McLaren MP4-28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McLaren MP4-28
McLaren MP4-28

Jenson Button sur la McLaren MP4-28 à Jerez en 2013

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Vodafone McLaren Mercedes
Constructeur McLaren Racing
Année du modèle 2013
Concepteurs Paddy Lowe
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite en fibre de carbone
Suspension avant Doubles triangles superposés, tirants et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Koni
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tirants et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Koni
Nom du moteur Mercedes FO 108F
Cylindrée 2 400 cm3
Configuration V8 atmosphérique ouvert à 90°, limité à 18 000 tr/min
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses McLaren, séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless, en fibre de carbone composite
Nombre de rapports 7 + marche arrière, système Quickshift
Électronique Boîtier électronique McLaren Electronic Systems
Système de freinage Disques et étriers Akebono
Poids 642 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Carburant ExxonMobil High Performance (5,75 % biocarburant) sans plomb
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes Enkei
Partenaires Vodafone, SAP
Histoire en compétition
Pilotes 5. Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button
6. Drapeau du Mexique Sergio Pérez
Début Grand Prix d'Australie 2013
Courses Victoires Pole Meilleur tour
19 0 0 1
Championnat constructeur 5e avec 122 points
Championnat pilote Jenson Button : 9e
Sergio Pérez : 11e

Chronologie des modèles (2013)

La McLaren MP4-28 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie britannique McLaren Racing dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2013. Elle est pilotée par le Britannique Jenson Button, qui effectue sa quatrième saison chez McLaren, et le Mexicain Sergio Pérez, en provenance de l'écurie Sauber. Conçue par l'ingénieur britannique Paddy Lowe, la MP4-28 est une évolution de la McLaren MP4-27 de la saison précédente.

Présentée le 31 janvier 2013 à l'usine de Woking au Royaume-Uni, Martin Whitmarsh, le directeur de l'écurie, ambitionne de remporter les titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs, l'écurie n'ayant plus gagné ces titres depuis respectivement 2008 et 1998.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

La réglementation technique de la Formule 1 n'évoluant très peu en 2013, la McLaren MP4-28 est une monoplace basée sur la McLaren MP4-27 de la saison précédente. En effet, le directeur général de l'écurie, Jonathan Neale, explique ce choix : « Quand vous n’avez que quelques petits changements de réglementation, faites-vous quelque chose de conservateur ou de plus ambitieux ? À cette occasion, nous avons choisi d’être plus ambitieux. Nous pensons qu’au lieu d’être à court d’idées au milieu de la saison, cela nous donne plus de potentiel concernant le développement »[1].

Contrairement à la Lotus E21, la MP4-28 n'utilise pas le système de double DRS. En effet, Tim Gloss, le directeur de l'ingénierie de l'écurie, confie que le système est à l'étude depuis deux ans, mais que ce dernier est difficile à faire fonctionner, bien qu'il n'exclut pas « une percée en la matière ». En revanche, la MP4-28 dispose d'un nez bosselé, ce qui n'était pas le cas sur la MP4-27, mais qui est dissimulé par un panneau esthétique[2]. Cette différence s'explique par l'utilisation de suspensions à tirants, suivant ainsi l'exemple de la Ferrari F2012[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la McLaren MP4-28 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
2013 Vodafone McLaren Mercedes Mercedes V8 FO 108F Pirelli AUS MAL CHI BAH ESP MON CAN GBR ALL HON BEL ITA SIN COR JAP IND ABU USA BRÉ 122 5e
Jenson Button 9e 17e* 5e 10e 8e 6e 12e 13e 6e 7e 6e 10e 7e 8e 9e 14e 12e 10e 4e
Sergio Pérez 11e 9e 11e 6e 9e 16e* 11e 20e* 8e 9e 11e 12e 8e 10e 15e 5e 9e 7e 6e

Légende : ici

  • * Le pilote n'a pas terminé la course mais est classé pour avoir parcouru plus de 90% de la distance de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yoann Richard, « La MP4-28, un concept plus ambitieux qu’il n’y parait », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 31 janvier 2013)
  2. Olivier Ferret, « McLaren : Pas de double DRS mais un nez bosselé caché », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 31 janvier 2013)
  3. Olivier Ferret, « Pourquoi la MP4-28 est passée à des suspensions à tirants », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 1er février 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :