Marc Guillemot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillemot.

Marc Guillemot
Image illustrative de l’article Marc Guillemot
Marc Guillemot au départ du Vendée Globe 2012-2013.
Contexte général
Sport Voile
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (60 ans)
Lieu de naissance Quimper (Finistère)

Marc Guillemot, né le à Quimper, est un navigateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolescent à Quimper, il pratique la voile assidûment avec Bertrand de Broc sur les traces des frères Poupon à Bénodet.

Il termine 2e de la Transat Anglaise en solitaire puis 2e de la Route du Rhum en 2002. Choisi comme skipper en 2005 par le groupe industriel SAFRAN, il termine 7e de la Route du Rhum - La Banque Postale à bord d'un monocoque 60 pieds loué par son sponsor. En 2007, à bord de Safran, son nouveau monocoque 60 pieds IMOCA, il termine second de la Transat Jacques-Vabre avec Charles Caudrelier puis ensemble, en 2009, ils la remportent. En 2008, il s'engage dans l'Artemis Transat, la mythique course en solitaire, et touche le but en 4e position. Il complète le podium de la Route du Rhum à bord de son monocoque Safran en 2010 et 2014. Il aligne trois podiums sur les cinq « Route du Rhum » d'affilée de 1998 à 2014 sans aucun abandon.

Marc Guillemot avec son Safran termine 3e du Vendée Globe 2008-2009 après avoir participé au sauvetage de Yann Éliès. Il achève sa course sans quille perdue suite à une collision avec un cétacé au Sud des iles Kerguelen.

En 2012, quelques heures après le départ du Vendée Globe, il perd une nouvelle fois la quille de son IMOCA. Cette fois, la quille en titane conçue et étudiée par les ingénieurs du Groupe Safran se brise quelques heures après le départ. Plusieurs erreurs de mise en oeuvre apparaissent lors des expertises de la tête de quille restée solidaire du bateau. Le Vendée Globe 2012-2013 dure 5H30 et Marc Guillemot est contraint de rentrer aux Sables-d'Olonne. La quille de rechange non préparé est inutilisable, c'est le premier abandon de l'édition 2012[1].

En 2016, le chef de projet du projet Safran décide de confier la gestion du bateau et de l'équipe et à une autre structure. Marc Guillemot aura accumulé 10 podiums sous les couleurs de Safran. Le projet Safran s'écroule l'année suivante, le Groupe aéronautique interrompre son partenariat.

En 2017, Marc Guillemot et Dominic Bourgeois, journaliste, lancent l'association Trophée des Multicoques.

2018 sera l'année de la renaissance de ce Trophée des Multicoques qui, dans les années 80, a permis l'évolution des multicoques. Cette manifestation s'est déroulé à La Trinité sur Mer du 28 au 31 août. L'édition 2 est programmé en 2019 du 28 au 31 août.

Marc Guillemot lance un nouveau projet: Duo Mixte sur La Solitaire du Figaro.

Le concept original est simple: sélectionner une fille et un garçon parmi de jeunes talents d'âge situé entre 18 et 30 ans pour courir sur deux saisons la Solitaire du Figaro et le programme associé. Le projet sera basé à La Trinité/Mer pour la partie nautique et sur l'autre rive dans les locaux SOG à St Philibert pour la préparation sportive et la tenue administrative.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est cousin avec le navigateur Bertrand de Broc[2].

