Dezider Hoffmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoffmann.

Dezider Hoffmann, Dežo Hoffmann ou Dezső Hoffmann, né le à Selmecbánya (Schemnitz, aujourd'hui Banská Štiavnica) et décédé en 1986 à Londres, était un photographe, photojournaliste et caméraman slovaque. Il s'est fait connaître dans les années 1960 en photographiant des personnalités du show business.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié le journalisme à Prague, il travailla à la Twentieth Century Fox à Paris comme photojournaliste. Il fut envoyé en reportage en Abyssinie afin de couvrir l'invasion des troupes de Mussolini, puis à Barcelone pour filmer les Olympiades populaires de 1936. À peine arrivé en Espagne, il se retrouva engagé dans la guerre d'Espagne avec les républicains. Durant cette période, il se lia d'amitié avec Hemingway et Robert Capa. Faisant souvent face au danger, il fut blessé plusieurs fois, une blessure le laissant même amnésique pendant plusieurs mois. Guérissant enfin, il rejoignit l'Angleterre.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il accompagna les pilotes tchèques et slovaques de la RAF.

Après la guerre, il s'installa à Londres et travailla pour différents journaux et magazines. En 1955, il entama une collaboration avec le magazine Record Mirror, genèse d'une carrière de photographe des célébrités du show business. En 1962, il fut envoyé à Liverpool pour photographier un groupe inconnu mais prometteur : les Beatles. C'est une grande sympathie mutuelle qui permit d'établir une relation qui durera jusqu'en 1964 entre Hoffmann et le groupe. Peut-être non sans l'humour décalé des Beatles, Paul McCartney déclara qu'il était « le meilleur photographe au monde ». L'originalité des photographies d'Hoffmann et son côté « brave type » toujours bienvenu attirèrent l'attention d'un certain nombre d'autres stars. Son fort accent d'Europe centrale ajouta par ailleurs à son charme.

Il a laissé les meilleures photos publicitaires des Beatles de 1963-1964, parmi des milliers d'images dont de nombreuses furent utilisées pour la vente, l'illustration de produits dérivés ou les pochettes de disques. Il photographia John, Paul, George et Ringo dès leur première séance d'enregistrement pour Parlophone aux studios EMI d'Abbey Road à Londres le 4 septembre 1962, mais aussi à Liverpool, chez le coiffeur, et dans Sefton Park en plein centre ville, près de Penny Lane. À cet endroit furent faites les fameuses photos des membres du groupe sautant en l'air. Il les filma et les photographia également sur une plage, affublés de combinaisons de bain « 1900 ». À chaque fois que les Beatles passaient à Londres, il les accueillait pour une séance photo dans son studio de Wardour street, notamment en mai 1963. Les photos du groupe dans leur costume gris datent de cette époque. En mars 1964, des conflits commencèrent à survenir entre le photographe et John Lennon. À partir de ce moment-là, Dezo Hoffmann travailla de moins en moins souvent avec les Beatles, déclarant qu'« ils s'adonnaient à la drogue » et cessa toute collaboration avec eux après le tournage de Help!, en 1965. John Lennon et Dezo Hoffmann se retrouvèrent plus tard, en 1970 à New York, et se réconcilièrent.

Sa carrière de photographe de vedettes continua et il travailla pratiquement jusqu'à sa mort à Londres, en 1986, à l'âge de 74 ans. Il a laissé près d'un million de négatifs, dont évidemment un grand nombre n'a jamais été édité ni même tiré sur papier.

L’œuvre de Dezo Hoffmann fut toujours ignorée du gouvernement communiste de son pays, considérant que les expatriés n’existaient plus. Secrètement, Dezo Hoffmann s’efforça de mettre sa réputation dans le monde du spectacle au service du Festival musical de la Lyre à Bratislava, persuadant des artistes comme Sandie Shaw ou Cliff Richard de s’y produire, ou conseillant la radio locale sur les groupes et chanteurs à programmer. De nos jours, Dezo Hoffmann est enfin reconnu dans son pays à l’occasion d’expositions de ses œuvres et d’un livre que lui a consacré Marian Pauer, « Dezo Hoffmann, the Beatles Photographer »[1].

On peut voir ses reportages de guerre à l’Imperial War Museum de Londres[1]. Des vidéos des Beatles tournées par lui sont visibles sur certains sites de partage.

Liste des vedettes photographiées[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

   

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Pearce Marchbank, With the Beatles: The Historic Photographs of Dezo Hoffmann, Omnibus Press, 1988

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]