McLaren M9A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McLaren M9A
McLaren M9A

La M9A de Derek Bell qui a participé au Grand Prix de Grande-Bretagne 1969.

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Bruce McLaren Motor Racing
Constructeur McLaren Racing
Année du modèle 1969
Concepteurs Jo Marquart
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort, fourche, basculeur
Suspension arrière Ressort, double fourche, basculeur
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
430 ch à 9500 tr/min
Cylindrée 2993 cm³
Configuration V8 à 90°
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Hewland-McLaren
Nombre de rapports 5 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque Lockheed
Dimensions et poids Empattement : 2413 mm
Voie avant : 1499 mm
Voie arrière : 1499 mm
570 kg
Carburant Gulf
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau du Royaume-Uni Derek Bell
Début Grand Prix de Grande-Bretagne 1969
Courses Victoires Pole Meilleur tour
1 0 0 0
Championnat constructeur 4e avec 38 points
Championnat pilote Derek Bell :Non classé

Chronologie des modèles (1969)

La McLaren M9A est une monoplace de Formule 1 conçue par McLaren Racing. Elle a la particularité d'avoir une transmission intégrale alors que les monoplaces de l'époque sont des propulsions à moteur central.

Historique[modifier | modifier le code]

L'équipe de Bruce McLaren est la dernière équipe à produire une voiture à transmission intégrale, en 1969 : le châssis créé par Jo Marquart, et dénommé M9A. La monoplace, facilement reconnaissable à son aileron arrière en « plateau à thé », est pilotée par l'anglais Derek Bell et achevée in-extremis pour le Grand Prix de Grande-Bretagne 1969.

Pour connaître le potentiel de ce châssis exotique, d'autres Mclaren M7A sont engagées pour ce Grand Prix afin d'étalonner les performances des monoplaces. Une M7A officielle est pilotée par Denny Hulme, une M7C officielle est confiée à Bruce McLaren et une M7A est pilotée par l'anglais Vic Elford de l'écurie privée Antique Automobiles.

Lors des qualifications, Denny Hulme signe le troisième temps, McLaren le septième et Elford le onzième. Bell se qualifie à la quinzième place. Lors de la course, Bell casse sa suspension dès le cinquième tour et abandonne, de même que Denny Hulme. Vic Elford termine sixième et Bruce McLaren monte sur la troisième marche du podium.

Quelques jours après la course, Bruce McLaren décide de tester lui-même la M9A. Son verdict est sans appel : « piloter la M9A, c'est comme faire votre signature avec quelqu'un qui bouge votre coude en permanence ». La M9A ne participera plus jamais à un Grand Prix.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la McLaren M9A en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points inscrits Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
1969 Bruce McLaren Motor Racing Ford-Cosworth DFV V8 Goodyear ADS ESP MON NED FRA GBR ALL ITA CAN USA MEX 38* 4e
Derek Bell Abd
  • * Aucun n'a été marqué avec la M9A. Les 38 points restants ont été marqués avec la M7A et la M7C.

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :