Guillermo García-López

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Guillermo Garcia-Lopez)

Guillermo García López
Image illustrative de l’article Guillermo García-López
Guillermo García-López à l'US Open en 2014.
Carrière professionnelle
2002 – 2021
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (39 ans)
La Roda
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Jose Aparis et Diego Dinomo
Gains en tournois 8 451 851 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 4
Meilleur classement 23e (21/02/2011)
En double
Titres 3
Finales perdues 6
Meilleur classement 27e (15/05/2017)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/16 1/16
Double 1/2 1/8 1/16 F (1)

Guillermo García López, né le à La Roda (Albacete), est un joueur de tennis espagnol, professionnel de 2002 à 2021.

Carrière[modifier | modifier le code]

García-López commence sa carrière professionnelle en 2002, année durant laquelle il atteint deux finales du circuit Future. L'année suivante il profite d'une wild card pour faire ses débuts sur le circuit ATP, à Valence. Il atteint sa première finale d'un tournoi Challenger à Séville et remporte ses premiers titres Futures, en simple et en double.

En 2005, pour sa première participation à l'Open d'Australie, il réussit l'exploit de sortir au premier tour Carlos Moyà, alors 5e mondial, ce qui constitue sa plus grande victoire selon ses propres dires. Il termine l'année dans le top 100 pour la première fois.

Il faut attendre 2009 pour le voir remporter son premier tournoi ATP, à Kitzbühel. En 2010, il dispute et perd sa deuxième finale ATP à Eastbourne contre Michaël Llodra[1]. Au début d'octobre à Bangkok, il se qualifie pour la finale en réalisant un nouvel exploit, battant son compatriote numéro 1 mondial Rafael Nadal. Au cours du match, il sauve 24 balles de break sur 26 et convertit la seule opportunité qu'il a de ravir le service de Nadal[2]. Le lendemain, il bat en finale Jarkko Nieminen, remportant ainsi son deuxième titre en simple[3]. La même année, associé à son compatriote Albert Montañés, il remporte son premier tournoi ATP en double, à Doha.

Au Masters de Monte-Carlo 2014, il sort le numéro 5 mondial Tomáš Berdych en huitièmes de finale, et emporte le premier set face au numéro 2 mondial Novak Djokovic en quarts avant de s'incliner (6-4, 3-6, 1-6)[4].

Classé 136e mondial[5] quand il se présente à Roland-Garros en 2019, il s'incline au premier tour devant l'Argentin 75e mondial[5] Federico Delbonis en quatre sets (1-6, 6-3, 3-6, 2-6).

Contrairement à beaucoup de joueurs espagnols de sa génération, Guillermo García-López semble aussi à l'aise sur terre battue que sur les autres surfaces, puisqu'il a remporté deux de ses cinq titres en simple sur surface dure, et atteint une finale sur herbe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 18-05-2009  Interwetten Austrian OpenKitzbühel ATP 250 398 250  Terre (ext.) Julien Benneteau 3-6, 7-61, 6-3 Parcours
2 27-09-2010  PTT Thailand OpenBangkok ATP 250 551 000 $ Dur (int.) Jarkko Nieminen 6-4, 3-6, 6-4 Parcours
3 07-04-2014  Grand-Prix Hassan IICasablanca ATP 250 426 605  Terre (ext.) Marcel Granollers 5-7, 6-4, 6-3 Parcours
4 02-02-2015  PBZ Zagreb IndoorsZagreb ATP 250 439 405  Dur (int.) Andreas Seppi 7-64, 6-3 Parcours
5 20-04-2015  BRD Nastase Tiriac TrophyBucarest ATP 250 439 405  Terre (ext.) Jiří Veselý 7-65, 7-611 Parcours

Finales en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 13-06-2010  AEGON InternationalEastbourne ATP 250 405 000 $ Gazon (ext.) Michaël Llodra 7-5, 6-2 Parcours
2 22-04-2013  BRD Nastase Tiriac TrophyBucarest ATP 250 410 200  Terre (ext.) Lukáš Rosol 6-3, 6-2 Parcours
3 16-09-2013  St. Petersburg OpenSaint-Pétersbourg ATP 250 455 775 $ Dur (int.) Ernests Gulbis 3-6, 6-4, 6-0 Parcours
4 28-09-2015  Shenzhen OpenShenzhen ATP 250 607 940 $ Dur (ext.) Tomáš Berdych 6-3, 7-67 Parcours

Titres en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 04-01-2010  Qatar ExxonMobil Open
 Doha
ATP 250 1 024 000 $ Dur (ext.) Albert Montañés František Čermák
Michal Mertiňák
6-4, 7-5 Parcours
2 24-02-2014  Brasil Open
 São Paulo
ATP 250 474 005 $ Terre (int.) Philipp Oswald Juan Sebastián Cabal
Robert Farah
5-7, 6-4, [15-13] Parcours
3 21-08-2016  Winston-Salem Open
 Winston-Salem
ATP 250 639 255 $ Dur (ext.) Henri Kontinen Andre Begemann
Leander Paes
4-6, 7-66, [10-8] Parcours

Finales en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 24-07-2006  Studena Croatia Open
 Umag
Int' Series 375 000 $ Terre (ext.) Jaroslav Levinský
David Škoch
Albert Portas 6-4, 6-4 Parcours
2 16-07-2007  MercedesCup
 Stuttgart
Series Gold 732 000 $ Terre (ext.) František Čermák
Leoš Friedl
Fernando Verdasco 6-4, 6-4 Parcours
3 28-09-2009  PTT Thailand Open
 Bangkok
ATP 250 551 000 $ Dur (int.) Eric Butorac
Rajeev Ram
Mischa Zverev 7-64, 6-3 Parcours
4 22-07-2013  Crédit Agricole Suisse Open
 Gstaad
ATP 250 410 200  Terre (ext.) Jamie Murray
John Peers
Pablo Andújar 6-3, 6-4 Parcours
5 07-07-2014  MercedesCup
 Stuttgart
ATP 250 426 605  Terre (ext.) Mateusz Kowalczyk
Artem Sitak
Philipp Oswald 2-6, 6-1, [10-7] Parcours
6 31-08-2016  US Open
 Flushing Meadows
G. Chelem 23 151 700 $ Dur (ext.) Jamie Murray
Bruno Soares
Pablo Carreño-Busta 6-2, 6-3 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 2e tour (1/32) Tommy Robredo
2005 2e tour (1/32) Kevin Kim 1er tour (1/64) Olivier Rochus 2e tour (1/32) Novak Djokovic 1er tour (1/64) Robby Ginepri
2006 2e tour (1/32) Julien Benneteau 1er tour (1/64) David Ferrer 2e tour (1/32) David Ferrer 1er tour (1/64) Luis Horna
2007 2e tour (1/32) Mario Ančić 2e tour (1/32) J.P. Brzezicki 1er tour (1/64) Simone Bolelli 1er tour (1/64) Igor Kunitsyn
2008 3e tour (1/16) J.-W. Tsonga 2e tour (1/32) D. Toursounov 3e tour (1/16) Rainer Schüttler 2e tour (1/32) Andreas Seppi
2009 2e tour (1/32) Marat Safin 1er tour (1/64) Andreas Seppi 2e tour (1/32) Roger Federer 2e tour (1/32) Tommy Robredo
2010 1er tour (1/64) S. Wawrinka 2e tour (1/32) Thiemo de Bakker 1er tour (1/64) Tobias Kamke 2e tour (1/32) Nicolás Almagro
2011 3e tour (1/16) Andy Murray 3e tour (1/16) Fabio Fognini 2e tour (1/32) Karol Beck 2e tour (1/32) Gilles Simon
2012 1er tour (1/64) M. Kukushkin 1er tour (1/64) Michaël Llodra 2e tour (1/32) J.-W. Tsonga 2e tour (1/32) Fabio Fognini
2013 1er tour (1/64) Rajeev Ram 1er tour (1/64) Jack Sock 1er tour (1/64) Dustin Brown 1er tour (1/64) J. M. del Potro
2014 2e tour (1/32) É. Roger-Vasselin 1/8 de finale Gaël Monfils 1er tour (1/64) Dušan Lajović 2e tour (1/32) Sam Querrey
2015 1/8 de finale S. Wawrinka 1er tour (1/64) Steve Johnson 1er tour (1/64) Pablo Andújar 3e tour (1/16) Tomáš Berdych
2016 3e tour (1/16) Kei Nishikori 2e tour (1/32) Dominic Thiem 1er tour (1/64) Andreas Seppi 1er tour (1/64) R. Bautista-Agut
2017 1er tour (1/64) Mischa Zverev 3e tour (1/16) Milos Raonic
2018 2e tour (1/32) Tomáš Berdych 2e tour (1/32) Karen Khachanov 2e tour (1/32) Daniil Medvedev
2019 1er tour (1/64) Robin Haase 1er tour (1/64) Federico Delbonis Q2 Lukáš Rosol 1er tour (1/64) John Isner
2020 Q1 Tallon Griekspoor Q1 Kimmer Coppejans Annulé
2021 Q1 Francisco Cerundolo

