Parti du progrès (Islande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti du progrès.
Parti du progrès
(is) Framsóknarflokkurinn
Image illustrative de l'article Parti du progrès (Islande)
Logotype officiel.
Présentation
Président Sigurður Ingi Jóhannsson
Fondation
Siège Hverfisgata 33, 101 Reykjavik (Islande)
Positionnement Centre
Idéologie Agrarisme[1]
Libéralisme[1]
Euroscepticisme[1]
Affiliation internationale Internationale libérale
Couleurs Vert
Site web framsokn.is
Représentation
Députés
8 / 63

Le Parti du progrès (en islandais : Framsóknarflokkurinn, Fram) est un parti politique islandais du centre, agrarien et libéral, membre de l'Internationale libérale (IL).

Historique[modifier | modifier le code]

Issu de la fusion du Parti des paysans (Bændaflokkur) et du Parti des paysans indépendants (Óháðir bændur), il a été fondé le et siège à l'Althing sans discontinuer depuis les élections du . Il entre au gouvernement dès 1917 et y participe régulièrement depuis.

Entre 1944 et 2006, le parti n'a connu que cinq dirigeants, tous ayant occupé les fonctions de chef du gouvernement. Le Fram est en outre la seule formation à avoir dirigé l'exécutif sans être le parti le plus important de la coalition. À six reprises, en effet, un membre du Fram a occupé les fonctions de Premier ministre.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Législatives : au niveau national[modifier | modifier le code]

Élection Voix  % Sièges Gouvernement
1919 3 115 22,2
11 / 40
1923 8 062 26,6
15 / 42
1927 9 532 29,8
19 / 42
1931 13 844 35,9
23 / 42
1933 8 530 23,9
17 / 42
1934 11 377 21,9
15 / 49
1937 14 556 24,9
19 / 49
1942 (Juil) 16 033 27,6
20 / 49
1942 (Oct) 15 869 26,6
15 / 52
1946 15 429 23,1
13 / 52
1949 17 659 24,5
17 / 52
1953 16 959 21,9
16 / 52
1956 12 925 15,6
17 / 52
1959 (juin) 23 061 27,2
19 / 52
1959 (Oct) 21 882 25,7
17 / 60
1963 25 217 28,2
19 / 60
1967 27 029 28,1
18 / 60
1971 26 645 25,3
17 / 60
1974 28 381 24,9
17 / 60
1978 20 656 16,9
12 / 60
1979 30 861 24,9
17 / 60
1983 24 754 18,5
14 / 60
1987 28 902 18,9
13 / 63
1991 29 866 18,9
13 / 63
1995 38 485 23,3
15 / 63
Oddsson II
1999 30 415 18,4
12 / 63
Oddsson III
2003 32 484 17,7
12 / 63
Oddsson IV (2003-2004), Ásgrímsson (2004-2006), Haarde I (2006-2007)
2007 21 350 11,7
7 / 63
Haarde II (2007-2009), opposition (2009)
2009 27 699 14,8
9 / 63
Opposition
2013 46 173 24,4
19 / 63
Gunnlaugsson (2013-2016), Jóhannsson (2016-2017)
2016 21 791 11,5
8 / 63
Opposition
2017 21 016 10,7
8 / 63
Jakobsdóttir

Législatives : par circonscription[modifier | modifier le code]

Année Nord Ouest Nord Est Sud Sud Ouest Reykjavik Sud Reykjavik Nord
 % Sièges  % Sièges  % Sièges  % Sièges  % Sièges  % Sièges
2003 21,7
2 / 10
32,8
4 / 10
23,7
2 / 10
14,9
1 / 11
11,3
1 / 11
11,6
2 / 11
2007 18,8
1 / 9
24,6
3 / 10
18,7
2 / 10
7,2
1 / 12
5,9
0 / 11
6,2
0 / 11
2009 22,5
2 / 9
25,3
2 / 10
20,0
2 / 10
11,6
1 / 12
9,7
1 / 11
9,6
1 / 11
2013 35,2
4 / 8
34,6
4 / 10
34,5
4 / 10
21,5
3 / 13
16,8
2 / 11
16,4
2 / 11
2016 20,0
2 / 8
20,8
2 / 10
19,1
2 / 10
7,6
1 / 13
7,4
1 / 11
5,7
0 / 11
2017 18,4
2 / 8
14,3
2 / 10
18,6
2 / 10
7,9
1 / 13
8,1
1 / 11
5,3
0 / 11

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marie Demker, « Essor et déclin du modèle nordique à cinq partis », Revue internationale de politique comparée, vol. 13, no 3,‎ , p. 469–482 (ISSN 1370-0731, lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]