Décembre 1956

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Décembre 1956
Nombre de jours 31
Premier jour Samedi 1er décembre 1956
6e jour de la semaine 48
Dernier jour Lundi 31 décembre 1956
1er jour de la semaine 1

Calendrier
décembre 1956
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
48           1er 2
49 3 4 5 6 7 8 9
50 10 11 12 13 14 15 16
51 17 18 19 20 21 22 23 
52 24 25 26 27 28 29 30 
1 31  
1956Années 1950XXe siècle

Mois précédent et suivant
Décembre précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]


  • 5 décembre : les Conseils généraux d’Algérie et les municipalités régies comme les communes métropolitaines sont dissous. ou  le gouvernement français dissout les conseils généraux et les municipalités en Algérie.
  • 9 décembre, Hongrie : dissolution des conseils ouvriers et des comité nationaux et arrestation de leurs chefs.
  • 13 décembre : le Togoland est intégré à la côte de l’or (Ghana).
  • exécution a la guillotine de Nacereddine abdelhamid. un des chefs de la rébellion en Algerie
  • 20 décembre (Indonésie) : en réaction aux progrès du PKI, le Masjumi adopte une attitude violemment anticommuniste et les « colonels » (Ahmad Hussein, Mauluddin Simbolon, Barlian) provoquent des mouvements de dissidences à Sumatra en décembre 1956 et janvier 1957. La rébellion poursuit des buts politiques : démission du gouvernement, rupture avec les communistes, politique extérieure pro-occidentale. Le conseil Bateng, qui prend en mains une partie du centre de Sumatra, entre en conflit avec les communistes, et procède à l’arrestation des dirigeants du syndicat des travailleurs du pétrole du bassin de Parkanbaru, concédé à la compagnie américaine Caltex. Le gouvernement accuse les puissances étrangères d’intervenir dans la vie politique intérieure et suspend les officiers rebelles. Il décide cependant de tenir compte de certaines revendications justifiées.
  • 30 décembre : des « ratonnades » se produisent à l’issue de l’enterrement d’Amédée Froger, président de la Fédération des maires de l’Algérie, assassiné par le FLN.
  • 31 décembre :
    • [1] : la République d'Afrique du Sud se retire de l'UNESCO en se plaignant que certaines publications de l'Organisation interfèrent dans les problèmes raciaux du pays.
    • Doctrine Eisenhower : aide américaine aux régimes qui se sentiraient exposés à une agression communiste.
    • John Dulles présente au secrétaire général de l’ONU, Dag Hammarskjöld, la doctrine Eisenhower pour le Proche-Orient. Les États-Unis s’opposeront à toute agression soviétique dans la région et fourniront une aide économique aux pays qui en feront la demande. Les pays arabes, à l’exception de l’Égypte et de la Syrie, se rallient à la doctrine Eisenhower (1957).

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]