Matchbox (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Match Box Blues

Chanson de Blind Lemon Jefferson
Face A Black Snake Moan
Sortie
Enregistré
Atlanta, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 2:55
Genre Blues
Format Disque 78 tours
Auteur-compositeur Blind Lemon Jefferson
Label Okeh Records

Matchbox, dont le titre original est Match Box Blues (« le blues de la boîte d'allumettes »), est une chanson du bluesman Blind Lemon Jefferson. Il est le premier à l'enregistrer en 1927 pour la firme Okeh Records, et est crédité comme étant l'auteur de ce titre, qui probablement était plus ancien. Carl Perkins enregistre une version rockabilly de Matchbox en 1956, qui sera reprise ensuite par de nombreux artistes, dont The Beatles[1],[2].

Les origines[modifier | modifier le code]

La chanteuse de blues Ma Rainey enregistre en à Chicago une chanson intitulée Lost Wandering Blues, publiée en single par Paramount Records. Les paroles évoquent une valise de la taille du boîte d'allumettes (matchbox)[3].

Trois ans plus tard, Blind Lemon Jefferson utilise cette métaphore comme titre pour son enregistrement Match Box Blues le , pour Okeh à Atlanta, en Géorgie. Jefferson enregistre la chanson deux fois supplémentaires en à Chicago pour Paramount, avec quelques légères différences[3].

Jefferson utilise une variante d'une figure de basse eight-to-the-bar (« 8 notes par mesure ») commune dans le piano boogie-woogie, et enchaîne sur une figure three-against-four (polyrythme 3 sur 4) courante dans le piano ragtime. L'enregistrement de Jefferson est réalisé près de deux ans avant que cette figure ne devienne populaire grâce au Pine Top's Boogie Woogie de Pine Top Smith en 1928[4].

Par la suite, la chanson est enregistrée par plusieurs musiciens de blues et de Western Swing, tels que Leadbelly, Big Bill Broonzy, les Shelton Brothers ou Roy Newman and His Boys[1],[5].

Version de Carl Perkins[modifier | modifier le code]

Matchbox

Chanson de Carl Perkins
extrait de l'album Dance Album of Carl Perkins
Face B Your True Love
Sortie Drapeau : États-Unis
Enregistré
Memphis, Tennessee
Durée 2:06
Genre Rockabilly
Format Disque 45 tours
Auteur-compositeur Carl Perkins
Producteur Sam Phillips
Label Sun Records

Pistes de Dance Album of Carl Perkins

La composition de Matchbox est attribuée à Carl Perkins depuis que celui-ci l'a enregistrée dans un style rockabilly et c'est son nom qui figure sur toutes les reprises postérieures à cette version. Cette chanson est, après Blue Suede Shoes, l’un de ses plus grands succès.

Son père, Buck Perkins, lui suggère d'enregistrer cette chanson[6], bien qu'il ne se souvienne que de quelques bribes, à partir des enregistrements de Blind Lemon Jefferson ou des Shelton Brothers. Carl Perkins affirme qu'il n'a jamais entendu la chanson de Jefferson au moment où il enregistre Matchbox. Alors que Perkins chante les quelques mots que son père lui a soufflé, Jerry Lee Lewis, qui est à l'époque pianiste aux studios Sun, entame un riff de boogie-woogie sobre. Carl improvise une mélodie à la guitare et invente la suite des paroles[7]. Sam Phillips produit l'enregistrement, qui à lieu à Memphis le . Les autres musiciens sont Jay et Clayton Perkins, les deux frères de Carl, respectivement à la seconde guitare et à la contrebasse, et W.S. Holland à la batterie.

Ce jour-là, les musiciens sont ensuite rejoints par Elvis Presley, venu rendre une visite impromptue à son ancien label, et par Johnny Cash, lui aussi présent dans les locaux, pour un bœuf légendaire qu'on appellera plus tard « The Million Dollar Quartet ».

Matchbox sort en single le , avec Your True Love sur la face B[8]. Avant ça, Carl Perkins interprète la chanson dans l'émission Ozark Jubilee sur ABC-TV le , puis dans Ranch party , présentée par Tex Ritter en 1957.

Carl Perkins interprète la chanson à plusieurs reprises en compagnie d'autres musiciens illustres. Il est avec Johnny Cash et Jerry Lee Lewis lors d'un concert à Böblingen en Allemagne de l'Ouest le [9]. La performance est éditée sur l'album The Survivors Live. Perkins, Ringo Starr et Eric Clapton la chantent ensemble en 1985 pour l'émission spéciale Blue Suede Shoes: A Rockabilly Session (en) de HBO/Cinemax[10]. Il l'enregistre en 1992 en duo avec Scotty Moore pour l'album 706 ReUNION : A Sentimental Journey, en 1994 avec Duane Eddy & The Mavericks pour l'album Red Hot + Country, au profit de la Red Hot Organization, et en 1996 avec Willie Nelson pour le disque hommage Go Cat Go!.

Versions des Beatles[modifier | modifier le code]

Au cours de leur carrière, les Beatles ont repris trois chansons de Perkins : Matchbox, Honey Don't et Everybody's Trying to Be My Baby sans compter quatre autres chansons qui seront publiées après la séparation du groupe.

En , Matchbox est enregistrée avec un magnétophone Grundig[13] dans la salle de bain familiale des McCartney au 20 Forthlin Road[14]. La bande magnétique comprend dix-huit autres chansons dont 6 originales[13]. De ces dernières, You'll Be Mine et Cayenne, en plus de Hallelujah I Love Her So seront incluses dans Anthology 1. Ce sont les seuls enregistrements publiés avec Stuart Sutcliffe à la basse[15].

Plus tard, Matchbox sera chantée sur scène par Pete Best mais lorsque le batteur fut limogé, John Lennon prendra sa place au chant principal[14]. On entend une version enregistrée au Star-Club à Hambourg, en 1962 sur l'album Live! at the Star-Club in Hamburg, Germany; 1962.

Peu après, Ringo Starr prendra le rôle du chanteur de cette chanson et le groupe l'enregistrera à deux reprises dans les studios de la BBC. La version du , pour une mise en ondes le 30 à l'émission Pop Go The Beatles, est publiée sur Live At The BBC[16]. La seconde version, enregistrée le et mise en onde 17 jours plus tard à l'émission From Us To You, n'a jamais été officiellement publiée[16].

La version studio, toujours chantée par Ringo Starr, est enregistrée le aux studios d'Abbey Road, en présence de Carl Perkins[17]. C'est John Lennon qui, pour une rare fois, prend le rôle de guitariste solo[6]. Elle est éditée le par Parlophone au Royaume-Uni sur l'EP Long Tall Sally, accompagnant Slow Down, I Call Your Name et la chanson homonyme. Ces quatre titres sont maintenant disponibles sur Past Masters.

Capitol Records, le label américain des Beatles, publiera Matchbox et Slow Down sur le 33 tours Something New le et en 45 tours le . Matchbox atteindra la 17e place des charts en septembre[6].

Reprises et adaptations[modifier | modifier le code]

Match Box Blues de Blind Lemon Jefferson est repris par de nombreux musiciens, certains bien avant la version de Carl Perkins[1],[2],[18],[5]. Parmi ceux-ci, on compte notamment :

Matchbox de Carl perkins, devenue un classique du rock 'n' roll, est également interprétée par[19] :

Johnny Hallyday, en 1975, la reprend, dans une adaptation française signé Long Chris, sous le titre Un garçon sur la route, sur l'album Rock à Memphis.

Reconnaissance et postérité[modifier | modifier le code]

La chanson Match Box Blues de Blind Lemon Jefferson est intronisée au Blues Hall of Fame de la Blues Foundation en 2010 dans la catégorie « Enregistrement classique du Blues — Single »[20]. La version de Carl Perkins figure dans la liste des « 500 chansons qui ont façonné le rock » (500 Songs That Shaped Rock) du Rock and Roll Hall of Fame[21].

Matchbox est devenu le nom d'un groupe de revival rockabilly des années 1970. C'est aussi le nom d'un label de blues britannique fondé en 1965[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Larry Birnbaum, Before Elvis : The Prehistory of Rock 'n' Roll, Scarecrow Press Inc., (ISBN 978-0810886285, lire en ligne), p. 80
  2. a et b Nick Tosches (trad. Julia Dorner), Country : Les racines tordues du rock'n'roll, Paris, Allia, (ISBN 2-84485-030-8, lire en ligne), p. 69, 102, 196
  3. a et b (en) Robert Springer (dir.), Nobody Knows where the Blues Come from : Lyrics and History, Jackson, University Press of Mississippi, (ISBN 978-1-9341-1029-4, lire en ligne), p. 173
  4. (en) David Evans, Big Road Blues : Tradition and Creativity in Folk Blues, University of California Press, (ISBN 9780520034846, lire en ligne), p. 78-79
  5. a b et c (en) Edward Komara (dir.) et Luigi Monge, Encyclopedia of the Blues, New York, Routledge, , 2e éd. (ISBN 0-415-92699-8, lire en ligne [PDF]), « Match Box Blues », p. 660
  6. a b et c (en) Dave Rybaczewski, http://www.beatlesebooks.com/matchbox, The Beatles ebook, DKR Products Toledo, Ohio. Consulté le 13 juillet 2017
  7. (en) Carl Perkins et David McGee, Go, Cat, Go! : The Life and Times of Carl Perkins, the King of Rockabilly, Hyperion Press, (ISBN 978-0-78686-073-9), p. 221–223
  8. (en) « Carl Perkins - Matchbox / Your True Love - Sun - USA - 261 », sur 45cat (consulté le 2 août 2020)
  9. (en) « Johnny Cash / Jerry Lee Lewis / Carl Perkins The Survivors Live », sur le site discogs.com (consulté le 21 juin 2016)
  10. « Carl Perkins - Full Concert - 09/09/85 - Capitol Theatre (OFFICIAL) » [vidéo], sur YouTube (consulté le 31 juillet 2020).
  11. (en) « Beatles discography : Canada », sur The Beatles Bible, (consulté le 31 juillet 2020).
  12. « Long Tall Sally / I Call Your Name - The Beatles : les secrets de l'album (paroles, tablature) », sur Yellow-sub.net, (consulté le 31 juillet 2020).
  13. a et b Mark Lewisohn, The Beatles: All These Years, Volume 1 – Tune In, Harmony Books, 2013, page 326
  14. a et b (en) « Matchbox », sur The Beatles Bible, (consulté le 31 juillet 2020).
  15. Unterberger, Richie. The Unreleased Beatles: music & film. Hal Leonard Corp., 2006, (ISBN 978-0-87930-892-6), p. 5-6
  16. a et b (en) « The Beatles’ BBC radio recordings », sur The Beatles Bible, (consulté le 31 juillet 2020).
  17. livret du CD Past Masters • Volume One
  18. (en) « Cover versions of Match Box Blues written by Blind Lemon Jefferson », sur SecondHandSongs (consulté le 3 août 2020)
  19. (en) « Cover versions of Matchbox written by Carl Perkins », sur SecondHandSongs (consulté le 3 août 2020)
  20. (en) « Match Box Blues — Blind Lemon Jefferson (OKeh and Paramount, 1927) », sur The Blues Foundation (consulté le 28 octobre 2018)
  21. (en) « 500 Songs That Shaped Rock », sur Infoplease (consulté le 3 août 2020)
  22. (en) Edward Komara (dir.) et Howard Rye, Encyclopedia of the Blues, New York, Routledge, , 2e éd. (ISBN 0-415-92699-8, lire en ligne [PDF]), « Matchbox », p. 659

Liens externes[modifier | modifier le code]