Canton de Châteauneuf-sur-Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Châteauneuf-sur-Loire
Canton de Châteauneuf-sur-Loire
Situation du canton de Châteauneuf-sur-Loire dans le département de Loiret.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loiret
Arrondissement(s) Orléans (depuis 1800)
Bureau centralisateur Châteauneuf-sur-Loire
District Orléans (1790-1795)
Conseillers
départementaux
Florence Galzin
Philippe Vacher
2015-2021
Code canton 45 03
Histoire de la division
Création [1]
Modification(s) 9 vendémiaire an X[2],[3]
(1er octobre 1801)
21 août 1806[4]
22 mars 2015[5]
Démographie
Population 31 445 hab. (2016)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 97 m
Max. 168 m
Superficie 388,11 km2
Subdivisions
Communes 3 (1790-1801)
10 (1801-1806)
12 (1806-2015)
14 (depuis 2015)

Le canton de Châteauneuf-sur-Loire est une division administrative française du département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Le canton est créé sous la Révolution française en 1790, il porte à l'origine le nom de canton de Châteauneuf[6] et comporte trois communes.

Le canton de Châteauneuf absorbe celui de Vitry-aux-Loges et ses sept communes à la suite du redécoupage de 1801 sous le Consulat[3].

Deux communes l'agrandissent en 1806 sous le Premier Empire à la suite du démantèlement du canton de Chécy[4].

Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté le canton de Châteauneuf-sur-Loire, rattaché depuis 1800 (an VIII) à l'arrondissement d'Orléans.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 12 à 14.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton est créé le 10 février 1790 sous la Révolution française. Il est alors inclus dans le district d'Orléans[6].

À la création des arrondissements, le canton de Châteauneuf est rattaché à l'arrondissement d'Orléans.

À la suite du redécoupage de 1801 sous le Consulat, le canton de Vitry-aux-Loges est supprimé et toutes ses communes (Bouzy-la-Forêt, Châtenoy, Combreux, Saint-Aignan-des-Gués, Seichebrières, Sury-aux-Bois et Vitry-aux-Loges) sont reversées dans le canton de Châteauneuf[3].

Sous le Premier Empire, selon le décret impérial du 21 août 1806 intitulé « décret contenant rectification de plusieurs Cantons dont sont composés les Justices de paix du département du Loiret », le périmètre du canton de Châteauneuf-sur-Loire est modifié en intégrant les communes de Fay-aux-Loges et Saint-Denis-de-l'Hôtel issues du canton de Chécy, supprimé[4].

Un nouveau découpage territorial du Loiret entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 25 février 2014[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Loiret, le nombre de cantons passe ainsi de 41 à 21. Le nombre de communes du canton de Châteauneuf-sur-Loire passe de 12 à 14.

À compter de mars 2015, le canton de Châteauneuf-sur-Loire est formé de communes des anciens cantons de Châteauneuf-sur-Loire (9 communes), de Jargeau (2 communes), de Chécy (1 commune) et de Neuville-aux-Bois (2 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Orléans. Le bureau centralisateur est situé à Châteauneuf-sur-Loire.

Communes ayant appartenu ou appartenant au canton[modifier | modifier le code]

Communes ayant appartenu ou appartenant au canton (depuis 1790)
Nom Année d'intégration Canton précédent Année de sortie Canton suivant
Bouzy-la-Forêt[8] 1801 Vitry-aux-Loges - -
Châteauneuf-sur-Loire[2] 1790 - - -
Châtenoy[9] 1801 Vitry-aux-Loges 2015 Lorris
Combreux[10] 1801 Vitry-aux-Loges - -
Darvoy[11] 2015 Jargeau - -
Donnery[12] 2015 Chécy - -
Fay-aux-Loges[13] 1806 Chécy - -
Germigny-des-Prés[14] 1790 - 2015 Sully-sur-Loire
Ingrannes[15] 2015 Neuville-aux-Bois - -
Jargeau[16] 2015 Jargeau - -
Saint-Aignan-des-Gués[17] 1801 Vitry-aux-Loges 2015 Sully-sur-Loire
Saint-Denis-de-l'Hôtel[18] 1806 Chécy - -
Saint-Martin-d'Abbat[19] 1790 - - -
Seichebrières[20] 1801 Vitry-aux-Loges - -
Sully-la-Chapelle[21] 2015 Neuville-aux-Bois - -
Sury-aux-Bois[22] 1801 Vitry-aux-Loges - -
Vitry-aux-Loges[23] 1801 Vitry-aux-Loges - -

