Justin Lin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Justin Lin
Description de cette image, également commentée ci-après

Justin Lin sur le tournage de Fast and Furious 6 aux Îles Canaries

Nom de naissance Lín Yìbīn
Naissance (43 ans)
Taipei, Drapeau de la République de Chine Taïwan
Nationalité Drapeau de la République de Chine-Drapeau des États-Unis Américano-taïwanaise
Profession Réalisateur
Producteur
Films notables Fast and Furious: Tokyo Drift
Fast and Furious 4
Fast and Furious 5
Fast and Furious 6

Justin Lin (chinois traditionnel : 林詣彬, chinois simplifié : 林诣彬, pinyin : Lín Yìbīn), né en 1973, est un producteur et réalisateur de films américano-taïwanais.

Il est le principal réalisateur de la lucrative franchise du cinéma d'action Fast and Furious.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et révélation[modifier | modifier le code]

Justin Lin nait à Taipei en Taïwan mais grandit dans un quartier de la classe moyenne dans le comté d'Orange en Californie[1].

Il fréquente ensuite l'Université de Californie à San Diego pendant deux ans, avant d'aller à UCLA où il intègre la UCLA School of Theater, Film and Television[2],[3],[4].

En 1997, il coréalise avec Quentin Lee le film Shopping for Fangs, avec notamment John Cho. En 2002, il réalise son premier long-métrage en solo, Better Luck Tomorrow. Le film est assez bien perçu par la critique et lui ouvre les portes d'Hollywood[4].

Il livre trois différents longs métrages : en 2006, il livre le drame militaire Annapolis avec James Franco, Tyrese Gibson ou encore Jordana Brewster. Mais également le 3e volet de la saga Fast and Furious. Intitulé Fast and Furious: Tokyo Drift, ce film d'action a perdu ses têtes d'affiches des premiers opus et son action est par conséquent localisée dans le futur, au Japon. Il fonctionne correctement au box-office, à défaut de convaincre la critique.

En 2007, Lin co-écrit et réalise le mockumentary Finishing the Game: The Search for a New Bruce Lee qui lui permet de se moquer de la représentation des asiatiques dans le cinéma hollywoodien.

Passage aux blockbusters[modifier | modifier le code]

En 2009, les studios Universal lui confient les rênes de Fast and Furious 4, quatrième opus marqué par la reformation du casting original, et dont l'action se situe cette fois à la suite du deuxième opus. Le box office est excellent, à défaut de convaincre encore la critique. Mais ce sera le cas pour Fast and Furious 5, sorti en 2011, qui combine énorme box-office mondial et excellente presse. De même pour Fast and Furious 6, gros succès de l'été 2013. Ce dernier opus reconnecte la trame principale avec le début de Fast and Furious: Tokyo Drift.

Après avoir été un temps annoncé comme réalisateur de Fast and Furious 7[5] puis de Terminator: Genisys[6], il opte pour des projets plus ambitieux.

Après avoir réalisé les deux premiers épisodes de la seconde saison de l'acclamée série True Detective, il succède à J.J. Abrams pour le blockbuster de science-fiction Star Trek : Sans limites, qui fait suite à Star Trek Into Darkness[7]. Le long-métrage lui permet de retrouver l'acteur John Cho, qu'il avait dirigé dans Better Luck Tomorrow.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) No Ludacris, No Diesel, No Walker, But 3 Fast 3 Furious (Joke) Has Justin Lin - MTV.com
  2. (en) Accomando Beth, « Indie Directors Going Mainstream », KPBS (Public Radio) (consulté le 3 décembre 2013)
  3. (en) Lin Justin, « End of an Era », Justin Lin/alivenotedead.com (consulté le 3 décembre 2013)
  4. a et b Biographie - AlloCiné.fr
  5. Fast & Furious 7" : Justin Lin lâche le volant ! - AlloCiné.fr
  6. Terminator 5 : tournage début 2014 ? - AlloCiné.fr
  7. a et b « Star Trek 3 : le réalisateur de Fast and Furious aux commandes de l'Enterprise ! », sur AlloCiné,‎ (consulté le 23 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]