victoires Pole Meilleur tour
21 0 0 1
Championnat constructeur 6e avec 76 points
Championnat pilote Fernando Alonso : 10e
Jenson Button : 15e
Stoffel Vandoorne : 20e

Chronologie des modèles (2016)

La McLaren MP4-31 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie britannique McLaren Racing dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2016. Elle est pilotée par l'Espagnol Fernando Alonso, qui effectue sa deuxième saison consécutive chez McLaren, et par le Britannique Jenson Button, présent au sein de l'écurie de Woking pour la septième année. Les pilotes-essayeurs sont le Belge Stoffel Vandoorne, qui remplace Alonso, blessé, lors du Grand Prix de Bahreïn, et le Japonais Nobuharu Matsushita.

Conçue par les ingénieurs britanniques Tim Gloss, Neil Oatley et Peter Prodromou, la MP4-31 est présentée le 21 février 2016 sur Internet.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Évolution de la moribonde McLaren MP4-30 de la saison passée, la MP4-31 se distingue par un nez légèrement creusé tandis que les piliers de l'aileron avant ont été allongés afin de canaliser le flux d'air de cette zone. Les pylônes de l'aileron avant comportent également une fente permettant de rediriger le flux d'air vers les déflecteurs. Au niveau des suspensions avant, les points d'attaches du bras arrière du triangle supérieur ont été abaissés afin de canaliser l'air en direction des pontons[1]. La MP4-31 conserve un fond plat penché vers l'avant, ce qui rehausse l'arrière de la monoplace et augmente le volume et la puissance du diffuseur[2]. Le capot moteur de la MP4-31 reste tout aussi mince, malgré l'augmentation de la taille du turbocompresseur afin d'améliorer la puissance du moteur Honda[3]. Au niveau de l'arrière, le bras de suspension inférieur est attaché plus en avant sur la boîte de vitesses et est logé dans un carénage intégrant l'arbre de transmission, le but étant de gêner au minimum la circulation de l'air. Les panneaux latéraux de l'aileron arrière sont fendus de deux encoches, comme sur la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, d'une longe fente verticale sur la partie avant, ainsi que de quatre ouvertures sous le volet principal de l'aileron, afin d'égaliser la pression sur tout le panneau latéral. Enfin, le pilier vertical de l'aileron traverse le pot d'échappement pour se fixer sur le carénage de la boîte de vitesses, à l'instar de la Toro Rosso STR10 de 2014[4].

Ron Dennis, le patron de l'écurie, donne des objectifs prudents à cette nouvelle monoplace : « En abordant la deuxième année de la renaissance du partenariat McLaren-Honda, nous sommes tous unis derrière notre objectif. Ce but est de développer l'équipe vers notre ambition partagée : gagner. Nous ne ferons aucun pronostic sur le moment de cette victoire, mais je peux dire sans avoir peur d'être contredit que tous les membres de notre équipe ont travaillé avec un dévouement sans faille au cours des derniers mois. La conséquence en est que la trajectoire de développement de la MP4-31 s'est accélérée durant l'hiver, et je suis donc fier des efforts de notre équipe. Nous restons totalement déterminés dans nos objectifs, et nous maintenons notre volonté indéfectible d'avoir une équipe qui a le potentiel pour gagner. Croyez-moi : la puissance d'un constructeur automobile mondial est la seule plateforme qui permet de vraiment gagner dans la Formule 1 moderne. Chez McLaren-Honda, cependant, nous voulons travailler ensemble et gagner ensemble, et cette détermination s'est renforcée dans les défis que nous avons traversés l'an dernier »[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la McLaren MP4-31 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2016 McLaren Honda Formula 1 Team Honda RA616H hybride Pirelli AUS BAH CHI RUS ESP MON CAN EUR AUT GBR HON ALL BEL ITA SIN MAL JAP USA MEX BRÉ ABU 76 6e
Fernando Alonso Abd 12e 6e Abd 5e 11e Abd 18e* 13e 7e 12e 7e 14e 7e 7e 16e 5e 13e 10e 10e
Jenson Button 14e Abd 13e 10e 9e 9e Abd 11e 6e 12e Abd 8e Abd 12e Abd 9e 18e 9e 12e 16e Abd
Stoffel Vandoorne 10e

Légende : ici

  • * Le pilote n'a pas terminé la course mais est classé pour avoir parcouru plus de 90% de la distance de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Carpentiers, « La McLaren MP4-31 à la loupe (2/5) », sur f1i.com, (consulté le 15 avril 2016)
  2. Nicolas Carpentiers, « La McLaren MP4-31 à la loupe (3/5) », sur f1i.com, (consulté le 15 avril 2016)
  3. Nicolas Carpentiers, « La McLaren MP4-31 à la loupe (4/5) », sur f1i.com, (consulté le 15 avril 2016)
  4. Nicolas Carpentiers, « La McLaren MP4-31 à la loupe (5/5) », sur f1i.com, (consulté le 15 avril 2016)
  5. « La McLaren MP4-31 dévoilée », sur news.autoplus.fr, (consulté le 15 avril 2016)

Sur les autres projets Wikimedia :