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 1er tour (1/32)
J. Erlich
Andy Ram
2005
2006 1er tour (1/32)
M. Kohlmann
A. Waske
2007 1er tour (1/32)
J. Björkman
Max Mirnyi
2e tour (1/16)
M. Bhupathi
R. Štěpánek
1er tour (1/32)
Bob Bryan
Mike Bryan
2008 1er tour (1/32)
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
1er tour (1/32)
Iván Navarro
J. Björkman
K. Ullyett
2009 1er tour (1/32)
A. Coelho
J. Sirianni
2e tour (1/16)
José Acasuso
F. González
1er tour (1/32)
Iván Navarro
R. Junaid
P. Marx
1/8 de finale
Bob Bryan
Mike Bryan
2010 1er tour (1/32)
W. Moodie
Dick Norman
1er tour (1/32)
S. Aspelin
Paul Hanley
1er tour (1/32)
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
2011 1er tour (1/32)
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
1er tour (1/32)
D. Brown
M. Kohlmann
1er tour (1/32)
M. Melo
Bruno Soares
1er tour (1/32)
M. Granollers
Marc López
2012 2e tour (1/16)
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
1er tour (1/32)
M. Fyrstenberg
M. Matkowski
1er tour (1/32)
M. Elgin
D. Istomin
2e tour (1/16)
S. González
Scott Lipsky
2013 1er tour (1/32)
M. Bhupathi
D. Nestor
1er tour (1/32)
A. Begemann
M. Emmrich
1er tour (1/32)
F. Čermák
M. Mertiňák
1er tour (1/32)
C. Kas
O. Marach
2014 1/8 de finale
Alex Bolt
A. Whittington
2e tour (1/16)
M. Granollers
Marc López
1er tour (1/32)
A. Begemann
Lukáš Rosol
1/8 de finale
Eric Butorac
Raven Klaasen
2015 2e tour (1/16)
A.-U.-H. Qureshi
N. Zimonjić
1/8 de finale
Ivan Dodig
M. Melo
2e tour (1/16)
M. Daniell
M. Demoliner
1er tour (1/32)
M. Matkowski
N. Zimonjić
2016 1er tour (1/32)
Łukasz Kubot
M. Matkowski
1er tour (1/32)
H. Kontinen
John Peers
1er tour (1/32)
T. C. Huey
Max Mirnyi
Finale
Jamie Murray
Bruno Soares
2017 1/2 finale
Bob Bryan
Mike Bryan
1er tour (1/32)
R. Dutra Silva
Paolo Lorenzi
2018 1/8 de finale
B. McLachlan
J.-L. Struff
2e tour (1/16)
Łukasz Kubot
Marcelo Melo
1er tour (1/32)
J. S. Cabal
Robert Farah
2019 1/8 de finale
Bob Bryan
Mike Bryan

