Jean Desclaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Desclaux

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Jean Pierre Desclaux
Naissance
à Dax (France)
Décès (à 83 ans)
à Dax (France)
Surnom Toto[1]
Poste Troisième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
US Dax
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
US Dax


Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1958-1973
1973-1980
US Dax
Drapeau : France France

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

Jean Desclaux, né le à Dax et mort le dans la même ville, est un joueur et entraîneur français de rugby à XV qui évolue au poste de troisième ligne. Il effectue l'intégralité de sa carrière au sein du club de l'US Dax.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Desclaux naît le à Dax[2].

Après sa retraite en tant que joueur, il prend en charge l'équipe première de l'US Dax en tant qu'entraîneur, succédant à Roger Ducournau en 1958[3]. Il prend ensuite la direction de l'équipe de France en 1973[1].

Il est maraîcher de père en fils, mais aussi reconverti concessionnaire automobile à Dax après sa carrière d'entraîneur[4].

Il meurt le dans sa ville natale[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

  • 8 fois remplaçant en équipe de France A
  • 1 sélection en équipe de France B (face aux Kiwis néo-zélandais en 1946)

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dussarrat, Bordenave et Dussarrat 2003, p. 174-175.
  2. a et b « matchID - Moteur de recherche des personnes décédées », sur deces.matchid.io (consulté le 17 janvier 2021).
  3. Dussarrat, Bordenave et Dussarrat 2003, p. 34.
  4. « DESCLAUX Jean », sur finalesrugby.fr (consulté le 17 janvier 2021).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]