Transat Jacques-Vabre 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Transat Jacques Vabre 2011
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la course
Généralités
Sport Course au large
Organisateur(s) Pen Duick S.A.S.
Édition 10e
Type / Format En double, sans escale et sans assistance
Lieu(x) Entre Le Havre Drapeau de la France France et
Puerto Limon Drapeau du Costa Rica Costa Rica
Date à partir du
Participants 36 bateaux (16 abandons)

Palmarès
Vainqueur Yves Le Blevec et Samuel Manuard (Multi50)
Jean-Pierre Dick et Jérémie Beyou (IMOCA)
Yannick Bestaven et Eric Drouglazet (Classe40)

Navigation

La Transat Jacques-Vabre 2011 est la dixième édition de la Transat Jacques-Vabre, aussi appelée La Route du café. Le départ, initialement prévu le à 13 h 02, a été reporté en raison des conditions météorologiques[1] et a été donné le à 15 h 00[2] du Havre avec une arrivée à Puerto Limon au Costa Rica.

En monocoque 60 pieds IMOCA, la course est remportée le à 9 h 14 (CET) par Jean-Pierre Dick et Jérémie Beyou à bord de Virbac-Paprec 3, en 15 j 18 h 13 min 54 s.

Type de bateau[modifier | modifier le code]

Trois types de bateaux sont admis à participer :

  • Des voiliers monocoque d'une longueur comprise entre 59 et 60 pieds, c'est-à-dire d'environ 18 mètres. Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe des 60 pieds IMOCA.
  • Des voiliers monocoques dont la longueur est de 40 pieds soit 12,19 m. Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe Class40.
  • Des voiliers multicoque dont la longueur est de 50 pieds soit 15,24 m. Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe Multi50.

Parcours[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Trente-six skippers sont inscrits pour la course (13 IMOCA, 16 Class40 et 7 Multi50)[3].

IMOCA[modifier | modifier le code]

Ces bateaux sont conçus pour des tours du monde comme le Vendée Globe soit en solitaire, soit en double. La plupart de ces bateaux prépare le Vendée Globe 2012-2013 (onze des treize participants y sont déjà inscrits[4]).

Nom du bateau Année de
lancement
N° voile Concurrent1 Concurrent2 Remarques
Akena Vérandas[5] 2007 FRA 14 Arnaud Boissières Gérald Veniard Ex-PRB
Banque Populaire VI [6] FRA19 Armel Le Cléac'h Christopher Pratt Ex-Foncia 2[7]
Bureau Vallée 2007[8] FRA 35 Louis Burton Nelson Burton Ex-Delta Dore
Cheminées Poujoulat FRA 2012 Bernard Stamm Jean-François Cuzon
DCNS 1000 [9] FRA 1000 Marc Thiercelin Luc Alphand
Gamesa GBR 3 Mike Golding Bruno Dubois Ex-Ecover[10]
Groupe Bel [11] FRA 360 Kito de Pavant Yann Regniau
Hugo Boss [12] GBR 99 Alex Thomson Guillermo Altadill
MACIF [13] FRA 312 François Gabart Sébastien Col
Mirabaud [14] SUI 9 Dominique Wavre Michèle Paret
PRB [15] FRA 85 Vincent Riou Hugues Destremau
Safran [16] FRA 25 Marc Guillemot Yann Eliès
Virbac Paprec 3 [17] FRA 06 Jean-Pierre Dick Jérémie Beyou

CLASS40[modifier | modifier le code]

Les Class40 dans le bassin Paul Vatine
Nom du bateau Année de
lancement
N° voile Concurrent1 Concurrent2 Remarques
11th Hour Racing[18] 2008 USA60337 Nicholas Halmos Hugh Piggin
40 Degrees[19] 2009 GBR 90 Hannah Jenner Jesse Naimark-Rowse
Aquarelle.com[20] FRA 98 Yannick Bestaven Eric Drouglazet
Avis Immobilier[21] 2007 FRA 47 Eric Galmard François Scheeck
Bureau Veritas - Dunkerque Plaisance[22] 2011 FRA 109 Stéphane Le Diraison Thomas Ruyant
Comiris Pole Santé Elior[23] 2009 FRA 83 Thierry Bouchard Gilles Berenger
Concise 2[24] 2010 GBR 93 Ned Collier Wakefield Sam Goodchild
eRDF - Des pieds et des mains[25] 2007 FRA 52 Damien Seguin Yoann Richomme
Groupe Picoty[26] 2010 FRA 85 Jacques Fournier Jean-Christophe Caso
Gust Buster[27] 2011 FRA 93 Anna Maria Renken Jakica Jesih
Hip Eco Blue[28] 2007 FRA 42 Andrea Fantini Tommaso Stella
Initiatives - Alex Olivier [29] 2007 GBR 30 Tanguy de Lamotte Éric Péron
Lecoq Cuisine[30] USA 46 Éric Lecoq Éric Defert
Partouche[31] 2011 FRA 113 Christophe Coatnoan Étienne Laforgue
Phoenix Europe Express[32] 2006 FRA 20 Stéphanie Alran Jean-Edouard Criquioche
Solo [33] 2008 NOR 12212 Rune Aasberg Simen Lovgren

MULTI50[modifier | modifier le code]

Nom du bateau Année de
lancement
N° voile Concurrent1 Concurrent2 Remarques
Actual[34] 2009 FRA 53 Yves Le Blevec Samuel Manuard
Crêpes Whaou! 3[35] 2009 FRA 03 Franck-Yves Escoffier Antoine Koch
FenetreA - Cardinal[36] 2000 (modifié 2003) FRA 05 Erwan Le Roux Didier Le Vourch
Maitre Jacques[37] 2005 (refit 2011) FRA 02 Loïc Fequet Loic Escoffier
Monopticien.com[38] 1995 FRA 12 Julien Mabit Étienne Mabit
Naviguez Anne Caseneuve[39] 2001 FRA 04 Aubin Houdet Caseneuve Anne Caseneuve Non-partant[40]
Prince de Bretagne[41] 2009 FRA 40 Lionel Lemonchois Matthieu Souben

Records actuels[modifier | modifier le code]

Le record absolu est détenu par Franck Cammas et Stève Ravussin sur Groupama en 10 jours 0 heure 38 minutes et 43 secondes sur un Multicoque 60 pieds (non admis cette année) en 2007 entre Le Havre et Salvador de Bahia (Brésil).

Course[modifier | modifier le code]

Prologue[modifier | modifier le code]

Le départ ayant été reporté, les 35 concurrents participent le à 13 h 2 à un prologue en baie du Havre : un parcours côtier de 13 milles sous forme d’aller retour sous le cap de la Hève (celui initialement prévu dans le programme). Le programme de sortie des bateaux est donc maintenu : les premiers IMOCA et Class40 quittent les quais du bassin Paul Vatine à 10 h 30, paradent devant les spectateurs jusqu’au quai des Abeilles, devant le parking du Musée André Malraux, avant de prendre la mer[1].

Premiers jours de course et premiers abandons[modifier | modifier le code]

Le premier jour de course est consacré à la sortie de la Manche et de son gros trafic de navires (Rail d'Ouessant et des Casquets). Beaucoup de vent et une première nuit très agitée à cause du passage d'un front météorologique en Manche. Au pointage du à 20 h 00, pour les Multi 50 Actual mène devant Crêpes Whaou! et Prince de Bretagne, pour les IMOCA on trouve Virbac-Paprec 3 devant PRB et Macif et pour les Class40 Aquarelle.com devant Concise et Bureau Veritas-Dunkerque Plaisance[43]. Cette première journée a également été marquée par plusieurs abandons. Le premier a été le duo de français Éric Lecoq-Éric Defert sur Lecoq Cuisine en raison de douleurs au bas du dos d'Éric Lecoq[44]. Ce fut ensuite au tour du Multi50 Monopticien.com de Julien et Étienne Mabit, Une pièce du safran central ayant cassé[45]. Le troisième abandon est celui du class40 Comiris Pole Santé Elior de Thierry Bouchard et Gilles Bérenger d'annoncer leur abandon à cause d'une cloison structurelle qui s’est délaminée.

En ce second jour de navigation la flotte s'étire et les écarts commencent à se creuser, surtout pour les derniers. Au matin du 4, un des favoris, l'IMOCA d'Arnaud Boissières et Gérald Veniard Akena Vérandas démâte aux alentours de h 30.

