Tanguy de Lamotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tanguy de Lamotte
image illustrative de l’article Tanguy de Lamotte
Tanguy de Lamotte en 2017
Contexte général
Sport Voile
Période active depuis 2001
Site officiel www.initiatives-coeur.fr
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (40 ans)
Lieu de naissance Versailles
Équipe Initiatives Coeur

Tanguy de Lamotte, né le à Versailles, est un navigateur et skipper professionnel français.

Tanguy De Lamotte au départ du Vendée Globe 2016-2017.
Tanguy De Lamotte au départ du Vendée Globe 2016-2017.


Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section n’est pas rédigée dans un style encyclopédique. Améliorez sa rédaction !

Tanguy Frizon de Lamotte de Règes est le fils de Patrice Frizon de Lamotte de Règes, architecte, et de Sabine Poisson. On notera que son arrière-grand-tante Antoinette Frizon de Lamotte de Règes (1900-1979), épouse de Charles de Broc (1899-1981), est la grand-mère de deux autres navigateurs : Bertrand de Broc et Marc Guillemot.

Après des études secondaires au Lycée Hoche à Versailles, Tanguy de Lamotte obtient son diplôme d’architecte naval à l'institut de Southampton au Royaume-Uni, où il intègre l'équipe technique d'Ellen MacArthur. Il travaille ensuite quelques années chez un accastilleur de Honfleur[1].

Le navigateur se lance en parallèle dans les régates et les courses à la voile, où il remporte le Mondial Class40 en 2008 et en 2011 la Fastnet Race en Class40[2], et construit un Classe Mini dans l’objectif de réaliser la Mini Transat 2005 où il termine à la 7e place[3].

En 2013, il finit 10e lors de sa première participation de la 7e édition du Vendée Globe, à bord du premier bateau Initiatives-Cœur, portant les couleurs de l'association humanitaire Mécénat Chirurgie cardiaque qui permet à des enfants du monde de se faire opérer en France lorsque c'est impossible dans leur pays d'origine[2].

Il finit 8e de la Transat Jacques-Vabre 2013 avec le comédien belge François Damiens avec seulement 9 secondes d'avance sur Team Plastique skippé par Alessandro Di Benedetto et Alberto Monaco[4].

Le 6 novembre 2016, il prend le départ du Vendée Globe sur le deuxième Initiatives-Cœur. Malheureusement, Tanguy doit abandonner son objectif sportif de faire le tour du monde en 80 jours à la suite d'une avarie à la tête de mât. Il rentre aux Sables-d'Olonne dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 novembre 2016 vers 2 heures du matin. Il pénètre dans le chenal à 12h30, accueilli par tous ses proches et ses supporters qui ont suivi son court mais intense périple.

En 2017, Tanguy décide de mettre sa carrière de skipper entre parenthèses pour se consacrer à un projet familial. Il annonce qu'il confiera la barre de son bateau à une navigatrice de confiance et de talent, Samantha Davies. Ensemble, ils participent à la Transat Jacques Vabre qui constituera la dernière course de Tanguy en tant que skipper d'Initiatives-Coeur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Greuil, « Voile: Tanguy de Lamotte, petit Poucet et grand cœur », sur L'Obs, (consulté le 23 mars 2016)
  2. a et b « Voile: Tanguy de Lamotte vainqueur de la bataille des cœurs sur le Vendée Globe », publié dans Le Point le 4 octobre 2012. Consulté le 18 février 2012.
  3. « Tanguy de Lamotte » sur le site citevoile-tabarly.com. Consulté le 19 février 2013.
  4. sur transat-jacques-vabre.com
  5. [vidéo] Arrivée de la Normandy Channel Race 2011 sur YouTube
  6. (en) « Class 40 Fleet finishes their Marblehead to Halifax Race », sur le site de la Marblehead to Halifax Ocean Race,
  7. Bernard Plante, « Les jeux sont faits », sur le site Canoë,

Liens externes[modifier | modifier le code]