Troisième circonscription d'Eure-et-Loir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La troisième circonscription d'Eure-et-Loir, dite parfois circonscription de Nogent-le-Rotrou, est l'une des 4 circonscriptions législatives françaises que compte le département d'Eure-et-Loir (28) situé en région Centre-Val de Loire.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La circonscription est délimitée par le découpage électoral de la loi no 86-1197 du 24 novembre 1986 [1], elle regroupe les divisions administratives suivantes[2] : cantons d'Authon-du-Perche, Courville-sur-Eure, Illiers-Combray, La Loupe, Lucé, Mainvilliers, Nogent-le-Rotrou, Thiron.

D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)[3], la population totale de cette circonscription est estimée à 97 145 habitants[4],[5].

Politique[modifier | modifier le code]

Cette circonscription a connu depuis les années 1980 une évolution moins marquée que le reste du département. Le parti radical y est historiquement très fort[6], ce qui a permis à la gauche de voir élire son député Bertrand Gallet en 1988, dans un contexte d'émergence du Front national (Marie-France Stirbois devient députée de la circonscription voisine l'année suivante).

Lors de la vague bleue de 1993, la circonscription passe à droite, le sortant étant largement battu par l'UDF Patrick Hoguet. En 1997, la gauche reconquiert la circonscription dans le cadre d'une triangulaire avec le FN, mais reste loin de la majorité absolue en voix. François Huwart démissionne à l'été 1999 lorsqu'il devient secrétaire d'état du gouvernement Jospin et laisse la place à son suppléant, le socialiste Jacky Jaulneau.

2002 voit s'affronter les mêmes protagonistes qu'en 1997. Avec une différence de taille, la non-qualification du FN Philippe Loiseau pour le second tour. Le duel droite-gauche tourne nettement à l'avantage de Patrick Hoguet, investi cette fois par l'UMP. Mais en mars 2003 son élection est invalidée par le conseil constitutionnel pour infraction aux règles relatives au financement de sa campagne[7]. Inéligible pour un an, Hoguet voit François Huwart remporter la législative partielle.

Enfin, en 2007, l'UMP reconquiert la circonscription malgré sa division (Patrick Hoguet, à la place duquel le parti avait investi Laure de La Raudière, se présentant en candidat indépendant) et à contre-courant de la tendance nationale.

Historique des députations[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

IXe Bertrand Gallet[8],[9] PS[8],[9]
Xe Patrick Hoguet[10],[11] UDF[10],[11] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe François Huwart[12],[13] PRG[12],[13] remplacé par son suppléant Jacky Jaulneau à la suite de son entrée au gouvernement Jospin le
XIIe Patrick Hoguet (jusqu'en mars 2003)
François Huwart[14],[15]
UMP
PRG[14],[15]
Changement de député à la suite de la législative partielle de mars 2003
XIIIe Laure de La Raudière[16],[17] UMP[16],[17]
XIVe Laure de La Raudière UMP
XVe Laure de La Raudière LR

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986[1] :

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et .

2e tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
Bertrand Gallet PS 50,6 22 809
Patrick Hoguet UDF 49,4 22 271


Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

2e tour des élections de 1993 [11]
Candidat Parti % Voix
Patrick Hoguet UDF 57,7 25 512
Bertrand Gallet PS 42,3 18 705


Le taux d'abstention fut de 29,89 % au premier tour, et de 29,38 % au deuxième tour[11].

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et .

2e tour des élections de 1997 [18],[13]
Candidat Parti % Voix
François Huwart PRG 42,67 20 502
Patrick Hoguet UDF-PR 41,09 19 745
Philippe Loiseau FN 16,24 7 805


Le taux d'abstention fut de 31,98 % au premier tour, et de 26,33 % au deuxième tour[18],[13].

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et .

2e tour des élections de 2002 [15],[19]
Candidat Parti % Voix
Patrick Hoguet UMP 53,08 21 181
François Huwart PRG 46,92 18 725


Le taux d'abstention fut de 36,68 % au premier tour, et de 40,02 % au deuxième tour[15],[19].

Élection partielle de 2003[modifier | modifier le code]

À la suite de l'invalidation de l'élection de Patrick Hoguet, une élection partielle est organisée les 16 et .

2e tour des élections de 2003 [20]
Candidat Parti % Voix
François Huwart PRG 55,0 15 667
Claude Térouinard UMP 45,0 12 808

Le taux d'abstention fut de 56,6 % au premier tour, et de 56,3 % au deuxième tour.

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

2e tour des élections de 2007 [17]
Candidat Parti % Voix
Laure de La Raudière UMP 53,32 21 648
François Huwart PRG 46,68 18 950


Le taux d'abstention fut de 40,31 % au premier tour, et de 41,22 % au deuxième tour[17].