Troisième nuit : hécatombe chez les Multi50[modifier | modifier le code]

Cette troisième nuit de navigation est marquée par une série d'abandons pour les Multi50. Tout d'abord en fin de journée, Franck-Yves Escoffier et Antoine Koch, skippers de Crêpes Whaou! ont appelé la direction de course et leur équipe à terre pour les informer que Franck-Yves s’était blessé, ne lui permettant plus d’être mobile à bord, de barrer, ni de manœuvrer et qu'ils abandonnaient[46]. Pour Franck-Yves, triple vainqueur de cette transat (2005 avec Kevin Escoffier, 2007 avec Karine Fauconnier et 2009 avec Erwann Le Roux) c'est le premier abandon[47]. Ensuite vers 21 h, les skippers de Prince de Bretagne, Lionel Lemonchois et Mathieu Souben, ont contacté la direction de course pour indiquer que la crosse du bras de liaison avant bâbord de leur Multi50 Prince de Bretagne était cassée[48]. Enfin c'est Fenêtre A Cardinal, barré par Erwan Le Roux et Didier Le Vourch qui ont découvert des fissures sur la cloison du mât et qui ont occasionné une voie d'eau, remplissant l'avant du flotteur[46]. À la suite de ces trois nouveaux abandons il ne reste plus que deux Multi50 en course : Actual et Maitre Jacques.

Après ces abandons le pointage du à 5 h 00 donne les positions suivantes : en IMOCA MACIF à 3 886,8 milles de l’arrivée devant Cheminées Poujoulat à 2,1 milles et Hugo Boss à 27,1 milles, en class40 c'est toujours Aquarelle.com qui mène à 4 146 milles de l’arrivée devant Concise 2 à 4,9 milles et Bureau Veritas - Dunkerque Plaisance à 5,0 milles et en multi50 le leader devient Actual à 4 377,9 milles devant Maitre Jacques à 68,8 milles[49]

Vers les Açores : choix tactiques[modifier | modifier le code]

À l'approche de l'archipel des Açores, les skippers vont choisir de le contourner par le nord et l'ouest ou par l'est et le sud, option avec plus de vents mais avec une distance supérieure à parcourir, trois IMOCA ont choisi cette option : Cheminées Poujoulat, PRB et Macif option choisie ensuite en fin de nuit par Banque Populaire, Safran et Groupe Bel[50]. Finalement tous vont passer a l'ouest sauf le Multi50 Actual.

Le de nouveaux abandons. Problèmes de charge de moteur pour DCNS1000 qui fait route vers la Corogne[51], mais ne réussissant pas à résoudre le problème, DCNS1000 abandonne en début de soirée[52]. À 12 h 18 UTC, Initiatives – Alex Olivier de Tanguy de Lamotte et Eric Péron a perdu sa quille alors qu'il était à 450 milles dans l’ouest de La Corogne[53].

Après quatre jours de course, il ne reste que 25 bateaux en compétition. au classement de 17 h 00 on trouve : en IMOCA Hugo Boss à 3 505 milles de l’arrivée devant Virbac Paprec3 à 12,2 milles et Cheminées Poujoulat à 23,3 milles, en class40 c'est toujours Aquarelle.com qui mène à 3 813 milles de l’arrivée devant Concise 2 à 8,1 milles et eRDF des pieds et des mains à 84,1 milles et en multi50 le leader devient Actual à 4 112,4 milles devant Maitre Jacques à 17,1 milles.

Le au petit matin, PRB Vincent Riou et Hugues Destremau se déroute sur les Açores (ils sont à 100 milles de Terceira), la cloison étanche a explosé sur 2 mètres[54]. Vincent Riou estime la durée de la réparation à trois jours et semble sceptique sur ses chances de repartir[55]. Le ils annoncent officiellement leur abandon[56].

