Kito de Pavant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kito De Pavant
Image illustrative de l’article Kito de Pavant
Kito de Pavant au départ de la Route du Rhum en 2010
Contexte général
Sport Voile
Biographie
Nom de naissance Christophe Fourcault de Pavant
Nationalité sportive Française
Naissance (58 ans)
Lieu de naissance Saint-Pardoux-la-Rivière

Kito de Pavant, de son vrai nom Christophe Fourcault de Pavant, est un navigateur français né le à Saint-Pardoux-la-Rivière (Dordogne).

Kito De Pavant au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Kito De Pavant au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Kito De Pavant au départ du Vendée Globe 2016-2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kito de Pavant apprend la navigation sur le petit étang situé à Milhac-de-Nontron à proximité de son village natal de Saint-Pardoux-la-Rivière à bord d'une barque en bois que lui a fabriqué son père. Il raconte cette histoire dans un livre intitulé Le plus grand navigateur de tout l'étang[1]. Puis la famille quitte le Périgord pour aller s'installer près de la mer Méditerranée. C'est là qu'il commence à naviguer sérieusement sur des petits dériveurs, puis il participe à de nombreuses courses : Mini Tonner, Transmed, etc.

Il gagne sa vie en faisant des convoyages de bateaux, tout en s'entraînant sur un catamaran de course de 45 pieds à l'Espiguette, dans le Gard. Sa carrière de skipper décolle véritablement au début des années 2000.

En 2008, il prend le départ du Vendée Globe sur un bateau sponsorisé par le groupe Bel. Dès le lendemain du départ, son mât est brisé par la tempête dans le golfe de Gascogne et il abandonne la course[2].

L'année 2009 sera plus souriante pour Kito de Pavant. Dès le mois de juin, il bat à bord de Groupe Bel le record de la Méditerranée, une traversée reliant Marseille à Carthage, en 1 jour 21 heures 20 minutes et 29 secondes. Dans la foulée, Kito participe à la Giraglia Rolex Cup, une régate ouverte à plus de 200 des plus beaux voiliers du monde, reliant le golfe de Saint-Tropez à Gênes. Malgré la présence de « grands maxis », Groupe Bel termine à une belle septième place, virant même en tête au rocher de Giraglia. Au mois d'août, lors de la première édition de l'Istanbul Europa Race, course en équipage par étapes autour de l'Europe, Kito de Pavant remporte la deuxième étape et décroche la deuxième place du classement général.

En 2012, il participe au Vendée Globe sur le même monocoque du même nom. Malchanceux, il est heurté par un chalutier dès le troisième jour de course. Kito abandonne et fait route vers le port de Cascais.

Il vit à Montferrier-sur-Lez[3].

En 2014, Kito de Pavant, sponsorisé par le Groupe HBF et Bastide Médical, finit troisième de la Route du Rhum en catégorie Class40[4].

En 2016, le skipper participe au Vendée Globe mais est contraint d'abandonner son bateau Bastide Otio suite à un choc avec un cachalot[5].

En 2017, Kito de Pavant termine 5e aux côtés de Yannick Bestaven de la Transat Jacques Vabre[6] à bord d'un nouveau Bastide Otio (l'ex-Initiatives Coeur de Tanguy de Lamotte), remis à l'eau le 2 mai 2017 à Lorient[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Kito de Pavant à Ushuaia lors de la Barcelona World Race 2010-2011.

En août 2002, Kito de Pavant gagne la Solitaire du Figaro au cours de sa troisième participation à cette course[8],[9]. Il devient alors un navigateur reconnu.

  • Vendée Globe :
    • 2008 : abandon le deuxième jour de la course sur démâtage.
    • 2012 : abandon le troisième jour de la course, percuté par un chalutier.
    • 2016 : abandon dans l'océan indien, choc contre un cachalot, voie d'eau. Abandon du bateau[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kito de Pavant, Le plus grand navigateur de tout l'étang, Paris, Éditions Télémaque, , 238 p. (ISBN 978-2-7533-0168-9)
  2. Guillaume Gaven, « Vendée Globe : six retours et un abandon », France Info, (consulté le 15 août 2010)
  3. site de la Route du Rhum
  4. « Route du Rhum - Kito de Pavant décroche la 3ème marche du podium en Class40 », Bateaux.com,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mai 2017)
  5. « Vendée Globe. Kito de Pavant avait heurté un cachalot [VIDÉO] », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mai 2017)
  6. « Voile / Transat Jacques-Vabre : Kito de Pavant a trouvé son (nouveau) bateau », sur MidiLibre.fr (consulté le 29 mai 2017)
  7. « Voile / Transat Jacques-Vabre : le bateau de Kito et Yannick mis à l'eau », sur MidiLibre.fr (consulté le 29 mai 2017)
  8. a et b Laurence Schreiner, « Une armada de choix prête à en découdre », Figaro plus : La Solitaire du Figaro, no 7,‎ , p. 20–32
  9. « Course en solitaire du Figaro : victoire finale de Christophe de Pavant » [vidéo], sur ina.fr
  10. « VOILE - Arrivée de la Giraglia Rolex Cup : Kito de Pavant et Yannick Bestaven 7èmes à Gênes », sur Presse Agence Sport, (consulté le 12 mars 2019)
  11. Opération de sauvetage en cours pour récupérer Kito de Pavant
  12. a b c et d Azimut Communication, « Kito DE PAVANT - Class40 », sur www.class40.com (consulté le 24 novembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]