Hippolyte (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hippolyte
Description de l'image Hippolyte auteur bd.jpg.
Naissance (43 ans)
Nationalité Française
Profession
Formation

Hippolyte, de son vrai nom Franck Meynet, né le , est un illustrateur et un auteur français de bande dessinée. Installé à La Réunion, il est l'auteur de plusieurs séries dont les adaptations de Dracula et du Maître de Ballantrae de Robert-Louis Stevenson et un des principaux auteurs de BD Reportage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance dans les Alpes puis il intègre l'École Émile-Cohl de Lyon, spécialisée dans l'illustration et le dessin animé.

S'ensuit une expérience dans une start-up du net qu'il quitte rapidement. Ses activités portent ensuite sur l'illustration pour les magazines (Le Monde, Le Nouvel Observateur, Le Nouvel Hebdo, Epok...), puis l'édition (Alain Beaulet, Nathan, Glénat...).

En marge d'expositions en France et à l'étranger, il réalise en bande dessinée une adaptation du Dracula de Bram Stoker (Glénat), travail pour lequel il reçoit le prix du meilleur album de l'année à la Foire du livre de Bruxelles en 2004[1].

Puis il se lance, en 2006, dans la mise en images du Maître de Ballantrae de Robert-Louis Stevenson, pour les éditions Denoël Graphic[2].

Chez l'éditeur réunionnais Centre du monde, il participe aux albums BD collectifs Marmites créoles en 2010[3],[4], Musiques créoles en 2011[5],[6]; Légendes créoles en 2013 et Chaleurs créoles en 2016.

Paru en 2013, le livre Ziskakan, illustré par Hippolyte et Emmanuel Prost, avec l'écriture musicale de Daniel Riesser et une préface de Danyèl Waro, est le résultat d'un travail pour un spectacle sons et dessins du groupe réunionnais Ziskakan retransmis sur grand écran, sur la scène du théâtre en plein air de Saint-Gilles les Bains en 2011[7].

En 2014, il publie l'album BD La Fantaisie des Dieux, sur un texte de Patrick de Saint-Exupéry, racontant la tragédie du Rwanda en 1994[8],[9]. Pour le magazine Télérama, en  : « les auteurs relatent finement et pudiquement l'horreur, lui donnant ainsi d'autant plus de force[10] ». Fin , pour le même magazine Télérama, l'album fait partie des « 10 meilleures BD de l’année 2014[11] ».

Son album Les Ombres, avec Vincent Zabus aux éditions Phébus, une fable sur l'exil de 200 pages[12], reçoit également plusieurs distinctions : Prix Laurence Tran[13], Prix des libraires Lucioles, Prix des Lycéens d'Ile de France, ....

Hippolyte collabore régulièrement dans la revue XXI avec de la BD-reportage ː L'Afrique de papa, Les Enfants de Kinshasa (nominé pour le Prix Albert Londres)[14], Hold-up sur Les Chagos, Bataye kok, On a marché sur les australes.

Il travaille également avec le milieu de la musique en réalisant des visuels d'album (Tumi and the Volume, Ziskakan, Laurent de Wilde, Danyèl Waro, Maudit Tangue, KilKil, Mothra Slapping Orchestra, etc) et des clips en film d'animation (pour le groupe Tapkal).

En 2016, Hippolyte lance le concept Rock & BD à La Réunion, invitant des artistes à réaliser des affiches de concerts fictifs (The Doors à Mafate, Miles Davis à Manapany, ...)[15], puis déplace le concept sur d'autres territoires via son collectif Contrebande, en Auvergne, à Paris (dans le cadre du Paris Jazz Festival) ainsi qu'à l'île Maurice.

Depuis 2018, il crée une série d'affiches des lieux de La Réunion avec Guillaume Plantevin au sein de leur structure, L'Affiche d'une Île [16].

