Lionel Mallier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lionel Mallier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,83 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
98 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Spécialité
Équipes

[1]

Lionel Mallier, est né le à Grenoble. C’est un joueur de rugby à XV, qui a joué avec l'équipe de France, évoluant au poste de troisième ligne aile (1,83 m pour 98 kg). Malgré les différents clubs qu'il a connu, il reste très attaché à Grenoble, sa ville d'origine.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Le 24 mai 2003, il est remplaçant avec l'USA Perpignan en finale de la Coupe d'Europe au Lansdowne Road de Dublin face au Stade toulousain. Il entre à la 66e à la place de Phil Murphy, mais les catalans ne parviennent pas à s'imposer, s'inclinant 22 à 17 face aux toulousains qui remportent le titre de champions d'Europe.

Il a disputé 46 matchs en compétitions européennes, dont 24 en Coupe d'Europe de rugby avec Brive, Pau et Perpignan et 22 en Challenge européen avec Brive et Pau. Son passage a été remarqué à Brive, où il reste comme un joueur emblématique. Il est aujourd'hui capitaine du LOU Rugby.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a disputé son premier test match le 3 juin 1999 contre l'équipe de Roumanie, et le dernier contre l'équipe d'Italie, le . Il participe à la Coupe du Monde 1999 avec notamment une entrée remarquée contre le Canada.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il reçoit le 25 novembre 2009, l'oscar Midi Olympique pour l'ensemble de sa carrière.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • Sélection en équipe nationale : 5
  • Sélections par année : 3 en 1999 et 2 en 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les «Chimbonda» du rugby », L'EQUIPE,‎ (Lionel Mallier, 1999 Solide, tonique, rablé, mais limité physiquement (1,83m, 89 kg), le troisième-ligne aile grenoblois Lionel Mallier était utile au sol et en défense, véritable premier plaqueur-gratteur de l'histoire du XV de France. Sélectionné par le duo Skrela-Villepreux, après avoir disputé un match de préparation au Mondial face à la Roumanie, il fut aligné comme remplaçant devant le Canada en ouverture de la compétition qui se disputait au Royaume-Uni. Et c'est tout. Appelé ensuite deux fois par Bernard Laporte en 2000, qui ne fit plus jamais appel à lui. Baroudeur (il a joué pour Grenoble, Brive, Pau, Perpignan et Lyon), il a manqué un peu de vitesse à cette boule de muscles pour s'inscrire dans la durée.)

Liens externes[modifier | modifier le code]