Jacqueline Lalouette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacqueline Lalouette est une historienne française, née en 1945, spécialiste de la libre-pensée, de la laïcité et de l'anticléricalisme à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégée d'histoire (1972), Jacqueline Lalouette soutient une thèse de 3e cycle (1979) sur les débits de boisson en France[1], puis une thèse d'État (1994) consacrée à la libre-pensée en France[2] (toutes deux sous la direction de Maurice Agulhon). Elle devient professeur d'histoire contemporaine à l'université Lille 3 et appartient à l'IRHIS (après avoir été auparavant professeur à l'université Clermont-Ferrand-II puis à l'université Paris 13).

Elle est depuis 2006 membre sénior de l'Institut universitaire de France[3],[4]. Elle est vice-présidente de la Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, membre du comité scientifique de la Revue d'histoire du XIXe siècle ainsi que du comité d'honneur de la Société d'études jaurésiennes et présidente de l'Association des amis de Montalembert. Pour la mandature 2020-2026, elle fait partie du Comité d'histoire de la ville de Paris placé sous la présidence de Danielle Tartakowsky.

Publications[modifier | modifier le code]

  • "Vive le son !". Quarante chants de la période révolutionnaire, édition illustrée, annotée t commentée en collaboration avec Claudine Lefèvre, Courlay, J. M. Fuzeau, 1989, 158 p.
  • La libre pensée en France, 1848 - 1940, Paris, Albin Michel 1997, 636 p. (Préface de Maurice Agulhon)
  • La République anticléricale, XIXe – XXe siècles, Paris, Seuil 2002, 472 p.
  • La séparation des Églises et de l'État : genèse et développement d'une idée, 1789-1905, Paris, Éditions du Seuil, coll. « L'univers historique », , 449 p. (ISBN 2-02-061146-5, présentation en ligne), [présentation en ligne].
    Prix littéraire de la Maçonnerie française, 2005[5].
  • Avec Michel Dixmier et Didier Pasamonik, La République et l'Église : images d'une querelle, Paris, La Martinière, 2005, 148 p.
  • L'État et les cultes, Paris, La Découverte, 2005, 124 p.
  • Édition, introduction et commentaires de Bible-Express illustrée par Gabby, Paris, La Martinière, 2007, XXXV-178 p.
  • Les mots de 1848, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2008, 128 p.
  • Édition, présentation et commentaires de Henri Dabot, Griffonnages quotidiens d'un bourgeois du Quartier latin (1869-1871), Paris, Mercure de France, "Le temps retrouvé", 2011, 338 p.
  • Jours de fête : jours fériés et fêtes légales dans la France contemporaine, Editions Tallandier, 2010 (ISBN 978-2847344714) - Prix Bordin de l’Académie des Sciences morales et politiques, 2011[6]
  • Jean Jaurès. Apôtre de la patrie humaine, Paris, Le Figaro/L'Express/Garnier, collection Max Gallo "Ils ont fait la France", 2012, 382 p.
  • La France de la Belle Epoque : dictionnaire de curiosités, Paris, éditions Tallandier, 2013, 288 p.
  • Jean Jaurès. L'assassinat, la gloire, le souvenir, Paris, Perrin, 2014, 384 p.
  • Édition avec Gilles Candar de Laïcité et unité (1904-1905), tome 10 des Oeuvres de Jean Jaurès, Paris, Fayard, 2015, 624 p.
  • Édition avec Christophe Charle de Maurice Agulhon. Aux carrefours de l'histoire vagabonde, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017.
  • Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes. France, 1801-2018, Paris, Mare & Martin, 2018.
  • Histoire de l'anticléricalisme en France, Paris, Que sais-je ?, 2020.
  • Édition, présentation et annotation avec Jean Céard de Paul Broca, L'Empire des Tropiques. Fiction médicale inédite, Grenoble, Jérôme Million, 2020, 224 p.
  • Les statues de la discorde, Paris, Passés Composés, 2021, 240 p.[7]
  • Jaurès et le procès Villain (présidente du colloque du 23 novembre 2019 et responsable de l'édition des actes), Castres, Centre national et musée Jean Jaurès, 2021, 176 p.

Jacqueline Lalouette a également publié de nombreux articles dans des revues d'histoire contemporaine et d'histoire religieuse et codirigé plusieurs colloques consacrés à la laïcité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sudoc.fr/008810133.
  2. http://www.sudoc.fr/011499338.
  3. Jacqueline Lalouette, sur le site d'Institut universitaire de France.
  4. Arrêté du 24 novembre 2006 portant nomination à l'Institut universitaire de France, JORF no 282 du 6 décembre 2006, p. 18346, texte no 47, NOR RECS0600171A, sur Légifrance.
  5. « Prix littéraires maçonniques - Blog Maçonnique - Première version », sur hiram.canalblog.com, (consulté le )
  6. « Prix Bordin », sur Académie des Sciences Morales et Politiques, (consulté le )
  7. Voir sur passes-composes.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]