Conseillers généraux successifs (1833-2015)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 novembre 1833 1845 Zozime Guérin   Maire de Châteauneuf-sur-Loire
16 novembre 1845 1876
(décès)[24]
François Ernest Bobée[25]   Propriétaire, agriculteur
Propriétaire du château de Chenailles à Saint-Denis-de-l'Hôtel
26 mars 1876[26] 1886
(décès)
Eugène Migneron
(1810-1886)
Républicain Avocat à la Cour d'appel
Maire de Châteauneuf-sur-Loire
1er août 1886 1926
(décès) [27]
Albert Viger Rad. Médecin
Maire de Châteauneuf-sur-Loire
Député du Loiret (1885-1900)
Sénateur du Loiret (1900-1920)
Ministre de l'Agriculture (janvier 1893-janvier 1895
puis novembre 1895-avril 1896 puis juin 1898-juin 1899)
1926[28] 1940 Henri Brinon Rad. Médecin
Maire de Châteauneuf-sur-Loire
    Seconde Guerre mondiale    
1943 1945 Louis
de La Rochefoucauld d'Estissac
(1885-1950)
  Maire de Combreux
Nommé conseiller départemental en 1943[29]
1945 1973 Claude Lemaître-Basset Radical puis DVG Industriel
Secrétaire d'État
(1951-1952)
Sénateur du Loiret (1948-1955)
Maire de Châteauneuf-sur-Loire
Président du conseil général du Loiret (1961-1964)
1973 1998 Pierre Fontenoy CD puis UDF-CDS Maire de Châteauneuf-sur-Loire
1998 2011 Daniel Mériau RPR puis UMP Chef d'entreprise
Maire de Fay-aux-Loges
Vice-Président du conseil général du Loiret
2011 2015 Anne Besnier PS Maire de Fay-aux-Loges depuis 2001
Les données manquantes sont à compléter.

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2004 : Daniel Meriau (UMP) est élu au 2e tour avec 43,99 % des suffrages exprimés, devant François Daubin (Divers gauche) (40,25 %) et J.-Noël Castelain (FN) (15,76 %). Le taux de participation est de 66,79 % (8 849 votants sur 13 249 inscrits)[30].
  • Élections cantonales de 2011 : Anne Besnier (PS) est élue au 2e tour avec 52,01 % des suffrages exprimés, devant Jean-Pierre Garnier (MPF) (47,99 %). Le taux de participation est de 45,72 % (6 636 votants sur 14 515 inscrits)[31].

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Florence Galzin   DVD Fonctionnaire territoriale, maire de Châteauneuf-sur-Loire
9ème Vice-Présidente du Conseil départemental
2015 en cours Philippe Vacher   DVD Agriculteur-éleveur, maire de Seichebrières

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Florence Galzin et Philippe Vacher (Union de la Droite, 33,29 %), Charles De Gevigney et Marie-Thèrese Guilbert (FN, 31,8 %) et Anne Besnier et Nicolas Charnelet (Union de la Gauche, 28,02 %). Le taux de participation est de 52,66 % (11 302 votants sur 21 461 inscrits)[32] contre 49,98 % au niveau départemental[33] et 50,17 % au niveau national[34].

Au second tour, Florence Galzin et Philippe Vacher (Union de la Droite) sont élus avec 38,91 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,4 % (4 473 voix pour 11 889 votants et 21 461 inscrits)[35].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Châteauneuf-sur-Loire dans le département du Loiret avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Avant son extension, le canton de Châteauneuf-sur-Loire, d'une superficie de 317,41 km2, était composé de douze communes [36].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Châteauneuf-sur-Loire
(chef-lieu)
45082 CC des Loges 7 980 (2014)
Bouzy-la-Forêt 45049 CC des Loges 1 240 (2014)


Châtenoy (Loiret) 45082 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 468 (2014)
Combreux 45101 CC des Loges 269 (2014)
Fay-aux-Loges 45142 CC des Loges 3 644 (2014)
Germigny-des-Prés 45153 CC du Val de Sully 751 (2014)
Saint-Aignan-des-Gués 45267 CC du Val de Sully 338 (2014)
Saint-Denis-de-l'Hôtel 45273 CC des Loges 2 929 (2014)
Saint-Martin-d'Abbat 45290 CC des Loges 1 725 (2014)
Seichebrières 45305 CC des Loges 218 (2014)
Sury-aux-Bois 45316 CC des Loges 788 (2014)
Vitry-aux-Loges 45346 CC des Loges 2 058 (2015)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Châteauneuf-sur-Loire tel qu'il est défini depuis mars 2015 comprend les quatorze communes suivantes[5] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Châteauneuf-sur-Loire
(bureau centralisateur)
45082 CC des Loges 7 980 (2014)
Bouzy-la-Forêt 45049 CC des Loges 1 240 (2014)


Combreux 45101 CC des Loges 269 (2014)
Darvoy 45123 CC des Loges 1 873 (2014)
Donnery 45126 CC des Loges 2 702 (2014)
Fay-aux-Loges 45142 CC des Loges 3 644 (2014)
Ingrannes 45168 CC des Loges 516 (2014)
Jargeau 45173 CC des Loges 4 523 (2014)
Saint-Denis-de-l'Hôtel 45273 CC des Loges 2 929 (2014)
Saint-Martin-d'Abbat 45290 CC des Loges 1 725 (2014)
Seichebrières 45305 CC des Loges 218 (2014)
Sully-la-Chapelle 45314 CC des Loges 412 (2014)
Sury-aux-Bois 45316 CC des Loges 788 (2014)
Vitry-aux-Loges 45346 CC des Loges 2 058 (2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

Article connexe : démographie du Loiret.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, le canton comptait 21 916 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
11 31011 88313 39715 15116 76018 56620 51621 76021 916
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[37] puis population municipale à partir de 2006[38])
Histogramme de l'évolution démographique

Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Châteauneuf-sur-Loire en 2009[39] ainsi que, comparativement, celle du département du Loiret la même année[40] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 49,2 % d'hommes et 50,8 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus jeune que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 118 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, soit un indice de jeunesse[Note 2] de 1,18, alors que pour la France cet indice est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également supérieur à celui du département (1,1) et à celui de la région (0,95)[41].

Pyramide des âges du canton de Châteauneuf-sur-Loire en 2009 en pourcentage[39].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,2 
6,6 
75 à 89 ans
9,8 
12,9 
60 à 74 ans
13,4 
19,8 
45 à 59 ans
18,4 
22,3 
30 à 44 ans
21,5 
16,3 
15 à 29 ans
15,6 
21,5 
0 à 14 ans
20,1 
Pyramide des âges du département du Loiret en 2009 en pourcentage[42].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,6 
75 à 89 ans
9,5 
13,4 
60 à 74 ans
13,9 
20,1 
45 à 59 ans
20,0 
20,3 
30 à 44 ans
19,5 
19,3 
15 à 29 ans
17,7 
19,9 
0 à 14 ans
18,2 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 30 814 habitants[43].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.
  2. L'indice de jeunesse est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 162
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Châteauneuf-sur-Loire », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  3. a b et c « Arrêté du 9 vendémiaire an X portant réduction des justices de paix du département du Loiret - Bulletin des lois de 1801 - page 45 », sur gallica.bnf.fr, Paris, Imprimerie nationale des lois (consulté le 23 août 2015)
  4. a b et c Louis Rondonneau, Collection générale des lois : décrets, arrêtés, sénatus-consultes, avis du conseil d'État et réglemens d'administration publiés depuis 1789 jusqu'au 1er avril 1814. Gouvernement Impérial : 3 juillet 1806 - 22 décembre 1808, vol. 10, Paris, Imprimerie royale, coll. « Bulletin des lois », , 874 p. (lire en ligne), 2e, p. 485-486.
  5. a b et c Décret no 2014-244 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Loiret.
  6. a et b Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne), p. 162
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bouzy-la-Forêt », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chatenoy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Combreux », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Darvoy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Donnery », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fay-aux-Loges », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Germigny-des-Prés », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ingrannes », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Jargeau », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Aignan-des-Gués », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Denis-de-l'Hôtel », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Martin-d'Abbat », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Seichebrières », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Sully-la-Chapelle », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Sury-aux-Bois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Vitry-aux-Loges », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 août 2015)
  24. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62123619/f1.image.r=canton?rk=708158;0
  25. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH020/PG/FRDAFAN83_OL0262100v001.htm
  26. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6212382g/f2.image.r=canton
  27. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65242516/f6.item.r=canton.zoom
  28. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6515972t/f18.item.r=canton.zoom
  29. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 2 mai 1943, (en ligne).
  30. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 8 mai 2013.
  31. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 8 mai 2013.
  32. « Résultats du premier tour pour le canton de Châteauneuf-sur-Loire », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  33. « Résultats du premier tour pour le département du Loiret », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  34. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  35. « Résultats du second tour pour le canton de Châteauneuf-sur-Loire », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  36. « Liste des communes du canton de Châteauneuf-sur-Loire », sur insee.fr (consulté le 13 mai 2013)
  37. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  38. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  39. a et b « Évolution et structure de la population du canton de Châteauneuf-sur-Loire en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 13 mai 2013)
  40. « Recensement de la population du département du Loiret en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 13 mai 2013)
  41. « Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) », sur le site de l'Insee (consulté le 13 mai 2013).
  42. « Résultats du recensement de la population du Loiret en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 13 mai 2013)
  43. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).