Marco Venanzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marco Venanzi
Image dans Infobox.
Marco Venanzi durant le Festival du livre et de la bande dessinée de Bagnols-sur-Cèze en février 2010
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fratrie
Œuvres principales

Marco Venanzi est un auteur de bande dessinée de nationalité belge, né à Rome (Italie) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

À partir de 1986, après des études d’illustration et de bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Liège, Marco Venanzi publie, en collaboration avec le scénariste Michel Dusart, ses premiers récits historiques dans l’hebdomadaire Tintin et Tintin reporter.

En 1990, toujours en collaboration avec Michel Dusart, il sort son premier album intitulé Froidure. Préfacé par l'Abbé Pierre, cet album retrace la vie de l’Abbé Froidure, fondateur des Petits Riens.

Féru de bande dessinée historique, en 1991, sur des scénarios de Patrick Cothias, Marco Venanzi succède à André Juillard au dessin de la série Masquerouge, récit de cape et d’épée se déroulant sous le règne de Louis XIII (Éditions Glénat).

En , avec le concours de son ami Michel Pierret, il publie chez Glénat le premier tome d’une série intitulée Hidalgos, adaptation romancée de la vie de Miguel de Cervantes (Don Quichotte…). Cette même année, Marco Venanzi est primé au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, il voit son travail récompensé du prix international de la bande dessinée chrétienne francophone[1], pour l’album Auriac (scénario de Benoît Despas) retraçant les aventures d’un jeune gaulois en terre de Palestine.

À la demande des éditions Casterman en 2005, en compagnie de Michel Pierret, il s’attelle à la réalisation d’une biographie consacrée à Zinédine Zidane[2] (scénario Alexis Nolent). Bande dessinée réalisée au profit de l’œuvre de Sœur Emmanuelle (ASMAE).

En 2008, avec le titre : Les Templiers (scénario Benoît Despas), Marco Venanzi intègre aux éditions Casterman l’équipe des collaborateurs de Jacques Martin. Il scénarise et dessine le 29e tome de cette série Alix : Le testament de César sorti en [3].

Enfin, Marco Venanzi a collaboré à diverses publications destinées à la jeunesse et il est aussi l’auteur de nombreuses illustrations, dessins de presse et travaux publicitaires.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le frère ainé de Bruno Venanzi et de Luca Venanzi[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Froidure, scénario de Michel Dusart, 1989 (Éditions F.A.F.)
  • Masquerouge, scénario de Patrick Cothias (Éditions Glénat)
  • Tome 4 Les Intrigants, 1992
  • Tome 5 Le Roy des Fous, 1993
  • Tome 6 Le Nid des Etourneaux, 1995
  • Tome 7 Le Bon Plaisir, 1996
  • Tome 8 Les Mauvais Sentiments, 1997
  • Tome 9 La Veuve Noire, 2000
  • Tome 10 Ami, remplis mon verre ! 2004
  • Auriac scénario de Benoît Despas, décors d’Alain Sikorski, 2002 (Éditions Coccinelle)
  • Hidalgos, scénario de Michel Pierret (Éditions Glénat)
  1. Don Miguel, 2003
  2. La Louve de Messine, 2007

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prix Alph-Art 2003
  2. Erik Kempinaire, « Zidane - par Pierret, Venanzi et Nolent - Casterman », sur ActuaBD,
  3. Charles-Louis Detournay, « Alix, T29 : le Testament de César - Par Marco Venanzi - Casterman », sur ActuaBD,
  4. Alain Voisot, « La Venanzi collection », sur wawmagazine.be (consulté le )
  5. « Le Testament de César », sur BD Gest' (consulté le )
  6. « L'Ombre de Sarapis », sur BD Gest' (consulté le )
  7. « L'Or de Saturne », sur BD Gest' (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]