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 3e circonscription d'Eure-et-Loir[21]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Laure de La Raudière* UMP 15 906 38,41 21 556 52,58
Harold Huwart PRG-PS-EELV 14 837 35,83 19 443 47,42
Philippe Loiseau FN 6 304 15,22
Mylène Chartrain FG (PCF) 1 730 4,18
Marie-Hélène Avenet-Chevée MoDem 638 1,54
Roland Hélie NDP[22] 371 0,90
Vivette Joly Le Trèfle 331 0,80
Éric Marchand DLR 248 0,60
Anne Bitterlin MEI 240 0,58
Vincent Chevrollier LO 226 0,55
Nicole Mas POI[23] 193 0,47
Sygrid Dumoncay NPA 156 0,38
Amandine Dalmasso AEI 132 0,32
Pierre Sabattier UPF 94 0,23
Inscrits 71 269 100,00 71 263 100,00
Abstentions 29 241 41,03 29 067 40,79
Votants 42 028 58,97 42 196 59,21
Blancs et nuls 622 1,48 1 197 2,84
Exprimés 41 406 98,52 40 999 97,16
* député sortant

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 3e circonscription d'Eure-et-Loir
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 70 723 100,00 70 743 100,00
Abstentions 35 280 49,88 38 883 54,96
Votants 35 443 50,12 31 860 45,04
% des votants % des votants
Bulletins blancs 593 1,67 1 984 6,23
Bulletins nuls 258 0,73 879 2,76
Suffrages exprimés 34 592 97,60 28 997 91,01
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Harold Huwart
Parti radical de gauche (Parti socialiste)
10 780 31,16 12 729 43,90
Laure de La Raudière (députée sortante)
Les Républicains (Union des démocrates et indépendants)
10 662 30,82 16 268 56,10
Guylaine Bercher
Front national
6 211 17,96
Pascale Certain
La France insoumise
3 498 10,11
Françoise Réparat
Europe Écologie Les Verts
1 000 2,89
Aziz Bouslimani
Divers gauche
526 1,52
Roger Tran
Debout la France
520 1,50
Florent Gauthier
Divers droite (577-Les Indépendants)
378 1,09
Vincent Chevrollier
Lutte ouvrière
347 1,00
Vivette Joly
Écologiste (Mouvement 100 %)
286 0,83
Élisabeth Bacle
Extrême gauche (Parti ouvrier indépendant démocratique)
201 0,58
Émilie Fabre
Divers (Union populaire républicaine)
183 0,53
Source : Ministère de l'Intérieur - Troisième circonscription d'Eure-et-Loir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  2. « Les cantons », sur Eurélien.fr, site du Conseil départemental d'Eure-et-Loir (consulté le 24 avril 2017)
  3. Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la troisième circonscription d'Eure-et-Loir (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 10 juin 2007) [PDF].
  4. « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  5. Ce qui fait que la circonscription est surreprésentée par rapport à la moyenne nationale (voir la carte de représentativité des circonscriptions législatives françaises), la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants.
  6. Géopolitique de l'Eure-et-Loir et analyse de l'évolution électorale
  7. Dépêche du 5 mars 2003
  8. « Liste alphabétique des députés de la IXe législature 1988-1993 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 20 juin 2007)
  9. « Description et Atlas des circonscriptions électorales de France », sur http://www.atlaspol.com, Atlaspol, site de cartographie géopolitique (consulté le 13 juin 2007)
  10. « Liste alphabétique des députés de la Xe législature 1993-1997 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 20 juin 2007)
  11. a b et c « Législatives de 1993 : Circonscriptions d'Eure-et-Loir (28) » [archive du ], sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  12. « Liste des députés par département de la XIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  13. a b et c « Législatives de 1997 : Circonscriptions d'Eure-et-Loir (28) » [archive du ], sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  14. « Liste des députés par département de la XIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  15. a b et c « Résultats des élections législatives de 2002 : Eure-et-Loir (28) -- troisième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  16. « Liste des députés par département de la XIIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 20 juin 2007)
  17. a b et c « Résultats des élections législatives de 2007 : Eure-et-Loir (28) -- troisième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  18. a et b « Résultats des élections de la XIe législature dans le département d'Eure-et-Loir », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  19. a et b « Résultats des élections de la XIIe législature dans le département d'Eure-et-Loir », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  20. Résultats officiels de l'élection partielle de 2003 « résultats de l'élection partielle du 23 mars 2003 dans le département d'Eure-et-Loir » (consulté le 21 juin 2007)
  21. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées interieur.gouv.fr
  22. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées UDN
  23. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées POI

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Département d'Eure-et-Loir[modifier | modifier le code]

Circonscriptions en France[modifier | modifier le code]