Publications[modifier | modifier le code]

Albums BD[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Contes et Légendes des héros de montagne, texte de Christian Léourier, éditions Nathan, 2001.
  • Sulov Et Autres Légendes De Châteaux - Contes Slovaques, texte de Sonia Cédille, Syros jeunesse, 2001.
  • Illustrations avec Photoshop (collectif) éditions Eyrolles, 2003.
  • Le Rêve d’Icare, texte de Jean-Côme Noguès, éditions Nathan, 2005.
  • Contes et Légendes des 7 Merveilles du Monde, éditions Nathan 2008.
  • Ziskakan, livre graphique sur le groupe Ziskakan (illustrations et photos), avec Emmanuel Prost, avec l'écriture musicale de Daniel Riesser et une préface de Danyèl Waro, Des Bulles dans l'Océan, 2013
  • La mer n'est pas assez grande, de Kito de Pavant et Jean-Loup Robertier, photos de Maud Bernos, éditions Privat, 2017 [20]

Reportages[modifier | modifier le code]

  • L'Afrique de Papa, reportage BD pour la revue XXI, , n°6
  • Les Enfants de Kinshasa, reportage BD pour la revue XXI, hiver 2012, n°17[21]
  • Bataye kok, reportage BD pour la revue XXI, automne 2014, n°28
  • Diego Suarez, reportage photos pour la revue Fragments, , n°2
  • Hold-up sur Les Chagos, reportage BD pour la revue XXI, été 2017, n°39
  • On a marché sur les australes, reportage BD pour la revue XXI, printemps 2018, n°42

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Magneron, « Hippolyte - Bibliographie, BD, photo, biographie », sur bedetheque.com (consulté le 7 novembre 2018)
  2. Stéphane Beaujean, « Le Maître de Ballantrae, Hippolyte : les deux frères », dBD, no 7,‎ , p. 29.
  3. Recettes de la Réunion et de l’océan Indien en BD : Marmites Créoles, sur Réunionnais du Monde, décembre 2011
  4. Didier Quella-Guyot, Marmites créoles, sur BDZoom, 22 février 2011
  5. Musiques créoles : nouvel album du Cri du Margouillat, sur Réunionnais du Monde, décembre 2011
  6. Musiques créoles (Centre du Monde/Cri du Margouillat), sur Li-An, 2 décembre 2011
  7. « Ziskakan, la musique en images », sur Clicanoo,
  8. Frédéric Potet, « Mémoire vive au Rwanda », sur Le Monde,
  9. Christian Missia Dio, « La Fantaisie des Dieux - Par Hippolyte & Patrick de Saint-Exupéry - Editions les Arènes », sur Actua BD,
  10. Laurence Le Saux, « La bédéthèque idéale #52 : la tragédie rwandaise, trait pour trait », sur Télérama, 26 juin 2014.
  11. Laurence Le Saux, « La bédéthèque idéale : les 10 meilleures BD de l’année 2014 », sur Télérama, 22 décembre 2014.
  12. Jacques Schraûwen, « Les Ombres », sur RTBF, .
  13. « Lauréats 2015 : Vincent Zabus et Hippolyte pour leur Bande Dessinée « Les Ombres » », sur Fondation Laurence Tran,
  14. « Exposition « Les enfants des rues de Kinshasa » à la galerie du Crous », sur La Montagne,
  15. Azenda, « Rockambolesque ! », sur Réunion.orange.fr,
  16. « L'affiche d'une île / Guillaume Plantevin et Hippolyte ! », sur Réunion.fr,
  17. Rédaction, « Petit à Petit construit son nid », sur BDZoom,
  18. Benjamin Roure, « L'ange Dietrich », sur Le Monde,
  19. Benoit Cassel, « Minik », sur Planète BD,
  20. Isabelle Petit-Felix, « Le navigateur Kito de Pavant a de nouveaux projets », sur France 3,
  21. Olivier Hervé, « XXI T17 - Enfants de Kinshasa (kiosque) », sur Planète BD,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Beaujean, « Le Maître de Ballantrae, Hippolyte : les deux frères », dBD, no 7,‎ , p. 29.
  • Vincent Zabus (int.), Hippolyte (int.) et Cathia Engelbach, « Incroyable [n']est [pas] belge ! », dBD, no 143,‎ , p. 60-65.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :