Canton de Bellegarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bellegarde
Canton de Bellegarde
Situation du canton de Bellegarde dans le département du Loiret avant sa suppression en 2015
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loiret
Arrondissement(s) Montargis
Chef-lieu Bellegarde
District Boiscommun (1790-1795)
Code canton 45 04
Histoire de la division
Création 1790
Modification(s) 1801
Disparition 2015
Démographie
Population 7 182 hab. (2012)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Superficie 150,16 km2
Subdivisions
Communes 9 (1790-1801)
12 (1801-2015)

Le canton de Bellegarde est une division administrative française du département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Il est créé en 1790 sous la Révolution française, modifié en 1801 sous le Consulat et supprimé sous la Cinquième République en 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton est créé le 10 février 1790 sous la Révolution française[1]. Il est alors inclus dans le district de Boiscommun.

À la suite de la suppression des districts et de la création des arrondissements qui survient en 1801 (9 vendémiaire, an X) sous le Consulat, le canton est remanié[2].

Le canton de Bellegarde est supprimé par le décret du 25 février 2014 définissant le nouveau découpage cantonal. Toutes ses communes sont reversées dans le canton de Lorris[3].

Évolution de la composition du canton[modifier | modifier le code]

Communes ayant appartenu au canton (1790-2015)
Nom Année d'intégration Canton précédent Année de sortie Canton suivant
Auvilliers-en-Gâtinais 1790 - 2015 Lorris
Beauchamps-sur-Huillard 1790 - 2015 Lorris
Bellegarde 1790 - 2015 Lorris
Chapelon 1801 Corbeilles 2015 Lorris
Coudroy 1790 - 1801 Lorris
Fréville-du-Gâtinais 1790 - 2015 Lorris
Ladon 1801 Saint-Maurice-sur-Fessard 2015 Lorris
Mézières-en-Gâtinais 1790 - 2015 Lorris
Moulon 1801 Saint-Maurice-sur-Fessard 2015 Lorris
Nesploy 1790 - 2015 Lorris
Ouzouer-sous-Bellegarde 1790 - 2015 Lorris
Quiers-sur-Bézonde 1790 - 2015 Lorris
Villemoutiers 1801 Saint-Maurice-sur-Fessard 2015 Lorris

Liste des conseillers généraux successifs[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 novembre 1833 1848 Félix Thiercelin   Notaire, propriétaire
Maire de Bellegarde (?-?)
27 août 1848 1864 Laurent Cotelle[4] Tiers parti Notaire puis propriétaire à Quiers
Député du Loiret (1837-1846)
Ancien Maire du 6ème arrondissement de Paris
19 juin 1864 1883 Louis Alfred Driard
(1818-1898)
Droite Propriétaire et négociant
Maire de Montliard (?-?)
Ancien conseiller général du Canton de Pithiviers
12 août 1883 1892 Georges Cochery Républicain Officier puis haut fonctionnaire
Député du Loiret (1885-1914)
Ministre des Finances (1898 ; 1909-1910)
6 novembre 1892 [5] 1907
(décès)[6]
Georges Sédillot Républicain
rallié
Médecin
Maire de Ladon (?-?)
1907-1922
(décès) [7]
1922 Jean Martin Chambon Radical Vétérinaire
Maire de Ladon (?-?)
1922[8] 1935 Narcisse Michaux Radical Négociant en bois
Maire de Bellegarde (1919-1934)
1935 1940 Adolphe Bailly FR Rentier, cafetier
Maire de Bellegarde (1934-1944)
    Seconde Guerre mondiale    
1945 1970 Joseph Gavaret DVD Négociant en grains, maire de Bellegarde (1944)
1970 2001 Yvon Plisson DVD puis RPR Entrepreneur de travaux publics
Maire de Bellegarde (1965-2001)
2001 2015 Albert Février DVD puis UMP Ouvrier
Maire de Ladon (?-?)
Les données manquantes sont à compléter.

