Jean-François Fonlupt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-François Fonlupt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
AnnecyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-François Fonlupt (né à Annecy (Haute-Savoie) le [1]) est un producteur français de cinéma international.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1978, Jean françois Fonlupt est banquier d'affaires à Worms Group.

En 1981, il est banquier d'affaires à Groupe Bouygues.

en 1986, il est banquier d'affaires à Compagnie financière Edmond de Rothschild.

En 1990, il devient vice-président-directeur général (1990-1993) puis président du directoire (1993-1997) de Ciby 2000, filiale « cinéma » du groupe Bouygues. Les films produits ou coproduits par Ciby 2000 ont accumulé 4 palmes d'or, 2 césars et 3 oscars. Une politique de réduction budgétaire et des choix de production ont été contestés en interne[2].

En 1998, il se lance dans la production de films indépendants avec Emotion Pictures (monfilm productions) [1].

En 2002, il signe aussi la mise en scène théâtrale de À l’heure où les cigales[3] de et avec Bernard Pinet création[4] à Paris au Théâtre Trévise[5] dirigé par Pascal Martinet et Thierry Manciet, puis au Festival d'Avignon Théâtre Le Forum[6], et en tournée

En 2003 et 2004, il signe la mise en scène théâtrale de Le Patron du Bar de la Marine[7] de et avec Bernard Pinet, création au Festival d'Avignon Théâtre Le Cabestan, à Paris au Théâtre du Lucernaire et à la Maison des Auteurs de la SACD, puis en tournée.

En 2010 il lance le premier studio de cinéma sur internet monfilm.com[8] et la saison 1 de la série Draculi & Gandolfi y est diffusée.

En 2011 MonFilm Production a produit L'Étoile du jour de Sophie Blondy (avec Béatrice Dalle, Tchéky Karyo, Denis Lavant, Natacha Régnier, Bruno Putzulu et la rock star Iggy pop) : des difficultés de paiement de l’équipe ont été signalées par la presse[9]. Cette société a été mise en liquidation judiciaire le [10].

Jean-François Fonlupt dans les médias[modifier | modifier le code]

  • 1994, L'express : Les recettes de CB 2000[11]
  • 1995, Le point : Questions à Jean-François Fonlupt [12]
  • 1995, L'express : Faut-il brûler Underground ?[13]
  • 1996, L'expansion : Jean-François Fonlupt, trois fois palmé à Cannes[14]
  • 1997, L'express : Pages rouges - Économie[15]
  • 1997, L'express : Cinéma: le soutien nuancé de la télévision[16]
  • 1997, L'expansion : Le " joli petit canard de Bouygues " va finir plumé.[17]
  • 1998, Stratégies : Fonlupt crée Emotion Pictures[18]
  • 1998, L'expansion : Après Ciby 2000, Emotion Pictures reprend l'affiche[19]
  • 1999, L'express : Les Indiscrets - Médias[20]
  • 2007, Le Point : Questions à Jean-François Fonlupt[21]
  • 2011, Envrak : Monfilm.com : interview de J-F. Fonlupt[22]
  • 2015, Premiere : Festival de Cannes : Quand la fête était furieuse [23]
  • 2016, Closer : Béatrice Dalle flingue le producteur de son dernier film : "Il a planté tout le monde !" (vidéo) [24]
  • 2016, L'express : Ciby 2000, du cinéma en béton [25]

Films produits sous sa direction avec ciby 2000[modifier | modifier le code]

Films produit avec sa société de production Emotion Pictures[modifier | modifier le code]

Sources écrites[modifier | modifier le code]

  • Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 42e édition pour 2011 éditée en 2010, 2270 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-051-0), notice « Fonlupt, Jean-François, Christian ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 42e édition pour 2011 éditée en 2010, 2270 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-051-0), notice « Fonlupt, Jean-François, Christian ».
  2. Romain Blondeau, « La dernière séance du roi du béton », Vanity Fair n°39, septembre 2016, pages 166-173.
  3. « À l’heure où les cigales au Théâtre Le Forum » (consulté le )
  4. (fr)« Interview Jean-François Fonlupt au Théâtre Trévise » (consulté le )
  5. (fr)« Théâtre Trévise » (consulté le )
  6. (fr)« Théâtre le Forum » (consulté le )
  7. Le Patron du Bar de la Marine, site de l'association Passion Théâtre
  8. monfilm.com
  9. http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Montreuil/actualite/Secteur_Montreuil/2011/07/20/article_l-equipe-de-l-etoile-du-jour-tournee-a-m.shtml : Fabrice Leviel, « L'équipe de « L’Étoile du jour », tournée à Merlimont, n'a pas été payée depuis un mois », site de La Voix du Nord, mercredi 20 juillet 2011, 05 heures 15 ; site consulté le 11 novembre 2011.
  10. « MONFILM PRODUCTIONS (PARIS 16) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 522203389 », sur societe.com (consulté le ).
  11. « Les recettes de CB 2000 », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. Le Point, magazine, « Archives - Le Point.fr », sur Le Point.fr (consulté le ).
  13. « Underground: la critique cannoise de L'Express », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Jean-François Fonlupt, trois fois palmé à Cannes », LExpansion.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Pages rouges - Économie », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. « Cinéma: le soutien nuancé de la télévision », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. « Le " joli petit canard de Bouygues " va finir plumé. L'Expansion n° 555, 28 août 1997, page 72 », LExpansion.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. « Fonlupt crée Emotion Pictures - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. « Après Ciby 2000, Emotion Pictures reprend l'affiche », LExpansion.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. « Les Indiscrets - Médias », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. Le Point, magazine, « Questions à Jean-François Fonlupt », sur Le Point.fr (consulté le ).
  22. « Monfilm.com : interview de J-F. Fonlupt | EnvrAk », sur www.envrak.fr (consulté le ).
  23. « Festival de Cannes : Quand la fête était furieuse », Premiere.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. Closermag.fr, « Béatrice Dalle flingue le producteur de son dernier film : Il a planté tout le monde ! (vidéo) », Closermag.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. « Ciby 2000, du cinéma en béton », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).