Transat Jacques-Vabre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Transat Jacques Vabre)
Transat Jacques-Vabre
Description de cette image, également commentée ci-après
Des multicoques au quai dans le bassin Paul Vatine au Havre lors de l’édition 2005
Type En double, sans escale et sans assistance
Parcours Transatlantique
Création 1993
Organisateur Association Transat Jacques Vabre
Proch. édition 16e édition
Transat Jacques-Vabre 2023
Record 7 j 22 h 7 min 27 s, en 2017 par Thomas Coville et Jean-Luc Nelias sur Sodebo Ultim

La Transat Jacques-Vabre, aussi appelée la Route du café ou encore Transat en double, par opposition à la Transat anglaise (Transat en solitaire), est une course transatlantique en double (équipages de deux marins) qui se déroule tous les deux ans depuis 1993[1]. Xavier-Laurent Dequest, créateur de la première Route du café, organisée entre Le Havre et Cartagena en avec le partenariat financier des cafés Jacques Vabre. En fonction des années, elle est ouverte aux monocoques 60 pieds IMOCA, 50 pieds ou Class40 et multicoques Multi50, ORMA, MOD 70 ou Ultime. Cette course voit le jour à la suite de la disparition de la transat en double, organisée avec d'autres sponsors, en 1979, 1983 et 1989 et basée sur une double traversée de l'Atlantique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la première édition en 1993, la course se déroule en solitaire. Le port de départ est Le Havre (France).

De 1993 à 1999, le port d'arrivée est Carthagène (Colombie)[2].

De 2001 à 2007, le port d'arrivée est Salvador de Bahia (Brésil).

Entre 2009 et 2011, le port d'arrivée est Puerto Limón (Costa Rica).

En 2013 et 2015, la Transat Jacques-Vabre arrive à Itajaí (Brésil).

Pour l'édition 2017 puis de celle de 2019 l'arrivée est de nouveau à Salvador de Bahia. Le sponsor a voulu rendre hommage à l'épopée du commerce maritime franco-brésilien à la grande époque de la caféiculture.

Pour l'édition 2021, l'arrivée sera pour la première fois en Martinique (baie de Fort-de-France).

Organisation de la course[modifier | modifier le code]

Les multicoques de 50 pieds et 60 pieds (18,28 m) partent une journée plus tard que les monocoques 60, 50 et 40 pieds. Les multicoques 60'ORMA avaient jusqu'à l'édition 2005 un parcours sensiblement plus long, puisqu'ils devaient contourner l'île de l'Ascencion. Ce handicap devait permettre une arrivée groupée après dix jours de mer. Cependant cette variante a disparu pour l'édition 2007. De même, la classe 50' monocoque a disparu au profit de la Class40. Quatre classements sont effectués : 60'ORMA, 60'IMOCA, 50'multicoques et 40'monocoques. En 2011, la Classe 60'ORMA ne participe plus à la course.

Palmarès de la course[modifier | modifier le code]

Première édition : 1993[modifier | modifier le code]

Cette première édition sous le patronage de Jacques-Vabre se court en solitaire entre Le Havre (France) et Carthagène (Colombie). Treize bateaux sont au départ. La course est marquée par le naufrage de Marie Sergent[3].

Deuxième édition : 1995[modifier | modifier le code]

La course se court dorénavant en double entre Le Havre et Carthagène.

Troisième édition : 1997[modifier | modifier le code]

Toujours en duo entre Le Havre et Carthagène.

Quatrième édition : 1999[modifier | modifier le code]

En duo entre Le Havre et Carthagène. L'édition 1999 est endeuillée par la disparition, le , de Paul Vatine, à bord de Groupe André au large des Açores (Portugal)[6].

Cinquième édition : 2001[modifier | modifier le code]

Une course en duo entre Le Havre et Salvador de Bahia (Brésil), trois catégories de bateaux.

Sixième édition : 2003[modifier | modifier le code]

En duo entre Le Havre et Salvador de Bahia (Brésil), avec désormais quatre catégories de bateaux et trente-huit concurrents.

