Haas VF-16

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Haas VF-16
Haas VF-16
Esteban Gutiérrez au volant de la Haas VF-16 à Bahreïn.
Présentation
Équipe Drapeau des États-Unis Haas F1 Team
Constructeur Dallara
Haas F1 Team
Année du modèle 2016
Concepteurs Rob Taylor
Ben Agathangelou
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et nid d'abeilles
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion
Nom du moteur Ferrari Type 061
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbo ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari
longitudinale
Nombre de rapports Semi-automatique à 8 rapports + marche arrière
Type Changement rapide
Différentiel à glissement limité semi-automatique séquentielle électronique seamless
Électronique allumage et injection électroniques
Système de carburant Réservoir de 100 kg d'essence
Système de freinage Disques autoventilés en fibre de carbone et étriers Brembo
Carburant Shell V-Power
Pneumatiques Pirelli PZero (sec) et Cinturato (humide)
Partenaires Telcel, Richard Mille
Histoire en compétition
Pilotes 8. Drapeau de la France Romain Grosjean
21. Drapeau du Mexique Esteban Gutiérrez
Début Grand Prix d'Australie 2016
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
21000
Championnat constructeur 8e avec 29 points
Championnat pilote Romain Grosjean : 13e
Esteban Gutiérrez : 21e

Chronologie des modèles (2016)

La Haas VF-16 est la première monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie américaine Haas F1 Team dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2016. Elle est pilotée par le Français Romain Grosjean et par le Mexicain Esteban Gutiérrez.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

En avril 2014, la FIA retient le projet d'écurie de Haas F1 Team à la suite d'un appel d'offres pour participer à la saison 2015 de Formule 1[1]. Haas annonce ensuite le report de son engagement à 2016 et hésite sur son implantation en Caroline du Nord ou en Grande-Bretagne[2],[3],[4]. Après le rachat des locaux de Marussia F1 Team, Haas s'installe à Banbury, en Angleterre[5].

Gene Haas, le patron de l'écurie, annonce avoir fait appel à Dallara pour la construction de ses premières monoplaces, avant d'envisager de les concevoir en autonomie dans le futur[6]. De plus, Haas F1 Team conclut un partenariat technique avec la Scuderia Ferrari qui lui fournit le bloc moteur, la boîte de vitesses et autant de pièces aérodynamiques que le règlement de la Formule 1 le permet[7].

En janvier 2015, Dallara et Haas commencent à travailler sur le châssis de la nouvelle monoplace ; le constructeur italien élabore le premier châssis et les modèles destinés à être développés dans la soufflerie de Ferrari[8]. Gunther Steiner, le directeur de l'écurie, se donne pour objectif de figurer dans le milieu de peloton et de marquer ses premiers points dès 2016[9].

Le châssis est dévoilé sur Internet le 21 février 2016, après que Romain Grosjean a fait un tour de piste du circuit de Barcelone la veille[10]. Nommée VF-16, son nom fait référence à la VF-1, la première machine-outil conçue par Haas Automation en 1988 ; le V signifie « vertical », auquel a été ajouté F1 : la lecture dans ce sens signifie « very first one ». Alors que Gene Haas envisageait d'arborer une livrée jaune, la VF-16 utilise une livrée grise, rouge et blanche, à l'instar des machines-outils de l'entreprise[11],[12].

Sur un plan technique, la VF-16 présente de nombreuses similitudes avec la Ferrari SF16-H. En effet, le museau arrondi des deux monoplaces sont semblables, bien que celui de la VF-16 soit plus court. Les piliers de l’aileron avant, copié sur la Ferrari SF15-T ont été sculptés afin de diriger le flux d’air autour des dérives latérales avant ornées de déflecteurs. Les dérives latérales, elles aussi semblables à celles utilisées par la Scuderia Ferrari, voient leurs sections secondaires fixées sous le châssis. La VF-16, à l'instar de la SF16-H, possède de nombreuses ouïes de refroidissement tandis qu'une ailette a été placée sur le capot moteur pour diriger le flux d'air vers l'aileron arrière. En outre, elle dispose de dérives d'aileron arrière à deux fentes. Plus spécifiquement, la VF-16 est dotée d'un essieu arrière soufflé afin que l'ensemble de la monoplace soit en harmonie avec l'aileron avant. Les entrées d'air des pontons sont larges pour favoriser le refroidissement du moteur. La boîte à air, conventionnelle, est divisée en deux parties : la partie supérieure dirige l'air vers le moteur électrique et les radiateurs d'huile et de boîte de vitesses tandis que la partie inférieure oriente le flux vers l'entrée d'air du moteur thermique. La disposition des radiateurs et de l'échangeur de température a permis de resserrer l'arrière de la monoplace[13].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Haas VF-16 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2016 Haas F1 Team Ferrari Type 061 V6 Turbo Pirelli AUS BAH CHI RUS ESP MON CAN EUR AUT GBR HON ALL BEL ITA SIN MAL JAP USA MEX BRÉ ABU 29 8e
Romain Grosjean 6e 5e 19e 8e Abd 13e 14e 13e 7e Abd 14e 13e 13e 11e Np Abd 11e 10e 20e Np 11e
Esteban Gutiérrez Abd Abd 14e 17e 11e 12e 13e 16e 11e 16e 13e 11e 12e 13e 11e Abd 20e Abd 19e Abd 12e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabien Gaillard, « Officiel : Haas en Formule 1 en 2015 ! », sur motorsinside.com, (consulté le 28 février 2016)
  2. (en) Keith Collantine, « Haas to base new F1 team in America », sur f1fanatic.co.uk, (consulté le 28 février 2016)
  3. Benjamin Vinel, « Haas F1 Team à la recherche d’une base européenne », sur toilef1.com, (consulté le 28 février 2016)
  4. « F1: Gene Haas confirme un report en 2016 », sur auto123.com, (consulté le 28 février 2016)
  5. Pierre Van Vliet, « Haas s'installe chez Marussia », sur f1i.fr, (consulté le 28 février 2016)
  6. « Haas Formula : 2015 ou 2016 mais avec un châssis Dallara », sur motorsinside.com (consulté le 28 février 2016)
  7. Guillaume Navarro, « Haas F1 Team - Une équipe cliente Ferrari sans complexes », sur toilef1.com, (consulté le 28 février 2016)
  8. Olivier Ferret, « Dallara commence le travail sur la F1 2016 de Haas », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 28 février 2016)
  9. « Haas F1 Team vise le milieu de tableau », sur lequipe.fr, (consulté le 28 février 2016)
  10. Gilles Gaignault, « LA NOUVELLE MONOPLACE AMÉRICAINE HAAS GP PRÉSENTÉE CE DIMANCHE », sur autonewsinfo.com (consulté le 28 février 2016)
  11. Basile Davoine, « Haas imagine une livrée jaune pour ses monoplaces », sur toilef1.com, (consulté le 28 février 2016)
  12. (en) « Introducing the VF-16 », sur haasf1team.com, (consulté le 28 février 2016)
  13. Giorgio Piola et Matt Somerfield, « Technique - Les 15 éléments clés du design de la Haas VF-16 », sur motorsport.com, (consulté le 28 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :