Gilles Candar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilles Candar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine

Gilles Candar, né le , est un historien français, spécialiste des XIXe et XXe siècles et des gauches françaises, enseignant et militant politique de gauche.

Carrière et engagement politique[modifier | modifier le code]

Il est président de la Société d'études jaurésiennes depuis 2005, à la suite de Madeleine Rebérioux, après en avoir été secrétaire général (1982-1989, et par intérim 2004-2005), directeur du bulletin Jean Jaurès (1982-1989), puis des Cahiers Jaurès (2004-2008). Il a publié plusieurs recueils de textes choisis de Jean Jaurès. Avec Madeleine Rebérioux (1920-2005), il est chargé de la coordination des Œuvres de Jean Jaurès chez Fayard (onze volumes parus depuis 2000 sur dix-sept prévus au total). Il est aussi membre depuis 1992 du comité de rédaction de la revue Mil neuf cent : Revue d'histoire intellectuelle et du conseil d'administration de l'association Ent'revues qui édite La Revue des revues[1].

Responsable du secteur éducatif du musée d'Orsay (1995-2003), il est professeur d'histoire en hypokhâgne et en khâgne (classes préparatoires littéraires) au lycée Montesquieu du Mans (Sarthe) (2006-2016) après l'avoir été au lycée Gabriel-Guist'hau de Nantes (2003-2006).

Il eut jadis une activité militante soutenue, à la Ligue des droits de l'homme (président de la section d'Antony), au PCF, puis au PS notamment. Il a été conseiller municipal socialiste d'Antony de 1989 à 1995. Il est membre du conseil politique du club Gauche avenir, des origines (2007) jusqu'à la mise en sommeil de l'association (2015).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]