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2001 : Albert Février (Divers droite) est élu au 2e tour avec 58,51 % des suffrages exprimés, devant Jean-Jacques Malet (RPR) (41,49 %). Le taux de participation est de 63,86 % (2 993 votants sur 4 687 inscrits)[9].
  • Élections cantonales de 2008 : Albert Février (UMP) est élu au 1er tour avec 68,69 % des suffrages exprimés, devant Dominique Pinault (UDFD) (11,31 %) et Ernard Relave (PCF) (10,45 %). Le taux de participation est de 69,31 % (3 500 votants sur 5 050 inscrits)[9].

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

À sa disparition en 2015, le canton de Bellegarde, d'une superficie de 150 km2, est composé de douze communes.


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Auvilliers-en-Gâtinais 45017 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 20,61 370 (2014) 18
Beauchamps-sur-Huillard 45027 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 18,09 418 (2014) 23
Bellegarde 45031 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 4,93 1 743 (2014) 354
Chapelon 45078 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 6,52 274 (2014) 42
Fréville-du-Gâtinais 45150 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 9,77 186 (2014) 19
Ladon 45178 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 13,75 1 391 (2014) 101
Mézières-en-Gâtinais 45205 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 9,86 266 (2014) 27
Moulon 45219 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 9,40 205 (2014) 22
Nesploy 45223 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 12,87 389 (2014) 30
Ouzouer-sous-Bellegarde 45243 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 11,57 308 (2014) 27
Quiers-sur-Bézonde 45259 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 16,61 1 164 (2014) 70
Villemoutiers 45339 CC Canaux et Forêts en Gâtinais 16,18 479 (2014) 30

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, le canton comptait 7 182 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 1975 0765 2465 3755 8606 0846 8627 1947 182
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Bellegarde en 2009[12] ainsi que, comparativement, celle du département du Loiret la même année[13] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 49,2 % d'hommes et 50,8 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 93 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également inférieur à celui du département (1,1) et à celui de la région (0,95)[14].

Pyramide des âges du canton de Bellegarde en 2009 en pourcentage[12].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,3 
9,1 
75 à 89 ans
12,3 
14,5 
60 à 74 ans
15,0 
19,8 
45 à 59 ans
18,9 
20,1 
30 à 44 ans
19,5 
16,0 
15 à 29 ans
14,6 
19,8 
0 à 14 ans
18,5 
Pyramide des âges du département du Loiret en 2009 en pourcentage[15].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,6 
75 à 89 ans
9,5 
13,4 
60 à 74 ans
13,9 
20,1 
45 à 59 ans
20,0 
20,3 
30 à 44 ans
19,5 
19,3 
15 à 29 ans
17,7 
19,9 
0 à 14 ans
18,2 

Statistiques[modifier | modifier le code]

Division du sol, exprimée en hectares (Année 18)
  Labours Prés Vignes Bois Divers Total
ha % ha % ha % ha % ha % ha
Source : Atlas cantonal du Loiret, 18 :
Canton de Bellegarde

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne), p. 162
  2. « Arrêté du 9 vendémiaire an X portant réduction des justices de paix du département du Loiret - Bulletin des lois de 1801 - page 42 », sur gallica.bnf.fr, Paris, Imprimerie nationale des lois (consulté le 5 décembre 2014)
  3. « Décret no 2014-244 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Loiret », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 28 février 2014)
  4. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH046/PG/FRDAFAN83_OL0600052v001.htm
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6350450k/f3.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63149862/f2.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6457016k/f3.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6479347b/f17.item.r=canton.zoom
  9. a et b Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 8 mai 2013.
  10. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  12. a et b « Évolution et structure de la population du canton de Bellegarde en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 26 novembre 2012)
  13. « Recensement de la population du département du Loiret en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr, INSEE (consulté le 5 décembre 2012)
  14. « Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) », sur le site de l'Insee (consulté le 26 novembre 2012).
  15. « Résultats du recensement de la population du Loiret en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 26 novembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]