Bel (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groupe Bel)

Bel
logo de Bel (entreprise)

Création 1865 à Orgelet (Jura)
Fondateurs Jules Bel
Forme juridique Société anonyme
Slogan Pour tout, pour le meilleur
Siège social Suresnes
Drapeau de France France
Direction Antoine Fiévet (PDG)[1]
Actionnaires 71,13% Unibel
24,06 % Lactalis
Activité Industrie agroalimentaire
Produits Fromages
Effectif 13.000 (2018)
SIREN 542 088 067
Site web https://www.groupe-bel.com/fr/

Chiffre d'affaires en augmentation 3,455 milliards d'euros (2020)[2]
+1,5 %[2]

La société Bel est une entreprise de l'industrie agroalimentaire ayant son siège à Suresnes dans les Hauts-de-Seine en région Île-de-France. Ses différents sites de transformation fabriquent et commercialisent des fromages industriels à pâte cuite, demi-cuite ou pressée dont beaucoup en portions. Les « Établissements Jules Bel » sont fondés en 1865 à Orgelet (Jura).

Les marques commerciales de cette société implantée dans une trentaine de pays sont distribuées dans 120 pays[3].

L'entreprise Bel, aujourd'hui dirigée par Antoine Fiévet[4], est cotée à la Bourse de Paris. Elle a pour actionnaire majoritaire la société Unibel (dont la famille Fiévet est le premier actionnaire[5]). Bel a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 3,455 milliards d'euros[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1865 que les « Établissements Jules Bel » sont créés à Orgelet (Jura).

La marque commerciale La vache qui rit[6] quant' a elle n'est déposée qu'en1921.

En 1929, Bel crée sa première filiale au Royaume-Uni puis en Belgique en 1933.

La marque Bonbel est lancée en 1947 puis c'est au tour de la marque Babybel en 1952.

En 1959, une filiale est créée en Allemagne . Cette année marque également l'acquisition de la marque Port Salut déposée en 1874 et du « secret de Darfeld » à l'origine du fromage créé en 1815 par des moines.

La vache qui rit apéritif cocktail nature est lancée en 1960 (elle deviendra Apéricube en 1976).

En 1965, une filiale est en suite créée en Espagne qui deviendra Bel España.

La marque Kiri[7] est lancee en 1966

1967 marque la création d’une filiale aux Pays-Bas qui deviendra Bel Nederland.

En 1968, les Fromageries Picon entrent dans le groupe Bel.

C'est en 1970 que la première filiale du groupe ouvre aux États-Unis.

1972 marque l'acquisition de la société Samos, fabriquant le Samos 99 et le lancement de la marque Sylphide.

En 1973, la marque acquière Crowson en Grande-Bretagne qui deviendra Bel UK et création d’une filiale en Suisse qui deviendra Bel Suisse.

Une filiale au Maroc en 1974 (elle deviendra SIALIM.)

La Société anonyme des fermiers réunis (SAFR) et de ses filiales (Rouy, Le Roitelet, etc.) est integree dans le Groupe Bel en 1976.

En 1977, la marque acquière une société italienne qui deviendra Bel Cademartori. Lancement de la marque Mini Babybel.

En 1978, elle acquière une société en Suède qui deviendra Bel Sverige.

  • 1983 : Création de la filiale Néerlandaise : BELDIS NL BV à IJsselstein (U) Pays-Bas.
  • 1989 : Acquisition de la société Adler en Allemagne qui deviendra Bel Adler (Edelcreme).
  • 1990 : Lancement de la marque Mini Bonbel.
  • 1991 : Acquisition de la société Maredsous en Belgique.
  • 1994 : Acquisition de la société Cademartori en Italie devenue Bel Cademartori en 2001 et de la société Queserías Ibéricas en Espagne.
  • 1995 : Lancement de Pik & Croq’. Création de Pick and Mix avec le lancement de 6 au Choix.
  • 1996 : Acquisition de la société Lacto Ibérica au Portugal (Limiano, Terra Nostra) et de la société Kaukauna aux États-Unis qui deviendra Bel Kaukauna.
  • 1998 : Création d’une filiale en Égypte (Bel Egypt) et acquisition de Middle East Food Industry qui deviendra Société Alimentaire Bel Egypt. Acquisition de Kraft Chorzele en Pologne, qui deviendra Bel Polska. Lancement de la marque Mini Babybel jaune au Maasdam.
  • 2000 :
    • Acquisition de la société Zeletavska Syrarna en République Tchèque (Zeletava, Apetitto) et de la société Zempmilk en Slovaquie (Karicka).
    • Le groupe Bel ferme l'usine de la fromagerie Picon à Saint-Félix
  • 2001 : Création d’une filiale en Algérie (Bel Algérie)[8].
  • 2002 : Acquisition des actifs Merkts et Owl ’s Nest par Bel Kaukauna aux États-Unis. Acquisition de Syrokrem en Slovaquie. Création de filiales en Grèce (Fromageries Bel Hellas) et en Tunisie (Bel Tunisie). Cession de l’activité « pâtes molles » de la SAFR. Acquisition auprès de Royal Wessanen du groupe néerlandais Leerdammer et de ses filiales européennes implantées en Allemagne, en France, en Italie, au Royaume-Uni, en Belgique et en République Tchèque[9].
  • 2003 :
    • Le groupe Bel ferme la fromagerie de Venarey-les-Laumes.
    • Cession de l'activité Manchego de la société Queserías Ibéricas, filiale de Bel.
  • 2005 : Cession des activités rassemblées sous la marque Cademartori. Création d’une filiale en Syrie (Bel Syrie).

En 2007, Bel acquiert la marque Boursin auprès d'Unilever pour 400 millions d'euros[10].

En octobre 2016, Bel acquiert pour 850 millions d'euros une participation de 65 % dans le groupe MOM, qui possède notamment les marques Mont Blanc et Materne[11].

En octobre 2020, le groupe annonce le lancement prochain d'un Boursin et d'un Babybel à base végétale[12].

En mars 2021, Bel annonce un accord avec Lactalis, lui vendant la marque Leerdammer, mais aussi ses filiales allemandes, italiennes et ukrainienne contre la participation de 23,16% que détient Lactalis dans Bel[13].

Identité visuelle (logotype)[modifier | modifier le code]

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Les principaux actionnaires sont[15] :

  • Unibel 67,7 % : Unibel a été créée en août 1921 par la famille Fiévet[6] qui en est toujours le premier actionnaire (70e fortune de France en 2009 avec 427 M€)[16].
  • Lactalis 24,01 %
  • Autres actionnaires 4,6 %
  • Administrateur et dirigeant 3,4 %
  • Autocontrôle 1,2 %

Sites de production en France[modifier | modifier le code]

Les sites de production du Groupe Bel en France sont situés à Lons-le-Saunier, Dole, Sable-sur-Sarthe, Évron, Croisy-sur-Eure, Vendôme, La Ferté-Bernard et Mayenne[17].

Marques et gammes[modifier | modifier le code]

Bel a acheté ou/et développé une gamme de plus de 30 marques internationales. Parmi celles-ci, Adler-Edelcrème, Apéricube (1960), BabyBel (1952), Bonbel (1947), Boursin (2007), Cantadou, Cousteron, Karička, Karper (2006), Kaukauna, Kiri (1966), Leerdammer (2002), Limiano, Maredsous, Materne, Mont Blanc, Merkts, Picon, Pom'Potes, Port Salut (2012), Price's, Régal Picon, Smetanito / Želatava, Sylphide, Syrokrém, Terra Nostra, Toastinette, La vache qui rit (1921), Wispride[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « information financière annuelle - résultats 2018 », sur https://www.groupe-bel.com (consulté le 30 octobre 2019)
  2. a b et c « Bel : année 2020 dans le vert grâce à ses marques phares, l'Amérique et l'Asie », sur https://www.lefigaro.fr (consulté le 25 mars 2021)
  3. « Le français Bel vend ses fromages partout dans le monde », sur https://www.la-croix.com (consulté le 10 septembre 2020)
  4. « [NOMINATION] Citeo : Antoine Fiévet élu président de l'éco-organisme », sur Actu-Environnement (consulté le 23 juillet 2021)
  5. « Actionnariat d'Unibel », sur https://www.tradingsat.com (consulté le 10 septembre 2020)
  6. a et b « Biographie Robert Fiévet », sur www.whoswho.fr
  7. « Kiri Goûter Biscuits croustillants de Kiri », sur LSA (consulté le 11 juin 2018)
  8. « Fromagerie Bel Algerie,spa, 42, Rue De La Madeleine », sur dz.kompass.com (consulté le 11 juin 2018)
  9. Leerdammer intègre les Fromageries Bel, LSA Conso, 22 septembre 2002
  10. « Bel : l'achat de Boursin va faire monter l'endettement - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 21 mai 2018)
  11. Le groupe fromager Bel conclut le rachat de MOM, Le Figaro, 20 octobre 2016
  12. « Bientôt un Boursin et un Babybel 100% végétaux », sur CNEWS (consulté le 16 octobre 2020)
  13. Marie-Josée Cougard, « Bel veut prendre un nouveau départ cédant les fromages Leerdammer à Lactalis », sur Les Echos,
  14. « Nouvelle identité pour Bel », sur www.lhotellerie-restauration.fr (consulté le 10 juin 2020)
  15. « Groupe Bel - Document de référence 2018 », sur http://www.groupe-bel.com/fr, (consulté le 28 mai 2019)
  16. « Les 500 plus grandes fortunes de France en 2016 - Challenges.fr », sur Challenges (consulté le 18 décembre 2016)
  17. « Le Groupe Bel - Un groupe pionnier à l’international », sur https://www.groupe-bel.com/fr (consulté le 24 avril 2019)
  18. « Le Groupe Bel - Discover Bel’s brands », sur https://www.groupe-bel.com/fr (consulté le 3 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]