Septième édition : 2005[modifier | modifier le code]

Banque populaire IV, le jour du départ, le 6 novembre 2005

En duo entre Le Havre et Salvador de Bahia (Brésil), quatre catégories de bateaux. Le départ est donné les 5 (pour les monocoques) et (pour les multicoques). 4340 milles (8 037 km) (monocoques 50 et 60 pieds) ou 5190 milles (9 600 km) (détour par l’île de l’Ascension) sont à parcourir cette année. Trente-cinq bateaux sont inscrits :

Huitième édition : 2007[modifier | modifier le code]

Le départ est donné les 3 (pour les monocoques) et (pour les multicoques) du Havre. Les soixante bateaux inscrits pour la 8e édition avaient un parcours commun entre Le Havre et Salvador de Bahia (Brésil).

Neuvième édition : 2009[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le . La course se fait entre Le Havre et Puerto Limón (Costa Rica).

Dixième édition : 2011[modifier | modifier le code]

La course se fait entre Le Havre et Puerto Limón (Costa Rica). Le départ de la dixième édition est donné le à 15 h 00, après avoir été repoussé le pour cause de météo défavorable, des creux de 13 mètres étant annoncés dans l'Atlantique.

Onzième édition : 2013[modifier | modifier le code]

Le départ de la onzième édition devait être donné le pour les monocoques 60 pieds IMOCA et Class40, le pour les Multi50 et le pour les multicoques MOD70 mais une tempête dans la Manche a contraint les organisateurs à reporter le départ au . Le nouveau parcours relie Le Havre à Itajai (Brésil) soit 5 400 milles, sans aucune marque ou passage obligé.

Douzième édition : 2015[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le . Le parcours relie Le Havre à Itajaí (Brésil).

Treizième édition : 2017[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le . Le parcours relie Le Havre à Salvador de Bahia (Brésil) sur un parcours théorique de 4 350 milles.

Quatorzième édition : 2019[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le dimanche . La course relie Le Havre à Salvador de Bahia (Brésil) sur un parcours théorique de 4 350 milles[7]. En raison de leur taille, les multicoques de classe Ultime ne participeront pas à cette édition de la Transat Jacques Vabre. Faute de place dans les ports de départ et d'arrivée, l'organisation de la course n'était pas en mesure de leur assurer la sécurité et la visibilité médiatique nécessaire[8]. Le voit le départ d'une nouvelle course en double dédiée aux ultimes: la Brest Atlantiques.

Quinzième édition : 2021[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le dimanche du Havre[13]. L'épreuve relie Baie de Fort-de-France (Martinique)[14]. Les multicoques de Classe Ultime sont de retour après leur éviction en 2019 pour des questions de sécurité.

Records[modifier | modifier le code]

Le Havre - Salvador de Bahia[modifier | modifier le code]

Parcours de 4 350 milles théoriques.

Date Temps Skipper 1 Skipper 2 Bateau Classe Moyennes Edition
7 j 22 h 7 min 27 s[15] Drapeau de la France Thomas Coville Drapeau de la France Jean-Luc Nélias Sodebo Ultim' multicoque Ultime 22,92 / 24,94 13e
10 j 00 h 38 min 43 s Drapeau de la France Franck Cammas Drapeau de la Suisse Stève Ravussin Groupama 2 multicoque ORMA 18,08 / -- 8e
10 j 19 h 14 min 19 s Drapeau de la France Lalou Roucayrol Drapeau de l'Espagne Alex Pella Arkema multicoque Multi50 16,78 / -- 13e
13 j 07 h 38 min 46 s Drapeau de la France Jean-Pierre Dick Drapeau de la France Yann Eliès St Michel - Virbac monocoque 60 pieds IMOCA 13,61 / -- 13e
17 j 10 h 44 min 15 s[16] Drapeau de la France Maxime Sorel Drapeau de la France Antoine Carpentier V&B monocoque Class40 10,40 / 10,77 13e
22 j 13 h 02 min 05 s Drapeau de l'Italie Giovanni Soldini Drapeau de l'Italie Pietro d'Ali Telecom Italia monocoque 40 8,04 / -- 8e

Nombre de victoires[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Dick a remporté quatre fois l'épreuve dans la classe 60 pieds, et Franck Cammas trois fois dans cette catégorie et une victoire en Ultime.

Jean-Pierre Dick, Franck-Yves Escoffier et Antoine Carpentier sont les seuls marins à avoir remporté cette épreuve sur trois éditions d'affilée.

Décompte effectué après l'édition 2021, pour au moins deux victoires.

Victoires Navigateur Années
4 Jean-Pierre Dick 2001, 2003, 2005 et 2017
4 Franck Cammas 2001, 2003, 2007 et 2021
3 Franck-Yves Escoffier 2005, 2007 et 2009
3 Erwan Le Roux 2009, 2013 et 2015
3 Yann Eliès 2013, 2017 et 2019
3 Charles Caudrelier 2009, 2013 et 2021
3 Antoine Carpentier 2017, 2019 et 2021
2 Paul Vatine 1993 et 1995
2 Yves Parlier 1993 et 1997
2 Roland Jourdain 1995 et 2001
2 Franck Proffit 1999 et 2003
2 Loïck Peyron 1999 et 2005
2 Thomas Coville 1999 et 2017
2 Paul Larsen 2001 et 2003
2 Stève Ravussin 2001 et 2007
2 Pascal Bidégorry 2005 et 2015
2 Yannick Bestaven 2011 et 2015
2 Vincent Riou 2013 et 2015
2 Sébastien Rogues 2013 et 2021

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.bateaux.com/article/21647/l-histoire-de-transat-jacques-vabre-debuts-solitaire-passage-oblige
  2. « Transat Jacques Vabre 2021, vers un retour des Ultim et une course qui s’inscrit dans le futur », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  3. « La navigatrice Marie Sergent sauvée des eaux », sur L'Humanité, (consulté le )
  4. a et b « Voile Multicoques (I), les résultats Transat Jacques-Vabre Le Havre - carthagène (COL) 1993 », sur L'Équipe (consulté le )
  5. « Voiles Monocoques (I), les résultats Transat Jacques-Vabre Le Havre - Carthagène (COL) 1993 », [1993] (consulté le )
  6. « 1999 : 21 OCTOBRE DISPARITION DU HAVRAIS PAUL », sur Paris-Normandie (consulté le ).
  7. « Transat Jacques-Vabre 2019 : un départ sans les Ultimes », L'Équipe, (consulté le )
  8. « Trois classes au départ », sur www.transatjacquesvabre.org, (consulté le )
  9. AFP, « Transat Jacques-Vabre : Gilles Lamiré et Antoine Carpentier s'imposent en Multi50 », L'Équipe, (consulté le )
  10. Guillaume Loisy, « Transat Jacques-Vabre, le jour de gloire de Lamiré-Carpentier en attendant Dalin-Eliès », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le )
  11. Aline Merret, « Transat Jacques Vabre. C’est fait pour Charlie Dalin et Yann Eliès ! », Le Télégramme, (consulté le )
  12. Jacques Guyader, « Transat Jacques Vabre. Brillante victoire de Lipinski et Hardy en Class 40 », Ouest France, (consulté le )
  13. « Transat Jacques Vabre. Trois parcours rallongés pour le prix d'un express », sur Ouest-France, (consulté le ).
  14. « La prochaine Transat Jacques-Vabre partira du Havre, fera un crochet par le Brésil et arrivera en Martinique », sur L'Équipe, (consulté le ).
  15. https://www.ouest-france.fr/sport/voile/transat-jacques-vabre/transat-jacques-vabre-sodebo-s-impose-5375846
  16. « Actualités - V and B, vainqueur de la Transat Jacques Vabre en Class40 avant jury. - Transat Jacques Vabre - Site Officiel », sur Transatjacquesvabre.org (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]