Louis Ier de Chalon-Arlay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Ier de Chalon-Arlay
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Fratrie
Enfant
Blason famille fr Chalon Arlay.svg

Armoiries des sires de Chalon-Arlay : de gueules à la bande d’or chargé au franc quartier d’une étoile d’azur

Louis Ier de Chalon-Arlay (1337-1366), dit "d'Outremer", seigneur d'Arguel, Cuiseaux, Vitteaux, Pizy, L'Isle sous Montréal et Boussey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait en 1337, fils de Jean II de Chalon-Arlay et de Marguerite de Mello.

En 1360, en compagnie de son frère Hugues, il soutient le comte de Montbéliard, Henri de Montfaucon, dans sa lutte contre les Grandes compagnies. Il s'attache particulièrement à la défense de Vitteaux et L'Isle sous Montréal.

Il suit également son frère dans l'expédition d'Amédée VI de Savoie venant secourir son cousin Jean V Paléologue, dans sa guerre contre les Bulgares. Louis y trouva la mort le 22 octobre 1366, pendant le siège de Mesembria, en Bulgarie. C'est de cette expédition qu'il tirait son surnom "d'Outremer"[1].

Vie familiale[modifier | modifier le code]

En 1360, Louis épouse Marguerite de Vienne, dame de Lons en partie (le bourg St-Désiré), Montmorot et Pymont, fille de Philippe II ou III de Vienne[2], qui lui donna au moins deux fils :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thierry Le Hête, Les comtes palatins de Bourgogne - 1995
  • Jean Ignace Joseph Bourgon, 1841, Recherches historiques sur la ville et l'arrondissement de Pontarlier, p. 180.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recherches historiques sur la ville et l'arrondissement de Pontarlier
  2. détenteur de ces seigneuries : voir l'origine de ces fiefs et le schéma généalogique à l'article Ste-Croix ; Marguerite avait une sœur, Jeanne de Vienne, qui épouse Tristan de Chalon-Auxerre seigneur de Châtel-Belin ; Marguerite et Jeanne étaient les filles d'Huguette de Ste-Croix ; leur père Philippe avait aussi Ruffey et Chevreaux, allés au demi-frère de Marguerite et Jeanne : Guy de Vienne, fils de Marguerite de Montluel de Chevreaux