Il est le père du comédien Nicolas Guillemot.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2018
    • 1er au Spi Ouest France en Open 7,50 sous les couleurs de WellnessTraining.
    • Organisation du Trophée des Multicoques du 28 au 31 août
  • 2017
    • Lancement de l’association Trophée des Multicoques
  • 2015
    • 6e de la Transat Jacques Vabre MACSF
    • 1er au Spi Ouest France en Open 7,50
    • Travail de conception du nouveau Safran avec l'équipe de Sailing Organisation Guillemot
  • 2014
    • Etude du monocoque Safran II avec l'équipe de Sailing Organisation Guillemot
    • 3e de La Route du Rhum,
    • Formation H-Corth management/coaching
  • 2013
    • 2e : Transat Jacques Vabre
  • 2012
    • Record de la traversée de l’Atlantique Nord,
    • 1er au Spi Ouest France en Open 7,50    
  • 2004
    • 3e : Grand prix Petit Navire - Défi de Douarnenez (sur le 60 pieds Orma Gitana 10)
    • 9e : Grand prix de la Trinité-sur-Mer (sur le 60 pieds Orma Gitana 10)
    • 10e : Transat Québec-Saint-Malo (sur le 60 pieds Orma Gitana 10)
    • Abandon : Transat anglaise (sur le 60 pieds Orma Gitana 10, dérive cassée)
    • Abandon : Grand prix de Fécamp (sur le 60 pieds Orma Gitana 10)
  • 2002
    • 2e : Championnat du monde ORMA
    • 2e : Route du Rhum (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE-Team ETHYPHARM)
    • 2e : Grand Prix de Douarnenez - Défi Petit Navire (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE-Team ETHYPHARM)
    • 2e : Grand Prix de l'École Navale (coskipper avec Nicolas Groleau de l'Open 7.50 Atchoum)
    • 3e : Grand Prix de Lorient (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE-Team ETHYPHARM)
    • Abandon : Course des phares (déchirage des voiles puis démâtage sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
  • 2001
    • Abandon : Transat Jacques-Vabre (fissures sur le pont de coque centrale du 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE-Team ETHYPHARM, avec Yann Guichard)
    • Abandon : Cherbourg-Taragone (casse de l'étrave du 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE-Team ETHYPHARM)
  • 2000
    • 2e : Championnat du monde ORMA
    • 2e : Transat Québec-Saint-Malo (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
    • 2e : C1Star (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
    • 3e : Grand prix de Royan (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
    • 5e : Grand prix de la Trinité-sur-Mer (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
  • 1999
    • Abandon : Transat Jacques-Vabre (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE,avec Jean-Luc Nélias casse de la dérive, puis assistance à l'équipage de Paul Vatine)
    • Abandon : Course de l'Europe (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE, perte d'un équipier au large des Baléares)
  • 1998
    • 4e : Route du Rhum (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE, en 12 jours 19 heures et 49 minutes)
    • 3e : Grand prix de Royan (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
    • 6e : Grand prix de la Trinité-sur-Mer (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE)
  • 1997
    • 4e : Grand prix de Fécamp (sur le 60 pieds ORMA Biscuits LA TRINITAINE)
    • 5e : Tour de l'Europe (sur le 60 pieds ORMA Biscuits LA TRINITAINE)
    • 5e : Grand prix de Royan (sur le 60 pieds ORMA Biscuits LA TRINITAINE)
    • Abandon : Transat Jacques-Vabre (sur le 60 pieds ORMA Biscuiterie LA TRINITAINE, avec Sidney Gavignet)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le 11 décembre 2009, Marc Guillemot a été promu chevalier de l'Ordre national du Mérite[4],[5]. Cette distinction lui a été remise en reconnaissance de son intervention auprès de Yann Éliès lors du Vendée Globe 2008-2009.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

  • Marc Guillemot, Christine Vannier, Vrai faux solitaire, Éditions Glénat, , 149 p. (ISBN 978-2-7234-7339-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Avarie sur Safran, Marc Guillemot contraint à l’abandon », sur Vendée Globe (consulté le 6 novembre 2016)
  2. Philipe Eliès, « Vendée Globe : Guillemot choqué par les propos de Lagravière », sur www.letelegramme.fr, (consulté le 9 décembre 2016)
  3. AFP, « Tour d'Espagne - Victoire finale du Français Marc Guillemot », Le Télégramme.com, (consulté le 20 juillet 2010)
  4. « Marc Guillemot promu Chevalier de l’Ordre National du Mérite », Conseil Général de Vendée, (consulté le 20 juillet 2010)
  5. « Guillemot promu chevalier de l'Ordre national du mérite », sports.fr, (consulté le 20 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]