Au travers des oliviers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Au travers des oliviers
Titre original زیر درختان زیتون
Réalisation Abbas Kiarostami
Scénario Abbas Kiarostami
Acteurs principaux
Sociétés de production MK2
Pays d’origine Drapeau de l'Iran Iran
Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 103 minutes
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Au travers des oliviers (en persan : زیر درختان زیتون, Zir-e derakhtān zeytoun) est une comédie dramatique franco-iranienne réalisé par Abbas Kiarostami, sorti en 1994.

C'est le dernier volet de ce que l'on appelle la Trilogie de Koker, précédé par Où est la maison de mon ami ? et Et la vie continue.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une équipe de cinéma s'installe, parmi les oliviers, dans un village du nord de l'Iran qui vient d'être dévasté par un tremblement de terre. Keshavarz, le réalisateur du film, qui s'intitule Et la vie continue, est à la recherche de ses acteurs.

Le cinéma fait rêver les enfants d'une école. Ils participeront à la production ou assisteront au tournage. Mme Shiva, la première assistante, organise un casting. Les jeunes filles en voile s'imaginent déjà devant la caméra. Le réalisateur retient en particulier Tahereh et quelques-unes de ses amies. Hossein, un jeune maçon, est engagé comme assistant. Il remplace l'acteur amateur qui devient bègue dès qu'il s'adresse à une femme...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vincent Rémy, « Au travers des oliviers », Télérama, n° 2350, 25 janvier 1995, p. 24-27.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]