David Lowery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
David Lowery
Description de cette image, également commentée ci-après
David Lowery, en 2013.
Naissance (40 ans)
Milwaukee (Wisconsin)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Réalisateur, scénariste, monteur, producteur
Films notables Les Amants du Texas
A Ghost Story
Peter et Elliott le dragon

David Lowery est un réalisateur, scénariste, monteur et producteur américain, né le à Milwaukee (Wisconsin).

Il se fait connaitre avec Les Amants du Texas (Ain't Them Bodies Saints, 2013), avec Rooney Mara et Casey Affleck. Le long métrage est nommé pour le Grand Prix du jury au festival du film de Sundance 2013. En 2016, il coécrit et réalise pour Walt Disney Pictures le film Peter et Elliott le dragon, remake en prise de vues réelles du film du même nom sorti en 1977. En 2018, il réalise son cinquième long métrage The Old Man and The Gun avec Robert Redford (rôle qui lui a valu une nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

David Lowery naît à Milwaukee dans le Wisconsin le [1],[2]. Fils de Madeleine et Mark Lowery, il est l’aîné de neuf enfants. À l'âge de 7 ans, il quitte le Wisconsin avec sa famille pour le Texas et la banlieue de Dallas, Irving, pour le travail de son père. Il fréquente ensuite la Irving High School (en)[3].

À l'âge de 19 ans, il écrit et réalise son premier film Lullaby (2000)[3], un court métrage œuvre qu'il ne permet plus de voir. Au cours de cette période, il rencontre d'autres personnes intéressées par le cinéma et qui ont collaboré à certains projets.

Premiers succès[modifier | modifier le code]

David Lowery réalise ensuite son premier long métrage comme réalisateur, St. Nick (2009). Le film suit deux enfants fugitifs abandonnés par leurs tuteurs. En 2009, il est projeté au festival South by Southwest et remporte le Texas Filmmaker Award au Festival international du film AFI Dallas.

En 2011, il crée sa propre société de production, Sailor Bear[4]. La même année, il écrit et réalise le court métrage Pioneer, présenté au festival du film de Sundance[5].

Confirmation critique et reconnaissance[modifier | modifier le code]

En 2013, David Lowery écrit, réalise et monte son deuxième long métrage Les Amants du Texas (Ain't Them Bodies Saints), avec Casey Affleck et Rooney Mara. Le film est nommé au grand prix du jury au festival du film de Sundance 2013[6]. Il est sélectionné pour participer à la Semaine de la critique du festival de Cannes[7]. Pour ce film, il cite comme influences 35 rhums de Claire Denis, McCabe & Mrs. Miller de Robert Altman ainsi que Paul Thomas Anderson et David Fincher[8],[9].

Il officie également comme monteur sur plusieurs films comme Sun Don't Shine d'Amy Seimetz et Upstream Color de Shane Carruth[10]. Il coécrit par ailleurs Pit Stop de Yen Tan[11].

Lors du festival de Cannes 2014, il est annoncé comme réalisateur-scénariste de l'adaptation cinématographique du roman The Yellow Birds, écrit par le vétéran de la guerre d'Irak, Kevin Powers. Le film sera finalement réalisé par Alexandre Moors[12].

En 2016, sorti Peter et Elliott le dragon, qu'il coécrit et réalise pour Walt Disney Pictures. Il s'agit du remake en prise de vues réelles du film du même nom sorti en 1977. Il écrit et réalise ensuite A Ghost Story, avec Rooney Mara et Casey Affleck, sorti en 2017.

Son long métrage suivant est The Old Man and the Gun, inspiré de la vie de Forrest Tucker et avec dans les rôles principaux Casey Affleck et Robert Redford.

Son film suivant est The Green Knight, adaptation du roman de chevalerie Sire Gauvain et le Chevalier vert. Dev Patel y incarne le chevalier Gauvain. Longtemps retardée en raison de la pandémie de Covid-19, la sortie est prévue en 2021.

On annonce ensuite qu'il va coécrire et réaliser Peter Pan et Wendy, remake en prises de vues réelles du « Classique d'animation Disney » Peter Pan (1953). Cette nouvelle version sortira en 2022 sur Disney+.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2010, David Lowery épouse l'actrice-réalisatrice Augustine Frizzell (en)[13]. Ils vivent à Dallas[14]. Depuis 1996, il se présente comme un athée et est végan[15],[16].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Rectify (saison 2, épisode 4 : Donald the Normal)

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tara Aquino, « Rethinking the West with "Ain't Them Bodies Saints," David Lowery's Artful Sophomore Feature », sur Complex, .
  2. Mead, Rebecca (janvier 2012). "Into the Deep". Allure. pp. 103–106.
  3. a et b (en) Christopher Kelly, « How David Lowery Became Dallas' Most Important Filmmaker », sur D Magazine, .
  4. (en) « David Lowery », sur Variety.
  5. (en) Eric Kohn, « Sundance Interview: 'Ain't Them Bodies Saints' Director David Lowery Explains Making More Accessible Movies and Why He Can't Stop Editing Them », sur IndieWire, .
  6. (en) Kristian Lin, « North Texas Films at Sundance: How'd They Do? », sur Fort Worth Weekly, .
  7. (en) Nigel M. Smith, « Cannes Reveals International Critics' Week Lineup; 'Ain't Them Bodies Saints' Makes the Cut », sur IndieWire, .
  8. (en) Gordon Cox, « Lowery: Texan talent is Sundance-bound », sur Variety, .
  9. (en) Anthony Gibson, « David Lowery: I wanted to capture the essence of the great directors, such as Robert Altman, for Ain’t Them Bodies Saints », sur Metro, .
  10. (en) Tara Aquino, « David Lowery - 25 Directors Who Are 35 and Under You Should Know », sur Complex,
  11. (en) Mark Olsen, « David Lowery's rapid rise with 'Ain't Them Bodies Saints' », sur Los Angeles Times, .
  12. (en) Dave McNary, « CANNES: Benedict Cumberbatch, Tye Sheridan in Iraq War Drama 'Yellow Birds' », sur Variety, .
  13. (en) Anthony Mariani, « Second Annual Visionary Awards », sur Fort Worth Weekly, .
  14. (en) Eugene Hernandez, « Daily Buzz: Sundance Episode 8 », sur Film Society of Lincoln Center, .
  15. (en) Hannah McKee, « Director David Lowery talks fluffy dragons and Taika Waititi », sur Stuff.
  16. (en) Andrew Whalen, « A Ghost Story Director David Lowery Embraces Death To Transcend Nihilism », sur Player.One.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :