Ben Cross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ben Cross
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Harry Bernard CrossVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Bishop Thomas Grant School (en)
Devonport High School for Boys (en)
Royal Academy of Dramatic Art (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Autres informations
Films notables

Harry Bernard Cross, dit Ben Cross, est un acteur britannique né le à Londres (Royaume-Uni) et mort le à Vienne (Autriche)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ben Cross, né le à Londres (Royaume-Uni), est un acteur[2]. Il commence très tôt par tenir le rôle de Jésus-Christ dans une reconstitution historique jouée avec sa classe d'anglais à l'âge de 12 ans.

Ben Cross quitta son foyer et l'école à l'âge de 15 ans et commença divers petits travaux : laveur de carreaux, garçon de café et charpentier. Il fut le chef d'une équipe de charpentiers pour l'Opéra national du pays de Galles et accessoiriste pour l'Alexandra Theatre (en) à Birmingham. En 1970, à 22 ans, Il fut accepté à la London's Royal Academy of Dramatic Arts (RADA). Après l’obtention de son diplôme à la RADA, Ben Cross joua différents rôles avec le Duke's Playhouse (en) où il interpréta Macbeth, L'Importance d'être Constant et Mort d'un commis voyageur. Il intègre ensuite la Prospect Theatre Company et joua Périclès, prince de Tyr, La Nuit des rois, et Royal Hunt of the Sun (en).

La première apparition au cinéma vint en 1976 où il partit à Deventer pour jouer Trooper Binns dans le film de guerre réalisé par Joseph E. Levine : Un pont trop loin[3]. En 1977, Ben Cross devient un membre de la Royal Shakespeare Company et pris le rôle du premier soldat de la parade de Kevin Cartwright et interpréta Rover dans une reprise du jeu de scène d'une pièce intitulée Wild Oats (en).

En 1978, Ben Cross se fait remarquer avec son interprétation dans Chicago où il joua Billy Flynn un avocat habile ayant comme cliente Roxie Hart assassinée dans l'histoire. Il s'ensuit le rôle d'Harold Abrahams dans Les Chariots de feu plusieurs fois oscarisé. Le succès du film lui ouvre les portes à l'international. Après Les Chariots de feu, il enchaîna avec un rôle notable dans la série Masterpiece[4] dans The Citadel rôle où il interprète un physicien écossais menotté par la politique du système de santé britannique dans les années 1920. Il joue aussi Ash Pelham-Martn, un officier de la cavalerie pris à partie entre deux cultures dans le téléfilm The Far Pavilions sur la chaîne HBO.

Pendant les Jeux olympiques d'été de 1984, il apparaît dans une publicité pour American Express avec Jackson Scholz, un sprinteur américain champion olympique en 1920 et 1924, incarné par Brad Davis dans Les Chariots de feu. Après cela il remplace James Garner dans la publicité pour le Polaroid Spectra en 1986. Ben Cross tourna aussi des publicités avec GQ au "Manstyle winners" en 1985. En 1995 il incarne le félon Méléagant accompagné de Sean Connery, Julia Ormond et Richard Gere dans Lancelot, le premier chevalier.

Ben Cross joue le personnage de Salomon, avec la société de production Trimark Pictures (en) en 1997, Barnabas Collins dans La Malédiction de Collinwood, remake de la série Dark Shadows; Sir Harold Pearson dans la production italienne de 1994 de Caro Dolce Amore (Honey Sweet Love); Ikey Solomon en 2000 dans la production australienne The Potato Factory. Rudolf Hess, dans le Procès de Nuremberg produit par la BBC et le rôle du Dr Josef Breur dans le film produit par la Millennium Films : When Nietzsche Wept[5].

Ben Cross est aussi réalisateur, écrivain et musicien[6]. Parmi ses nombreux travaux dans le monde musical il a joué Rage à propos de l'histoire de Ruth Ellis, qui a été joué de multiples fois dans la région de Londres. Comme parolier, Ben Cross a été enregistré chez Polydor Records à la fin des années 1970 et intitulé Mickey Moonshine. D'autres œuvres comme The Best We've Ever Had (Edinburgh Fringe Festival 2002) et Nearly Midnight (Edinburgh Fringe Festival 2003), les deux écrites par lui et dirigé par son fils Théo[7]. La bande originale pour Nearly Midnight, produite et réalisée par sa fille, Lauren. En 2004, Ben Cross fut le metteur en scène de son fils Theo dans une production de Steve Tesich's Square One qui fut jouée au Etcetera Theatre à Camden à Londres.

Il meurt d'un cancer à Vienne à l'âge de 72 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

En 1985 à Londres puis en tournée, Ben Cross joue le lieutenant Greenwald dans la pièce The Caine mutiny d’Herman Wouk, dirigée par Charlton Heston qui joue le rôle du Capitaine Queek.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chariots of Fire and Star Trek actor Ben Cross dies aged 72 », sur Metro, (consulté le )
  2. [1] Biographie en anglais de Ben Cross
  3. IMDb
  4. [2] Site de la série Masterpiece Theatre
  5. [3] Fiche IMDb When Nitzsche Wept
  6. [4] FAQ sur son site officiel
  7. [5] Théo Cross, le fils de Ben Cross acteur lui aussi

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]