Marolles-les-Buis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marolles et Buis (homonymie).

Marolles-les-Buis
Marolles-les-Buis
Le château de la Vignardière, par Gustave William Lemaire en 1900-1920.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Nogent-le-Rotrou
Canton Nogent-le-Rotrou
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Perche
Maire
Mandat
Martial Lecomte
2014-2020
Code postal 28400
Code commune 28237
Démographie
Population
municipale
220 hab. (2015 en diminution de 11,65 % par rapport à 2010)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 43″ nord, 0° 55′ 43″ est
Altitude Min. 137 m
Max. 267 m
Superficie 13,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Marolles-les-Buis

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Marolles-les-Buis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marolles-les-Buis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marolles-les-Buis

Marolles-les-Buis est une commune française située à l'ouest du département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes et département limitrophes[modifier | modifier le code]

Au nord-ouest, Marolles-les-Buis est limitrophe du département de l'Orne via la commune nouvelle de Sablons-sur-Huisne.

Communes limitrophes de Marolles-les-Buis
Sablons-sur-Huisne (Orne) Saint-Victor-de-Buthon Saint-Victor-de-Buthon
Sablons-sur-Huisne (Orne) Marolles-les-Buis Frétigny
Coudreceau Coudreceau Saint-Denis-d'Authou

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière la Cloche, affluent en rive gauche de l'Huisne, sous-affluent du fleuve la Loire par la Sarthe et la Maine.

La Cloche y reçoit en rive gauche son affluent la Vinette près du lieu-dit le Moulin Neuf.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maquis de Plainville.

Sur la commune de Marolles-les-Buis était basé le maquis de Plainville, qui organisa des actions de Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, notamment la libération de Nogent-le-Rotrou le [1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 William Font    
mars 2008 en cours Martial Lecomte SE Employé
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2015, la commune comptait 220 habitants[Note 1], en diminution de 11,65 % par rapport à 2010 (Eure-et-Loir : +1,19 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
505439520501627634661664669
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
662609625660620522520526488
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
466446400365379373390388325
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
248240261227227211263238220
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Vincent[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Vincent date du XIIe siècle. Elle présente deux verrières  Inscrit MH (1906)Erreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom. avec des éléments du XVIe siècle.

Monument du maquis de Plainville[modifier | modifier le code]

Autres lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de la Vignardière.
  • Oratoire Saint-Barbe construit au XIIe siècle ;
  • Presbytère du XVIIIe siècle, construit en 1753[6] ;
  • Château de la Vignardière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le comte de la Tullaye, propriétaire du château de la Vignardière, fit don d'un vitrail afin d'orner l'église Saint-Vincent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. www.perche-gouet.net Cercle de recherches généalogiques du Perche-Gouët : Marolles-les-Buis : Maquis de Plainville.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Laurence de Calan, Presbytères du Perche, éditions des Amis du Perche, collection "Présence du Perche", juillet 2012, p. 93. [ (ISBN 978-2-900122-983)].

Erreur de référence : La balise <ref> définie dans <references> n’a pas d’attribut de nom.