Balise de détresse pour Cheminées Poujoulat[modifier | modifier le code]

Après avoir contacté le PC course pour signaler une importante voie d'eau le à 20 h 00, Cheminées Poujoulat de Bernard Stamm et Jean François Cuzon déclenche, le à 10 h 50 CET, sa balise de détresse alors qu'ils sont à une centaine de milles au nord des Açores. Le signal est reçu par le Cross Gris Nez qui a relayé l’information au MRCC (Maritime Rescue Co-ordination Center) de Ponta Delgada dans l'île de São Miguel aux Açores[57]. Un hélicoptère décolle pour aller les chercher (ils sont à 230 milles au nord de Ponta Delgada)[58]. Le CROSS Gris Nez a annoncé à la direction de course à 13 h 54 que Bernard Stamm et Jean-François Cuzon avaient été hélitreuillés par les secours portugais et dirigés vers Terceira[59].

Après cinq jours de course, au classement de 14 h 00 on trouve : en IMOCA Virbac Paprec 3 à 3 248,9 milles de l’arrivée devant Hugo Boss à 13,5 milles et Banque Populaire VI à 21,0 milles, en class40 c'est toujours Aquarelle.com qui mène à 3 623,3 milles de l’arrivée devant Concise 2 à 5,2 milles et eRDF des pieds et des mains à 81,8 milles et en multi50 le leader devient Actual à 3 911,7 milles devant Maitre Jacques à 6,2 milles.

Le Sud[modifier | modifier le code]

Les premiers bateaux ont passé les Açores, le gros temps est terminé et les navigateurs vont aller chercher la route des alizés. Alors qu'ils étaient en tête au pointage du à 8h, sur Concise 2, les Anglais Ned Collier Wakefield et Sam Goodchild contactent le PC course en annonçant avoir constaté un délaminage à l’avant de la coque, et qu'ils se déroutent sur les Açores[60], ils annoncent ensuite leur abandon[56].

Les bateaux se trouvent dans une zone de calme et espèrent en sortir rapidement. Chez les IMOCA, deux groupes se sont formés. Au Nord sur une route proche de l'orthodromie Virbac-Paprec 3 et Hugo Boss et au sud Groupe Bel, Safran, Macif et Banque Populaire bloqués dans la pétole anticyclonique, ce groupe a perdu plus de 170 milles sur le duo du nord[61]. Après six jours de course, au classement du 17 h 00 (7j et 2h de course) on trouve : en IMOCA Virbac Paprec 3 à 2 744 milles de l’arrivée devant Hugo Boss à 18,8 milles et Banque Populaire VI à 177,4 milles, en class40 c'est toujours Aquarelle.com à 3 298 milles de l’arrivée qui mène devant eRDF des pieds et des mains à 94,1 milles et Picoty à 177,4 milles et en multi50 le leader Actual augmente son avance sur Maitre Jacques à 390,3 milles[61].

Les alizés[modifier | modifier le code]

Les bateaux ont repris de la vitesse surtout Bureau Vallée qui à plus de 17 nœuds remonte de cinq places au classement[62] pour se retrouver troisième au pointage du à 8h mais à encore 247,7 milles du leader Virbac Paprec 3[63].

Le , l'équipage féminin de Gust Buster l'allemande Anna Maria Renken et la slovène Jakica Jesih, annonce qu'elles se dirigent vers Ponta Delgada pour une escale technique, une partie de leur safran tribord est cassé [64]. Au soir du au pointage de 20 h 00 (soit après 10 jours et cinq heures de course, ce qui signifie que le record absolu de la transat ne sera pas battu) les positions sont les suivantes : en IMOCA Virbac Paprec 3 à 1 826 milles de l’arrivée devant Hugo Boss à 41 milles et Gamesa à 223,8 milles, en multi50 le leader Actual à 2 497 milles voit revenir Maitre Jacques à 17 milles et en class40 c'est toujours Aquarelle.com qui mène à 2 674,5 milles de l’arrivée devant eRDF des pieds et des mains à 127,1 milles et Groupe Picoty à 238,5 milles[65].

Les choix tactiques continuent à l'approche de la passe de Mona pour les IMOCA, le contournement de Saint-Barthélémy pour les deux Multi50 encore en course. Pour les class40 40 Degrees et Solo ont choisi une route plus au nord espérant toucher plus rapidement du vent[66].

Entrée dans la Mer des Caraïbes[modifier | modifier le code]

Au cours de la nuit du 13 au 14 Virbac Paprec 3 est le premier à franchir le passage de Mona et à rentrer dans la Mer des Caraïbes[67]. En Multi50, Actual continue sa route le long de la côte au vent de l’arc antillais alors que Maître Jacques vient de dépasser Saint-Barthélemy et peut désormais faire route vers la Barbade. Au pointage de à 5h les positions sont les suivantes : en IMOCA Virbac Paprec 3 à 1 826 milles de l’arrivée mène toujours devant Hugo Boss à 43,6 milles et Bureau Vallée à 261 milles, en multi50 le leader Actual à 1 867,3 milles augmente son avance sur Maitre Jacques à 181,2 milles et en class40 c'est toujours Aquarelle.com qui mène à 2 425 milles de l’arrivée devant eRDF des pieds et des mains à 159,3 milles et Groupe Picoty à 306,1 milles[68].

Après presque deux semaines de course (exactement 13 jours et 17 h), sauf avarie, Virbac Paprec 3 s'envole vers la victoire. Au pointage de à 5h les positions sont les suivantes[69] : en IMOCA Virbac Paprec 3 à 592,4 milles de l’arrivée mène toujours devant Hugo Boss à 135,6 milles et le duo Banque Populaire à 259,4 milles etMACIF à 261,5 milles en lutte pour la troisième place, en multi50 le leader Actual à 1 139,5 milles continue à augmenter son avance sur Maitre Jacques à 277,6 milles et en class40 c'est toujours Aquarelle.com qui mène à 2 015,1 milles de l’arrivée devant eRDF des pieds et des mains à 115 milles et 40 degrees à 233,5 milles (dont l'option nord a été payante).

Le entrée des class40 dans la mer des caraibes. Dans cette classe le pointage de 20 h 00 donne les positions suivantes : Aquarelle.com qui mène toujours à 620,3 milles de l’arrivée devant eRDF des pieds et des mains à 110,7 milles et 40 degrees à 273,9 milles[70].

Arrivée[modifier | modifier le code]

Le à 9 h 14 (CET) le duo Jean-Pierre Dick et Jérémie Beyou, à bord de Virbac-Paprec 3, franchit en vainqueur la ligne d'arrivée après 15 j 18 h 13 min 54 s de course. Jean-Pierre Dick réalise ainsi un triplé dans l'épreuve après ses victoires de 2003 et 2005, rejoignant Franck Cammas (2001, 2003 et 2007 en multicoque 60) et Franck-Yves Escoffier (2005, 2007 et 2009 en Multi50)[71]. Dick et Beyou améliorent le temps de référence (sur le même parcours) de Marc Guillemot et Charles Caudrelier en 2009 d'1 h 7 min[72]. C'est la seconde fois en dix éditions qu'un monocoque gagne le classement général de la transat, après la victoire en 2005 de Jean-Pierre Dick associé à Loïck Peyron sur Virbac Paprec.

Avec cette victoire Jean-Pierre Dick réalise un doublé unique Barcelona World Race - Transat Jacques-Vabre. Quant à Jérémie Beyou, il fait le doublé Solitaire du Figaro - Transat Jacques-Vabre.

En IMOCA le podium est complété par Alex Thomson et Guillermo Altadill sur Hugo Boss[73] et Armel Le Cléac'h et Christopher Pratt sur Banque Populaire VI[74].

Le à 8 h 07 (CET) Yves Le Blevec et Samuel Manuard sur Actual ont franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques-Vabre en vainqueur des Multi50 dans un temps de 17 j 17 h 7 min 43 s (soit 1 j et 23 h de plus que le vainqueur du classement général l'IMOCA Virbac Paprec 3[75]. Ils précèdent Loïc Fequet et Loic Escoffier sur Maitre Jacques[76].

Le à 8 h 59 (CET) Yannick Bestaven et Eric Drouglazet sur Aquarelle.com ont franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques-Vabre en vainqueur de la class40 dans un temps de 21 j 17 h 59 min 8 s (soit 5 j et 23 h de plus que le vainqueur du classement général l'IMOCA Virbac Paprec 3[77]. Les deux bateaux suivants sont Damien Seguin et Yoann Richomme sur eRDF - Des pieds et des mains[78] suivis par Hannah Jenner et Jesse Naimark-Rowse sur 40 Degrees[79]. Alors que leur moyenne sur le parcours théorique est de 8,5 nœuds, leur moyenne réelle est de 9,46 nœuds pour une distance parcourue de 5 264 milles.

