Grand Prix automobile d'Azerbaïdjan 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 51
Longueur du circuit 6,003 km
Distance de course 306,049 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
h 31 min 52 s 942
(moyenne : 198,727 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
min 40 s 495
(moyenne : 215,044 km/h)
Record du tour en course Drapeau de Monaco Charles Leclerc,
Ferrari,
min 43 s 009
(vitesse moyenne : 209,795 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Azerbaïdjan 2019 (Formula 1 SOCAR Azerbaijan Grand Prix 2019) disputé le 28 avril 2019 sur le circuit urbain de Bakou, est la 1001e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la troisième édition du Grand Prix d'Azerbaïdjan comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la quatrième manche du championnat 2019.

La séance de qualification, perturbée par deux interruptions sur drapeau rouge et rallongée de cinquante-deux minutes, s'achève dans le jour déclinant en raison des accidents dans le virage no 9 où Robert Kubica en Q1 puis Charles Leclerc en Q2 ont encastré leur monoplace dans les bordures de sécurité. Le Monégasque, qui a dominé toutes les séances d'essais libres et paraissait en mesure de se battre la pole position s'élancera de la huitième place. La pole position se joue au jeu du chat et de la souris lors des ultimes tentatives des pilotes en Q3 : l'aspiration s'avérant capitale dans les longues lignes droites, les Mercedes piègent Sebastian Vettel en le laissant sortir de la voie des stands seul devant. Calé en bout de peloton, Valtteri Bottas obtient la huitième pole position de sa carrière avec 23 millièmes de seconde d'avance sur son coéquipier Lewis Hamilton tandis que Vettel est repoussé en deuxième ligne, à trois dixièmes de seconde, accompagné par Max Verstappen. La troisième ligne accueille Sergio Pérez, cinquième à plus d'une seconde de Bottas, et Daniil Kvyat. Lando Norris devait être accompagné par Kimi Räikkönen en quatrième ligne mais le Finlandais est disqualifié pour aileron avant non conforme et part de la voie des stands ; Charles Leclerc prend sa place alors que la cinquième ligne est composée de Carlos Sainz Jr. et de Daniel Ricciardo.

Mercedes Grand Prix, qui domine la Formule 1 depuis le début de l'ère des moteurs V6 turbo hybrides en 2014, établit un nouveau record en réalisant quatre doublés à l'issue des quatre premières courses de la saison. Parti en pole position, Valtteri Bottas remporte la cinquième victoire de sa carrière ; il résiste à son coéquipier dans les premiers virages puis garde suffisamment de rythme en fin de course pour interdire toute possibilité de dépassement à Lewis Hamilton qui termine à un peu plus d'une seconde. Les pilotes des Flèches d'Argent en sont à deux victoires chacun. Sebastian Vettel et Max Verstappen franchissent la ligne d'arrivée aux mêmes places que sur la grille de départ sans avoir été en mesure de troubler la marche triomphale des deux W10. Parti huitième, Charles Leclerc perd deux positions au départ mais remonte jusqu'à mener la course durant une vingtaine de tours grâce à une stratégie décalée. Après son arrêt dans la trente-quatrième boucle, il sécurise sa cinquième place au point de pouvoir s'arrêter en vue de l'arrivée pour chausser des pneumatiques neufs et réaliser le meilleur tour en course, ce qui lui offre un point supplémentaire. Il est élu « pilote du jour ».

Sergio Pérez profite de sa bonne position sur la grille pour terminer sixième, devant les McLaren de Carlos Sainz Jr. et Lando Norris. Racing Point amène aussi ses deux RP19 dans les points avec la neuvième place de Lance Stroll. Kimi Räikkönen inscrit le dernier point en jeu ; les dix premiers terminent dans le même tour que le vainqueur. Un étonnant incident se produit au trente-et-unième tour : luttant pour la dix-septième place, Daniel Ricciardo tire tout droit au virage no 4 et emmène Daniil Kvyat dans l'échappatoire. Il enclenche sa marche arrière pour se remettre en piste sans voir que la Toro Rosso est derrière lui et l'emboutit, provoquant leur double abandon. L'Australien est pénalisé d'un recul de trois places sur la grille du prochain Grand Prix.