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[6] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[7] Paris
2005 1er tour
R. Gasquet
2006 2e tour
Mario Ančić
2007 3e tour
M. Russell
2e tour
O. Rochus
1/8 de finale
Kohlschreiber
1er tour
J. Acasuso
2008 2e tour
R. Federer
1er tour
N. Kiefer
2009 1er tour
M. Russell
1er tour
A. Seppi
1er tour
T. Berdych
1er tour
P.-H. Mathieu
1/8 de finale
J. Benneteau
1er tour
F. López
2010 1/8 de finale
Juan Mónaco
2e tour
J.-W. Tsonga
1er tour
P. Petzschner
1/8 de finale
F. Verdasco
1/8 de finale
G. Monfils
1/4 de finale
N. Djokovic
2011 2e tour
R. Harrison
2e tour
K. Anderson
2e tour
R. Gasquet
1er tour
X. Malisse
1/8 de finale
N. Djokovic
1er tour
J. Benneteau
2e tour
R. Nadal
2e tour
J.-W. Tsonga
2012 3e tour
R. Harrison
2e tour
V. Troicki
2e tour
G. Simon
2e tour
G. Simon
1er tour
J. Chardy
2013 1er tour
John Isner
2014 3e tour
M. Raonic
1/4 de finale
N. Djokovic
2e tour
K. Nishikori
1er tour
M. Jaziri
1er tour
James Ward
1er tour
G. Simon
1er tour
J. Melzer
2015 2e tour
T. Kokkinakis
3e tour
Juan Mónaco
1/8 de finale
D. Ferrer
1er tour
F. Verdasco
1er tour
R. Bautista
1er tour
Lukáš Rosol
2016 2e tour
F. López
2e tour
L. Pouille
2e tour
R. Federer
2e tour
D. Ferrer
1er tour
D. Ferrer
1er tour
P. Lorenzi
2017 1er tour
Guido Pella
1er tour
A. Mannarino
1er tour
M. Copil
2018 2e tour
F. Verdasco
2e tour
A. Seppi
1er tour
R. Harrison
2e tour
M. Fucsovics

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# G.G-L. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 106 Open d'Australie 2005 Dur Carlos Moyà no 5 1/64 7-5, 6-3, 3-6, 6-3
2 no 112 Delray Beach 2006 Dur Andre Agassi no 9 1/4 6-4, 6-2
3 no 53 Cincinnati 2009 Dur Fernando Verdasco no 10 1/32 7-64, 7-64
4 no 49 Indian Wells 2010 Dur Marin Čilić no 9 1/32 7-61, 6-0
5 no 39 Madrid 2010 Terre battue Jo-Wilfried Tsonga no 10 1/16 6-2, ab.
6 no 53 Bangkok 2010 Dur (int.) Rafael Nadal no 1 1/2 2-6, 7-63, 6-3
7 no 35 Shanghai 2010 Dur Tomáš Berdych no 7 1/8 7-64, 6-3
8 no 92 Indian Wells 2012 Dur Andy Murray no 4 1/32 6-4, 6-2
9 no 87 Bucarest 2013 Terre battue Janko Tipsarević no 10 1/4 6-3, 3-6, 6-4
10 no 38 Monte-Carlo 2014 Terre battue Tomáš Berdych no 5 1/8 4-6, 6-3, 6-1
11 no 41 Roland-Garros 2014 Terre battue Stanislas Wawrinka no 3 1/64 6-4, 5-7, 6-2, 6-0
12 no 28 Rome 2015 Terre battue Marin Čilić no 10 1/32 6-4, 6-3
13 no 69 Buenos Aires 2018 Terre battue Pablo Carreño Busta no 10 1/8 7-65, 1-6, 7-66

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 878 en augmentation 360 en augmentation 239 en augmentation 128 en augmentation 91 en augmentation 69 en diminution 90 en augmentation 62 en augmentation 41 en augmentation 33 en diminution 65 en diminution 77 en augmentation 63 en augmentation 36 en augmentation 27 en diminution 70 en stagnation 70 en diminution 106
Rang en double 1537 en augmentation 668 en augmentation 478 en augmentation 336 en diminution 672 en augmentation 143 en diminution 195 en diminution 277 en augmentation 135 en diminution 164 en diminution 184 en stagnation 184 en diminution 331 en augmentation 49 en diminution 87 en augmentation 46 en diminution 84 en diminution 133

Source : (en) Classements de Guillermo García-López sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Llodra, label vert », sur eurosport.fr (consulté le )
  2. « Garcia-Lopez résiste au siège de Nadal », sur eurosport.fr (consulté le )
  3. « Garcia-Lopez va au bout », sur eurosport.fr (consulté le )
  4. « Novak Djokovic ne s'est pas amusé face à Garcia Lopez », sur liberation.fr (consulté le )
  5. a et b Classement ATP au 27 mai 2019, consulté le 14 juin 2019.
  6. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  7. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]