Fabrice Amedeo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fabrice Amedeo
Image illustrative de l’article Fabrice Amedeo
Fabrice Amedeo au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Contexte général
Sport Voile
Période active Depuis 2008
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Nationalité France
Naissance (43 ans)
Lieu de naissance Château-Gontier, Mayenne

Fabrice Amedeo, né le à Château-Gontier dans la Mayenne, est un journaliste du quotidien Le Figaro et un navigateur français. En 2017, il termine onzième du Vendée Globe à la barre du 60 pieds IMOCA Newrest-Matmut[1],[2]. Depuis le début de l'année 2018, il est le skipper d'un IMOCA à foils Newrest - Art & Fenêtres à la barre duquel il dispute la Route du Rhum 2018, puis le Vendée Globe 2020-2021.

Fabrice Amedeo au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Fabrice Amedeo sur le podium d'arrivée du Vendée Globe 2016-2017 avec Arnaud Boissières.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fabrice Amedeo est un journaliste, auteur et skipper français né le à Château-Gontier en Mayenne et qui a grandi à Segré en Maine-et-Loire[3]. Très jeune il découvre la mer avec sa famille et se met à naviguer régulièrement tous les étés. Il s’initie à la régate en participant au Spi Ouest France, aux courses de la Fastnet Race, au Tour de France à la voile et participe à différents convoyages au long cours avec notamment une première transat en convoyage entre le Canada et l'Angleterre en 2000.

Fabrice Amedeo est diplômé en philosophie et de Sciences-Po. Il intègre la rédaction du Figaro en 2003. Il débute au Figaro Entreprises, dirigé alors par Laurent Guez. Il rejoint en 2005 le Figaro Économie où il couvre les marchés financiers la macro-économie internationale. En 2007, il récupère le secteur des transports et consacre notamment de nombreuses enquêtes à la SNCF et à Air France. En 2009, il devient enquêteur au service « Société » du Figaro, avant de devenir en 2012 rédacteur en chef adjoint et de participer aux débuts du Figaro Nautisme[4]. En 2014, il rejoint le pôle actu sur le web et est responsable de la tranche matinale du figaro.fr.

Durant cette période, Fabrice Amedeo a publié six livres : trois consacré à la course au large, un livre d’enquête sur Air France, une série d’entretiens avec Jacqueline de Romilly de l’Académie française et un essai sur l’identité européenne.

Passionné par la voile, il prend en six mois sabbatiques en 2008 pour participer à la Transat AG2R[5] ainsi qu’à la Solitaire du Figaro[6]. En 2010, il participe à la Route du Rhum, sa première transat en solitaire, sur laquelle il termine à la 26e place sur 44 bateaux au départ[7]. Depuis, il a passé de plus en plus de temps sur l’eau, pour progresser et devenir compétitif face aux marins professionnels issus du sérail de la course océanique. En 2012 il arrive 3e de la Solidaire du Chocolat[8], puis 4e de la Transat Québec-Saint-Malo quelques mois plus tard[9]. En 2013, il est 6e de la Transat Jacques Vabre[10] et en 2014 : 9e de la Route du Rhum en Class 40 sur 43 bateaux au départ[10].

L'année 2015 marque pour lui le saut dans la voile professionnelle avec ses débuts en 60 pieds IMOCA. Il quitte Le Figaro pour un congé sabbatique long en milieu d’année et termine 8e de la Transat Jacques-Vabre[10] avec Eric Peron sur 20 bateaux au départ, à bord de son Newrest-Matmut qui est l’ancien Gitana Eighty de Loïck Peyron, victime d’un démâtage sur le Vendée Globe 2008, et l’ancien Synerciel de Jean Le Cam, cinquième du Vendée Globe 2012-2013. En , Fabrice Amedeo prend le départ de sa première transat en solitaire sur un 60 pieds IMOCA, la transat Saint-Barth-Port-la-Forêt, qu'il termine en deuxième position[11].

Cette course le qualifie pour le Vendée Globe 2016-2017[12]. Il finit son tour du monde à la 11e place.

En , il rachète un Imoca à foils de dernière génération anciennement baptisé No Way Back et avec lequel le Hollandais Pieter Heerema a disputé le dernier Vendée Globe. En parallèle, il prend également le départ de la Transat Jacques-Vabre qu'il termine en 12e position avec Giancarlo Pedote.

En 2018, il se lance dans une nouvelle campagne à la barre de son monocoque aux couleurs de Newrest - Art & Fenêtres et un nouveau sponsor aux couleurs de Rent A Car et ISC Assurance, avec en ligne de mire une participation aux 40 ans de la Route du Rhum 2018, il arrive à Pointe à Pitre en 12e position dans la classe IMOCA.

Le 8 novembre 2020 il prend le départ du Vendée Globe pour la 2ème fois à la barre de son monocoque aux couleurs de Newrest - Art & Fenêtres.

Le 11 décembre 2020, suite à la défaillance des deux ordinateurs de bord, aveugle sans information météo au moment d'aborder la navigation dans les déserts nautiques rugueux du sud, il abandonne pour la première fois dans une course d’envergure[13],[14].

Publications[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Vol AF 447 Rio – Paris : les raisons d’un crash, France 3, émission Pièces à conviction, documentaire (52 minutes), [15].
  • Air France : en quête de Sécurité, France 5, documentaire (52 minutes), [16].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Arrivée de Fabrice Amedeo lors du Vendée Globe 2016-2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Meyze, « Sur la Route du Rhum, Fabrice Amedeo sera notre skipper solitaire francilien - Portrait - », sur francetvinfo.fr, France 3 Paris Ile-de-France, (consulté le 24 août 2020).
  2. Armel De Sansal, « Fabrice Amedeo prépare le Vendée Globe », sur Hautanjou.com, actu.fr, (consulté le 11 juillet 2020).
  3. https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/segre-49500/fabrice-amedeo-revient-de-loin-la-voile-1317576
  4. Christine Ducros, « Figaro Nautisme, un nouveau site dans le vent », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juillet 2020).
  5. http://sport24.lefigaro.fr/voile/24h-inside/team-aquarelle.com-le-figaro
  6. http://www.lasolitaire.com/ml/s00_commun/pdf/historique_participants.pdf#view=FitV
  7. a et b http://www.class40.com/fr/courses/67-la-route-du-rhum---la-banque-postale.htm
  8. a et b http://www.class40.com/fr/courses/3-la-solidaire-du-chocolat.htm
  9. a et b http://www.class40.com/fr/courses/9-transat-quebec---saint-malo.htm
  10. a b c et d http://www.class40.com/fr/courses/96-transat-jacques-vabre.htm
  11. a et b https://www.imoca.org/fr/courses/20-transat-st-barth---port-la-foret.htm
  12. http://www.vendeeglobe.org/fr/fiche-skipper-2016/65/fabrice-amedeo.html
  13. https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/20958/fabrice-amedeo-contraint-a-l-abandon
  14. « Vendée Globe : Abandon de Fabrice Amedeo - Fil infos - Vendée Globe - Voile », sur Sport24, 2020-12-11cet17:02:53+0100 (consulté le 11 décembre 2020)
  15. franceinfo, « Les dernières minutes du vol Rio-Paris reconstituées », sur Francetvinfo.fr, Franceinfo, (consulté le 11 juillet 2020)
  16. « FRANCE 5 - Programmes, vidéos et replay - Pluzz FRANCE 5 », sur France5.fr (consulté le 11 juillet 2020).
  17. http://www.class40.com/fr/courses/112-la-route-du-rhum---destination-guadeloupe.htm
  18. https://www.imoca.org/fr/courses/19-transat-jacques-vabre.htm
  19. « Fabrice Amedeo contraint à l’abandon », sur vendeeglobe.org, (consulté le 11 décembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]