Bottas reprend la tête du championnat du monde avec 87 points, un de plus qu'Hamilton correspondant à son meilleur tour en Australie. Grâce à son deuxième podium consécutif, Vettel (52 points) prend la troisième place à Verstappen (51 points). Leclerc est cinquième avec 47 points ; Pérez, Gasly et Räikkönen suivent avec 13 points. Chez les constructeurs, Mercedes, avec 173 points en quatre courses devance Ferrari (99 points) et Red Bull Racing (64 points) ; suivent McLaren (18 points), Racing Point (17 points) Alfa Romeo (13 points), Renault (12 points), Haas (8 points) et Toro Rosso (4 points). Williams n'a pas encore marqué.

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Bakou[1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C2)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C3)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C4)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 13 h à 14 h 30[modifier | modifier le code]

Robert Kubica au Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 47 s 497
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 49 s 598 + 2 s 101
  • La séance est définitivement interrompue au bout de douze minutes alors que seuls les deux pilotes Ferrari ont enregistré un tour rapide chronométré : George Russell au volant de sa Williams, passe sur une plaque d'égout mal fixée, qui s'est soulevée lors du passage de Charles Leclerc, et détruit son fond plat. Le danger représenté par ces plaques et le besoin de les vérifier une à une entraine un drapeau rouge. Peu après, la grue de la dépanneuse qui ramène la FW42 frappe une passerelle à l'entrée des stands, l'abime et l'huile de son vérin s'écoule sur la monoplace[3],[4] ; la FIA annonce ensuite que la séance ne reprendra pas[5],[6].

Deuxième séance, le vendredi de 17 h à 18 h 30[modifier | modifier le code]

Pierre Gasly au Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019.
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[7]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 42 s 872
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 43 s 196 + 0 s 324
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 43 s 541 + 0 s 669
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 43 s 793 + 0 s 921
5 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 44 s 003 + 1 s 131
6 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1 min 44 s 177 + 1 s 305
  • L'écurie Williams doit changer le châssis de la monoplace de Russell : « La voiture de George va nécessiter un changement de châssis en raison des dégâts causés par la plaque d'égout non fixée. En conséquence, en raison du règlement, il ne pourra pas rouler avant les EL3 demain » indique Claire Williams. En effet, l'article 25.4 du règlement 2019 dispose que : « Tout participant dont la voiture connaît un changement de cellule de survie après la vérification technique initiale doit remplir une nouvelle déclaration pour approbation par le délégué technique de la FIA. Toutefois, une telle voiture ne peut être utilisée avant le lendemain. »[8],[9] ;
  • La séance est interrompue deux fois par un drapeau rouge, après un accident de Lance Stroll puis un autre de Daniil Kvyat[10].

Troisième séance, le samedi de 14 h à 15 h[modifier | modifier le code]

Daniil Kvyat au Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019.
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[11]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 41 s 604
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 41 s 802 + 0 s 198
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 42 s 852 + 1 s 248
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 43 s 064 + 1 s 460
5 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 43 s 176 + 1 s 572
6 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1 min 43 s 223 + 1 s 619

Séance de qualification, le samedi de 17 h à 18 h[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[12]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 42 s 026 1 min 41 s 500 1 min 40 s 495
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 41 s 614 1 min 41 s 580 1 min 40 s 554
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 42 s 042 1 min 41 s 889 1 min 40 s 797
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 41 s 727 1 min 41 s 388 1 min 41 s 069
5 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 42 s 249 1 min 41 s 870 1 min 41 s 593
6 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1 min 42 s 324 1 min 42 s 221 1 min 41 s 681
7 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 1 min 42 s 371 1 min 42 s 084 1 min 41 s 886
8 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 42 s 140 1 min 42 s 381 1 min 42 s 424
9 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 41 s 426 1 min 41 s 995 Pas de temps
10 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 41 s 936 1 min 42 s 398
11 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 42 s 486 1 min 42 s 477
12 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 1 min 42 s 154 1 min 42 s 494
13 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 42 s 382 1 min 42 s 699
14 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 42 s 630
15 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 43 s 407
16 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 43 s 427
17 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 1 min 45 s 062
18 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 1 min 45 s 455
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 48 s 428 (107 % de 1 min 41 s 335)
Dsq. Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 42 s 059 1 min 42 s 082 1 min 43 s 068
Dsq. Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 1 min 41 s 335 Pas de temps