Classement[modifier | modifier le code]

IMOCA[modifier | modifier le code]

Classe IMOCA : monocoques (13 inscrits)
Concurrents Bateau Classement Arrivée
Skipper Skipper Nom du bateau Général Classe Date Temps Moyenne (nds)
Jean-Pierre Dick Jérémie Beyou Virbac Paprec 3 1er 1er 15 j 18 h 13 min 54 s 12.50
Alex Thomson Guillermo Altadill Hugo Boss 2e 2e 16 j 09 h 00 min 00 s 12.03
Armel Le Cléac'h Christopher Pratt Banque Populaire VI 3e 3e 16 j 15 h 00 min 03 s 11.85
François Gabart Sébastien Col MACIF 4e 4e 16 j 16 h 50 min 12 s 11.80
Kito de Pavant Yann Regniau Groupe Bel 5e 5e 16 j 18 h 04 min 02 s 11.76
Marc Guillemot Yann Eliès Safran 6e 6e 16 j 19 h 27 min 52 s 11.72
Louis Burton Nelson Burton Bureau Vallée 7e 7e 17 j 16 h 45 min 40 s 11.14
Dominique Wavre Michèle Paret Mirabaud 9e 8e 17 j 19 h 39 min 26 s 11.06
Mike Golding Bruno Dubois Gamesa 10e 9e 17 j 21 h 42 min 10 s 11.01
Vincent Riou Hugues Destremau PRB Abandon (cloison étanche)
Bernard Stamm Jean-François Cuzon Cheminées Poujoulat Abandon (déclenchement de la balise de détresse à la suite d'une importante voie d'eau)
Marc Thiercelin Luc Alphand DCNS 1000 Abandon (problèmes de charge de moteur)[52],[80]
Arnaud Boissières Gérald Veniard Akena Vérandas Abandon (démâtage)[81]

Multi50[modifier | modifier le code]

Classe Multi50 : multicoques (7 inscrits)
Concurrents Bateau Classement Arrivée
Skipper Skipper Nom du bateau Général Classe Date Temps Moyenne (nds)
Yves Le Blevec Samuel Manuard Actual 8e 1er 17 j 17 h 07 min 43 s 12.52
Loïc Fequet Loic Escoffier Maitre Jacques 11e 2e 18 j 22 h 10 min 30 s 11.72
Lionel Lemonchois Matthieu Souben Prince de Bretagne Abandon (crosse du bras de liaison cassée)[48]
Erwan Le Roux Didier Le Vourch FenetreA - Cardinal Abandon (fissure de mât et voie d'eau)[46]
Franck-Yves Escoffier Antoine Koch Crêpes Whaou ! Abandon (Franck-Yves Escoffier blessé)
Julien Mabit Étienne Mabit Monopticien.com Abandon (pièce du safran central cassée)
Aubin Houdet Caseneuve Anne Caseneuve Naviguez Anne Caseneuve Non autorisés à partir le [40]

Class40[modifier | modifier le code]

Classe Class40 : monocoques (16 inscrits)
Concurrents Bateau Classement Arrivée
Skipper Skipper Nom du bateau Général Classe Date Temps Moyenne (nds)
Yannick Bestaven Eric Drouglazet Aquarelle.com 12e 1er 21 j 17 h 59 min 08 s 9.06
Damien Seguin Yoann Richomme eRDF - Des pieds et des mains 13e 2e 22 j 03 h 02 min 00 s 8.91
Hannah Jenner Jesse Naimark-Rowse 40 Degrees 14e 3e 23 j 04 h 02 min 04 s 8.50
Rune Aasberg Simen Lovgren Solo 15e 4e 23 j 10 h 10 min 24 s 8.41
Jacques Fournier Jean-Christophe Caso Groupe Picoty 16e 5e 24 j 22 h 42 min 40 s 7.90
Nicholas Halmos Hugh Piggin 11th Hour Racing 17e 6e 25 j 08 h 02 min 00 s 7.78
Stéphanie Alran Jean-Edouard Criquioche Phoenix Europe Express 18e 7e 26 j 02 h 04 min 00 s 7.55
Christophe Coatnoan Étienne Laforgue Partouche 19e 8e 28 j 16 h 00 min 00 s 6.88
Andrea Fantini Tommaso Stella Hip Eco Blue 20e 9e 29 j 01 h 08 min 00 s 6.78
Anna Maria Renken Jakica Jesih Gust Buster Abandon
Eric Galmard François Scheeck Avis Immobilier Abandon (rupture du boulon de quille)
Ned Collier Wakefield Sam Goodchild Concise 2 Abandon (délaminage à l’avant de la coque)
Tanguy de Lamotte Éric Péron Initiatives - Alex Olivier Abandon (perte de quille)[53]
Stéphane Le Diraison Thomas Ruyant Bureau Veritas - Dunkerque Plaisance Abandon (rupture de la sous-barbe)[82]
Éric Lecoq Éric Defert Lecoq Cuisine Abandon (douleurs au bas du dos d'Éric Lecoq)
Thierry Bouchard Gilles Berenger Comiris Pole Santé Elior2 Abandon (cloison structurelle délaminée)[83]

Trophée et prix[modifier | modifier le code]

Chaque 1er de chaque classe remporte le Trophée Jacques-Vabre.

De plus, l'organisateur a prévu une dotation globale de 147 000€ répartie de la façon suivante[84]

  • IMOCA : 85 000 € (répartis suivant le barème de la classe Imoca) sous réserve de 10 bateaux inscrits
  • MULTI 50 : 35 000 € (répartis suivant le barème de la classe Multi50) sous réserve de 5 bateaux inscrits
  • CLASS40 : 27 000 € (répartis suivant le barème de la class40) sous réserve de 10 bateaux inscrits

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le départ de la Transat Jacques-Vabre reporté », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  2. « Une course version majeure », sur l'Équipe, (consulté le )
  3. Inscriptions d'après site officiel consulté le 28 octobre 2011
  4. « Participants au Vendée Globe 2012 », sur Site officiel du Vendée globe (consulté le )
  5. « Akena Verandas », sur IMOCA ocean racing World (consulté le )
  6. « Armel Le Cléac'h et Banque Populaire VI », sur Site officiel du Vendée globe (consulté le )
  7. Bateau construit par Michel Desjoyeaux qui a participé avec ce voilier à la Route du Rhum 2010, où il a pris la 6e place
  8. « Les frères Burton à l'assaut de la Transat Jacques-Vabre sur le bateau Bureau Vallée », sur site de la société Bureau Vallée, (consulté le )
  9. « DCNS 1000 », sur IMOCA ocean racing World (consulté le )
  10. « Quand Ecover devient Gamesa », sur voilesetvoiliers.com (consulté le )
  11. « Groupe Bel », sur IMOCA ocean racing World (consulté le )
  12. « Hugo Boss », sur IMOCA ocean racing World (consulté le )
  13. « François Gabart et Macif », sur Site officiel du Vendée globe (consulté le )
  14. « Mirabaud », sur IMOCA ocean racing World (consulté le )
  15. « Les grandes dates de la construction de PRB, 5e du nom », sur Site de produits de revêtement du bâtiment (PRB) (consulté le )
  16. « Marc Guillemot et Safran », sur Site officiel du Vendée globe (consulté le )
  17. « Virbac Paprec 3 », sur IMOCA ocean racing World (consulté le )
  18. « Fiche technique de 11th Hour Racing », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  19. « Fiche technique de 40 Degrees », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  20. « Fiche technique de Aquarelle.com », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  21. « Fiche technique de Avis Immobilier », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  22. « Fiche technique de Bureau Veritas - Dunkerque Plaisance », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  23. « Fiche technique de Comiris Pole Santé Elior », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  24. « Fiche technique de Concise 2 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  25. « Fiche technique de eRDF - Des pieds et des mains », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  26. « Fiche technique de Groupe Picoty », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  27. « Fiche technique de Gust Buster », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  28. « Fiche technique de Hip Eco Blue », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  29. « Fiche technique de Initiatives », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  30. « Fiche technique de Lecoq Cuisine », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  31. « Fiche technique de Partouche », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  32. « Fiche technique de Phoenix Europe Express », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  33. « Fiche technique de Solo », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  34. « Fiche technique d'Actual », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  35. « Fiche technique de Crêpes Whaou ! », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  36. « Fiche technique de FenetreA - Cardinal », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  37. « Fiche technique de Maitre Jacques », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  38. « Fiche technique de Monopticien.com », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  39. « Fiche technique de Naviguez Anne Caseneuve », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  40. a et b « Anne Caseneuve non autorisée à partir », sur Site officiel Transat Jacques-Vabre (consulté le )
  41. « Fiche technique de Prince de Bretagne », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011 (consulté le )
  42. « temps de référence de la transat Jacques-Vabre », sur site officiel transat Jacques-Vabre (consulté le )
  43. « Virbac Paprec 3 à la lutte », sur L'Équipe, (consulté le )
  44. « Premier abandon sur la Transat », sur L'Équipe, (consulté le )
  45. « Deux abandons dans la Transat Jacques-Vabre », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  46. a b et c « Prince de Bretagne, Fenêtre A Cardinal et Crêpes Whaou! abandonnent », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  47. « Franck-Yves Escoffier Crêpes Whaou! les raisons d'un abandon », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  48. a et b « Avarie sur Prince de Bretagne », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  49. « Position le 5 novembre à 5 h 00 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  50. « Le sud se précise », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  51. « Problèmes de charge de moteur pour DCNS », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  52. a et b « Abandon de DCNS », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  53. a et b « Avarie de quille sur Initiatives Alex Olivier », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  54. « PRB se déroute vers les Açores », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  55. « PRB en déroute », sur L'Équipe, (consulté le )
  56. a et b « Concise 2 abandonne, Riou renonce » [archive du ], sur L'Équipe, (consulté le )
  57. « Cheminées Poujoulat déclenche sa balise de détresse », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  58. « Stamm et Cuzon renoncent », sur L'Équipe, (consulté le )
  59. « Bernard Stamm et Jean-François Cuzon hélitreuillés », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  60. « Avarie sur Concise 2 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  61. a et b « Dick creuse l'écart », sur L'Équipe, (consulté le )
  62. « Au jeu du chat et de la souris », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  63. « Bureau Vallée, invité de la nuit », sur L'Équipe, (consulté le )
  64. « Gust Buster se déroute vers Ponta Delgada aux Açores », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  65. « Gamesa, inconstant mais présent », sur L'Équipe, (consulté le )
  66. « Empannages et recadrages », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  67. « Virbac Paprec3 entre dans la mer des Caraibes », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  68. « Terre bientôt en vue », sur L'Équipe, (consulté le )
  69. « Virbac Paprec 3 s'envole », sur L'Équipe, (consulté le )
  70. « Records à battre », sur L'Équipe, (consulté le )
  71. « Dick fait le triplé », L'Équipe, (consulté le )
  72. « Rappel sur la course de Virbac Paprec 3 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  73. « Hugo Boss, deuxième Imoca de la Transat Jacques-Vabre », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  74. « Banque Populaire, troisième des Imoca », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  75. « Actual, vainqueur de la Transat Jacques-Vabre en Multi50 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  76. « Maître Jacques, second des Multi 50, premières réactions », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  77. « Aquarelle.com, vainqueur Class40 de la Transat Jacques-Vabre 2011 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  78. « ERDF des Pieds et des Mains termine deuxième Class40 de la Transat Jacques-Vabre 2011 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  79. « 40 Degrees complète le podium de la Transat Jacques-Vabre 2011 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre 2011, (consulté le )
  80. Abandon de Marc Thiercelin et Luc Alphand
  81. « Akena Verandas démâte », sur L'Équipe, (consulté le )
  82. « Bureau Veritas Dunkerque plaisance jette leponge », sur Site de la Transat Jacques-Vabre, (consulté le )
  83. « Abandon officiel de Comiris Pole Santé Elior2 », sur Site de la Transat Jacques-Vabre, (consulté le )
  84. « Avis de course Transat Jacques-Vabre », sur Site de la Transat Jacques-Vabre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]