John Cho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur image illustrant américain
image illustrant un acteur image illustrant sud-coréen
Cet article est une ébauche concernant un acteur américain et un acteur sud-coréen.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

John Cho
Description de cette image, également commentée ci-après

John Cho en 2008

Nom de naissance John Yohan Cho
Naissance (44 ans)
Séoul, Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Sud-Coréen
Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Films notables American Pie (1re saga)
Harold et Kumar chassent le burger
Star Trek (3e saga)
Séries notables Sexe et Dépendances
Flashforward

John Cho est un acteur américain d'origine sud-coréenne, né le (44 ans) à Séoul (Corée du Sud).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

John Cho est né le 16 juin 1972 à Séoul en Corée du Sud, d'un père nord-coréen. En 1978, sa famille déménage aux Etats-Unis. Il grandit à Los Angeles, après que sa famille a vécu à Houston, Seattle, Daly City et Monterey Park. En 1990, il est diplômé de la Herbert Hoover High School de Glendale (Californie), et entre à l'université de Berkeley, où il commence la comédie en étudiant la littérature anglaise.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts remarqués dans la comédie (1999-2008)[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2003, il se fait remarquer dans la franchise American Pie, créée par Paul et Chris Weitz. Si son second rôle ne possède aucun prénom durant les deux premiers opus, il porte celui de l'acteur pour le troisième chapitre, sorti en 2003. Et quand il revient pour la suite, en 2012, c'est pour un rôle bien plus développé. Entre temps, il a en effet confirmé dans le genre.

En 2001, Paul et Chris Weitz, les réalisateurs d'American Pie lui font déjà confiance pour mener, Sexe et dépendances une sitcom irrévérencieuse sur des colocataires new-yorkais, aux côtés d'un autre acteur de la série, Eddie Kaye Thomas. La série ne dure que deux saisons, et se conclut en 2002.

Avec Kal Penn, en couverture du magazine KoreAm de mars 2008

En 2002, il fait partie du casting de Better Luck Tomorrow, un drame de Justin Lin, centré sur une bande de jeunes californiens d'origine asiatique. Le film est très bien reçu par la critique, qui salue notamment la performance de l'acteur.

En 2004, il tourne Kitchen Confidential, une autre sitcom avec Bradley Cooper qui est arrêtée au bout de sa première saison de treize épisodes.

La même année, il partage l'affiche avec un autre jeune acteur inconnu, Kal Penn, d'une comédie potache nommée Harold et Kumar chassent le burger. Le film devient culte outre-Atlantique, et une suite est commandée, grâce aux excellentes ventes en vidéo. Sorti en 2008, Harold et Kumar s'évadent de Guantanamo confirme la popularité de l'univers et de ses personnages. Le rôle d'Harold, le plus calme et stoïque du tandem, a été développé spécialement pour lui par le scénariste. Avec son partenaire, ils mènent ainsi la plus populaire franchise d'acteurs américains d'origine asiatique.

Confirmation dans un registre dramatique (2009-)[modifier | modifier le code]

Au San Diego Comic-Con de 2009, pour la présentation de Star Trek.

En 2006, les réalisateurs de American Pie lui proposent un rôle dans la comédie dramatique American Dreamz. Il poursuit cette transition sur le petit écran en jouant dans trois épisodes de la seconde saison de la série Ugly Betty, diffusés en 2007.

En 2009, il confirme dans un registre plus dramatique. Déjà en tenant l'un des rôles principaux de la série de science-fiction Flashforward., néanmoins arrêtée au bout de sa première saison. Et surtout en prêtant ses traits à Hikaru Sulu pour le blockbuster Star Trek, un reboot de la franchise produit par J.J. Abrams . Il y incarne un Hikaru Sulu plus jeune que celui de George Takei dans la série originale, même s'il a sept ans de plus que Takei lors du tournage.

Ils revient vers la comédie potache pour conclure sa trilogie avec A Very Harold and Kumar 3D Christmas, sorti en 2011, et American Pie 4, en 2012, mis en scène par les scénaristes du premier chapitre de Harold & Kumar, Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg.

La même année, il joue dans l'unique saison de Go On, une sitcom de la chaîne NBC portée par Matthew Perry.

En août 2011, avec George Takei et Garrett Wang à la Star Trek Convention de Las Vegas.

Il revient vers les blockbusters pour Star Trek Into Darkness, en 2013, toujours mis en scène par J.J. Abrams, puis Total Recall : Mémoires programmées, le remake du film Total Recall, cette fois signé Len Wiseman, et sorti en 2014.

Parallèlement, il apparaît aussi dans la première saison de la série fantastique Sleepy Hollow, créée par Alex Kurtzman et Roberto Orci, les scénaristes de Star Trek Into Darkness, et produite par Len Wiseman, qui réalise aussi l'épisode pilote.

Il ne s'éloigne pas pour autant de la comédie en jouant dans Arnaque à la carte (Identity Thief), une comédie avec Jason Bateman et Melissa McCarthy sortie en 2013, et surtout en se voyant confier le premier rôle masculin de la série télévisée Selfie, aux côtés de la comédienne britannique Karen Gillan. Il est le premier acteur américain d'origine asiatique à porter un rôle de cette envergure à la télévision américaine[1].

Librement inspirée de la comédie musicale My Fair Lady, elle-même inspirée de la pièce Pygmalion, cette sitcom lancée en 2014 est bien reçue par la critique, mais échoue en termes d'audiences. La chaîne ABC cesse ainsi de la diffuser au bout de sept épisodes. Il y livre une prestation tout en sobriété, face au personnage excentrique incarné par Karen Gillan.

En 2016, il retrouve le réalisateur Justin Lin pour Star Trek : Sans limites, le troisième chapitre du reboot initié par J.J. Abrams.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

John Cho en 2008, lors de la promotion de Harold et Kumar s'évadent de Guantanamo.

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]