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Pierre Gasly ayant manqué une pesée à l'issue de la deuxième séance d'essais libres, est pénalisé par l'obligation de s'élancer depuis la voie des stands quel que soit son résultat en qualifications. Les commissaires de course expliquent cette sanction : « Il ne s'était pas arrêté pour la pesée lorsque cela lui était demandé. Au lieu de ça, il a continué et procédé à un arrêt au stand lors duquel la voiture a été levée avec les quatre roues au-dessus du sol et changées, en infraction avec l'article 29.1 (a) du règlement ; la pénalité pour cette infraction est de demander à la voiture de s'élancer depuis la voie des stands. »[13],[14] Le pilote français est ensuite pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille, donc sans conséquence, après le changement de sa boîte de vitesses[15]. Enfin, les commissaires sportifs ont constaté que le débit de carburant dépassait 100 kg/h lors de son tour le plus rapide, en infraction avec l'article 5.1.4 du règlement. Il est donc disqualifié des qualifications[16] ;
  • Antonio Giovinazzi, auteur du huitième temps, est pénalisé d'un recul de dix places sur la grille de départ à cause de l'installation, après une défaillance à Shanghai, d'un nouveau boitier électronique, son troisième de la saison alors que seuls deux sont permis sans pénalité ; il s'élance de la dix-huitième place[17],[18] ;
  • Kimi Räikkönen, auteur du neuvième temps, est exclu des qualifications, sa monoplace ayant été déclarée non conforme par les commissaires à l'issue des essais son aileron avant étant jugé trop flexible ; il s'élance de la voie des stands[19],[20] ;
  • Robert Kubica, auteur du vingtième et dernier temps, part depuis la voie des stands. Williams, qui a souhaité effectuer des réglages supplémentaires sur sa monoplace en plus des réparations liées à son accident, n'a en effet pas respecté la règle du parc fermé[21],[22].
La grille de qualification du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019
Schéma de la grille de départ du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019
La grille de départ du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[23]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 51 1 h 31 min 52 s 942 (198,727 km/h) 1 25
2 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 51 + 1 s 524 2 18
3 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 51 + 11 s 739 3 15
4 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 51 + 17 s 493 4 12
5 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 51 + 1 min 09 s 107 8 10 + 1
6 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-Mercedes 51 + 1 min 16 s 416 5 8
7 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 51 + 1 min 23 s 826 9 6
8 4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 51 + 1 min 40 s 268 7 4
9 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-Mercedes 51 + 1 min 43 s 816 13 2
10 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 50 + 1 tour Pitlane 1
11 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 50 + 1 tour 11
12 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 50 + 1 tour 17
13 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 50 + 1 tour 12
14 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 50 + 1 tour 15
15 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 49 + 2 tours 16
16 88 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 49 + 2 tours Pitlane
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 38 Freins 14
Abd. 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 38 Demi-arbre de roue Pitlane
Abd. 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 33 Accrochage 6
Abd. 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 31 Accrochage 10

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[27]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 87
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 86
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 52
4 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 51
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 47
6 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 13
7 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 13
8 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 13
9 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 12
10 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 8
11 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 6
12 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 6
13 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 6
14 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 4
15 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 3
16 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1
Constructeurs[28]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 173
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 99
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 64
4 Drapeau de la Grande-Bretagne McLaren-Renault 18
5 Drapeau de la Grande-Bretagne Racing Point-BWT Mercedes 17
6 Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 13
7 Drapeau de la France Renault 12
8 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 8
9 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le podium du Grand Prix.

Le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « PIRELLI ANNOUNCES COMPOUND CHOICES AND MANDATORY SETS FOR THE FOUR 2019 STARTING GRANDS PRIX », sur news.pirelli.com, (consulté en 15 mars 2019 2018)
  2. Formula One Management, « FORMULA 1 SOCAR AZERBAIJAN GRAND PRIX 2019 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 26 avril 2019)
  3. Emmanuel Touzot, « Bakou, EL1 : Séance annulée après un incident avec une plaque d'égout. Un incident dangereux pour Russell, la FIA fait des contrôles. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 26 avril 2019)
  4. (en) Formula One Administration, « FP1: Drain cover issue cuts short first session in Baku », sur formula1.com, (consulté le 26 avril 2019)
  5. Fabien Gaillard, « EL1 - Une plaque d'égout coupe court à la séance. », sur motorsport.com, (consulté le 26 avril 2019)
  6. Stéphane Vrignaud, « Les essais libres 1 stoppés définitivement à Bakou à cause d'une plaque d'égout », sur eurosport.fr, (consulté le 26 avril 2019)
  7. Formula One Management, « FORMULA 1 SOCAR AZERBAIJAN GRAND PRIX 2019 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 26 avril 2019)
  8. Fabien Gaillard, « Russell change de châssis, Williams "incroyablement énervée" », sur fr.motorsport.com, (consulté le 26 avril 2019)
  9. Olivier Ferret, « Williams confirme un changement de châssis pour Russell, privé d'EL2. Retour en piste demain lors des Libres 3 pour le Britannique. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 26 avril 2019)
  10. Fabien Gaillard, « EL2 - Leclerc se faufile entre les drapeaux rouges », sur motorsport.com, (consulté le 26 avril 2019)
  11. Formula One Management, « FORMULA 1 SOCAR AZERBAIJAN GRAND PRIX 2019 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 27 avril 2019)
  12. Formula One Management, « FORMULA 1 SOCAR AZERBAIJAN GRAND PRIX 2019 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 27 avril 2019)
  13. Olivier Ferret, « Gasly devra partir de la pitlane pour la course ! », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 27 avril 2019)
  14. Basile Davoine, « Sanctionné, Gasly prendra le départ des stands. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 27 avril 2019)
  15. Olivier Ferret, « Gasly exclu des qualifications pour consommation excessive. Il ne risque de toute façon pas grand chose. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 28 avril 2019)
  16. Wilfried Humbert, « Bakou: Troisième pénalité du week-end pour Pierre Gasly. », sur f1actu.com, (consulté le 28 avril 2019)
  17. Basile Davoine, « Giovinazzi sera pénalisé sur la grille à Bakou », sur fr.motorsport.com, (consulté le 27 avril 2019)
  18. Olivier Ferret, « 10 places de pénalité pour Giovinazzi à Bakou », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 27 avril 2019)
  19. Emmanuel Touzot, « Räikkönen s'élancera des stands à Bakou », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 28 avril 2019)
  20. Basile Davoine, « Disqualifié, Räikkönen partira des stands. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 28 avril 2019)
  21. Basile Davoine, « Williams choisit de faire partir Kubica des stands. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 28 avril 2019)
  22. Cesare Ingrassia, « Officiel : Robert Kubica s'élancera depuis la voie des stands à Bakou. », sur f1only.fr, (consulté le 28 avril 2019)
  23. Formula One Management, « FORMULA 1 SOCAR AZERBAIJAN GRAND PRIX 2019 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  24. « Azerbaïdjan 2019 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 27 avril 2019)
  25. « Azerbaïdjan 2019 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  26. « Azerbaïdjan 2019 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  27. « Azerbaïdjan 2019 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  28. « Azerbaïdjan 2019 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  29. « Valtteri Bottas Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 27 avril 2019)
  30. « Valtteri Bottas Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  31. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  32. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  33. « Constructeurs Doublés », sur statsf1.com, (consulté le 28 avril 2019)
  34. Emmanuel Touzot, « Bottas bat Hamilton de peu et gagne à Bakou ! Quatrième doublé pour Mercedes, une première dans l'histoire ! », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 28 avril 2019)
  35. Fabien Gaillard, « Leclerc élu "Pilote du Jour" du GP d'Azerbaïdjan 2019 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 28 avril 2019)
  36. Vincent Lalanne-Sicaud, « F1 - GP D'AZERBAÏDJAN: LES DONNÉES CLÉS », sur news.sportauto.fr, (consulté le 26 avril 2019)
  37. Shinji, « GP AZERBAÏDJAN 2019 : ENCORE UN WEEK-END ENFLAMMÉ POUR LES FLÈCHES D’ARGENT ? », sur savf1.fr, (consulté le 26 avril 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :