Roland Jourdain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la voile ou un voilier
Cet article est une ébauche concernant la voile ou un voilier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jourdain (homonymie).
Roland Jourdain Sailing pictogram.svg
Transat Jacques Vabre 2013 - Roland Jourdain.JPG

Roland Jourdain au départ de la Transat Jacques-Vabre 2013 au Havre.
Contexte général
Sport Voile
Période active depuis 1985
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (52 ans)
Lieu de naissance Quimper
Surnom Bilou[1]
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014
Bilou et Jean-Luc Nélias au départ de la Barcelona World Race 2007
Roland Jourdain à Saint-Malo en 2002, au départ de la Route du Rhum.

Roland Jourdain, dit « Bilou[1] », est un navigateur français né le à Quimper. Il a remporté la Route du Rhum 2006[2] et en 2010[3] en monocoque (classe 60 pieds IMOCA).

Principaux résultats[modifier | modifier le code]

Route du Rhum[modifier | modifier le code]

Roland Jourdain a remporté deux fois consécutivement la route du Rhum en 2006[2] et 2010[3] dans la catégorie IMOCA.

Vendée Globe 2004-2005[modifier | modifier le code]

Dimanche 7 novembre 2004, au départ du cinquième Vendée Globe, Roland Jourdain est un des grands favoris. En plus de l'expérience, "Bilou" a aussi un bateau flambant neuf: Sill et Veolia.
Mais la "descente" de l'Atlantique ne lui est pas favorable. Au 18e jour de mer, il a 300 milles de retard sur les deux leaders Jean Le Cam et Vincent Riou.
Le 17 décembre, alors qu’il est revenu à 110 milles de Riou, Roland Jourdain se retire de la course à la suite d'une avarie sur sa quille en carbone : fissure au niveau de la tête de quille. « L'affaire se dégrade. La fissure horizontale du côté bâbord de la quille est maintenant visible à l'avant et à tribord. Sous l'effet des vérins hydrauliques, la fissure crache un jus noir, du carbone. Je ne sais pas où cela va s'arrêter. » Il arrive à Hobart le 20 décembre et abandonne officiellement.

Vendée Globe 2008-2009[modifier | modifier le code]

Il prend le départ du Vendée Globe 2008-2009 le 9 novembre 2008 sur le même bateau qu'en 2004, rebaptisé Veolia Environnement. Il est le seul à parvenir à suivre le rythme imposé par Michel Desjoyeaux, futur vainqueur. Le 23 décembre, au sud de la Nouvelle-Zélande, il est 2e, 72 milles derrière Michel Desjoyeaux (Foncia). Les écarts varient peu, et après 56 jours de mer, Veolia passe le Cap Horn quelques heures après Foncia. Le 8 janvier 2009, il heurte violemment un mammifère marin qui endommage la quille et la structure de son bateau. Le lendemain, lors de la vacation, Jourdain déclare : « Je ne peux pas en vouloir à une baleine, elle est sur son territoire ». Il réalise alors une réparation de fortune, qui lui permet de rester en course et de conserver sa seconde place au classement. Le 29 janvier il perd le bulbe de sa quille, mais sans chavirer. Toujours en course, il parcourt 600 miles pour rallier Ponta Delgada aux Açores avant d'être contraint à l'abandon le 2 février par les conditions météo annoncées sur le Golfe de Gascogne.

Le retour au multicoque[modifier | modifier le code]

Le 31 octobre 2010, Roland Jourdain et son sponsor, Veolia Environnement, annoncent leur entrée dans le Multi One Championship, une nouvelle compétition de trimarans monotype de 70 pieds.

Le MOD 70 no 2 est mis à l'eau en juin 2011. Il remporte dans la foulée la Rolex Fastnet Race en aout 2011[4].

Le 10 février 2012, Veolia Environnement rompt son sponsoring à la surprise générale. Roland Jourdain se retrouve sans bateau ni financement à quelques mois de la première course du Multi One Championship, la Krys Ocean Race[5].

Objectif Vendée Globe 2016[modifier | modifier le code]

Roland Jourdain s’est donné comme objectif d’être sur la ligne de départ du prochain Vendée Globe, et recherche un ou plusieurs sponsors qui l’accompagneraient dans cette aventure[6].

Le 13 décembre 2015, Roland Jourdain est conseiller régional de Bretagne sur les listes PS conduites par Jean-Yves Le Drian.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2014
    • 4è de la Transat AG2R La Mondiale avec Martin Le Pape sur le Figaro La Cornouaille[7]
  • 2011
  • 2002
    • 4e : Route du Rhum (sur le monocoque IMOCA Sill)
    • 1er : Regatta Rubicon (sur le monocoque IMOCA Sill)
    • 1er : Grand Prix de Quiberon - Trophée de Larmor-Plage (sur le monocoque IMOCA Sill)
    • 1er : Grand Prix de Marseille - Trophée Crudeli (sur le monocoque IMOCA Sill)
  • 1991
    • 1er : Course de l’Europe (sur le trimaran ORMA RMO)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Louis Le Touzet, « Roland Jourdain Bilou de mer », Libération,‎ (consulté le 29 décembre 2011)
  2. a, b et c « Route du Rhum : victoire de Roland Jourdain en monocoque » [vidéo], sur ina.fr, JT midi Bretagne Pays de la Loire,‎
  3. a, b et c « Route du Rhum: victoire de Roland Jourdain en monocoque IMOCA », Le Point,‎ (consulté le 29 décembre 2011)
  4. « Veolia Environnement remporte la Rolex Fastnet Race 2011 », MultiOneDesign,‎ (consulté le 15 février 2012)
  5. « Veolia arrête le sponsoring », L'Équipe,‎ (consulté le 15 février 2012)
  6. « Actualités », sur Kairos-jourdain.com,‎ (consulté le 30 octobre 2014)
  7. « 4è de la transat AG2R »
  8. (en) « Rolex Fastnet 2011 Multihulls Finish », Rolex Fastnet Race (consulté le 15 février 2012)
  9. « Transat Jacques Vabre 2009 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  10. « 2006 : 8ème Transat AG2R La Mondiale », Transat AG2R (consulté le 29 décembre 2011)
  11. « Transat Jacques Vabre 2005 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  12. « Transat Jacques Vabre 2003 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  13. « Jourdain sur le podium », Le Parisien,‎ (consulté le 29 décembre 2011)
  14. « Transat Jacques Vabre 2001 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  15. « Transat Jacques Vabre 1999 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  16. « 1998 : 4ème Transat AG2R La Mondiale », Transat AG2R (consulté le 29 décembre 2011)
  17. « Transat Jacques Vabre 1997 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  18. « 1996 : 3ème Transat AG2R La Mondiale », Transat AG2R (consulté le 29 décembre 2011)
  19. « Transat Jacques Vabre 1995 », Transat Jacques Vabre (consulté le 29 décembre 2011)
  20. « 1994 : 2ème Transat AG2R La Mondiale », Transat AG2R (consulté le 29 décembre 2011)
  21. « 1992 : 1ère Transat AG2R La Mondiale », Transat AG2R (consulté le 29 décembre 2011)
  22. a et b (en) « Crew List A – Z 1973-2009 », Volvo Ocean Race (consulté le 29 décembre 2011) [PDF]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :